Actualité Tactique

L'oeil du tacticien : Les Verts sur la voie de la guérison face à Bordeaux !

dimanche 8 mars 2020 15:00 Ligue 1 - Saison 2019/20 | Journée 28
| Mi-temps: 0-0
Match terminé

Après avoir obtenu un billet pour le stade de France en battant Rennes dans le temps additionnel, les verts reçoivent Bordeaux dans un match tout aussi important avec comme objectif le maintien puisque les verts avant ce match pointent à la 17e place.

Pour ce match, Claude Puel décide de reconduire le même système que contre Rennes, choix logique puisque celui-ci a très bien fonctionné.

Un 433 avec seulement deux petits changements : Aholou et Boudebouz qui viennent remplacer Cabaye (blessé) et Honorat.

De plus, Puel commence a amener une certaine continuité au niveau des compositions et cela se ressent.

Le secteur offensif

Bordeaux, en phase défensive, se positionnait en 442 ce qui créait un surnombre sur la première relance stéphanoise puisque M'vila venait décrocher soit entre Saliba et Fofana soit à la gauche de Saliba.

On le voit ici avec Fofana qui grâce à ses qualités de percussion vient déséquilibrer le bloc bordelais via une course balle au pied.

On voit également que Boudebouz libère son couloir pour se mettre dans les intervalles et laisser la place à Debuchy.

Autre situation ici encore avec Fofana qui vient créer le surnombre et attaquer cet espace libre. Espace libre qui est dû au fait que les verts occupent la largeur mais aussi la profondeur sans réduire les distances de passe entre les joueurs.

Camara sur ces images se positionne de manière très intelligente. Premièrement ci-dessus il se situe assez haut, il ne vient pas réduire les espaces. Il se situe entre la ligne du milieu et la défense bordelaise, mais également entre les deux milieux girondins.

Ci-dessous il va venir faire un appel dans le dos des milieux bordelais après que Fofana ait fixé les girondins. Ce qui va conduire à une situation de 3vs2 en faveur des stéphanois.

Cette situation a eu lieu trop peu de fois dans le match car souvent Camara et M'vila réduisaient trop l’espace, ce qui ne permettait pas aux centraux stéphanois de venir créer le déséquilibre.

On le voit ici où M'vila vient décrocher pour créer ce 3vs2. Cependant Camara est à 2m de lui. Il est donc inutile. Boudebouz lui se place parfaitement dans l’intervalle et offre une solution de passe à Mvila.

Ici encore Camara est inutile car beaucoup trop proche de Saliba et Mvila. Le positionnement de Boudebouz mais aussi d’Aholou et Bouanga est très intéressant. Ils sont entre les deux lignes Bordelaises et offrent des solutions de passes via leur positionnement.

Cette réduction d’espace de Camara est peut-être dû au fait que M'vila joue très bas sur la première relance il faut cependant qu’il prenne conscience que ce n’est pas en faisant des passes à 2m de ses coéquipiers qui sont à 50m du but adverse qu’il va pouvoir créer des occasions.

Même constat pour M'vila qui réduit constamment les espaces et se rend donc inutile. Ici il doit soit se situer entre la première ligne bordelaise et le milieu. Ou sinon, s'il reste dans cette position, il faut que Saliba et Fofana occupent davantage la largeur.

Autre exemple ci-après, Saliba n’utilise pas assez la largeur. Les deux premières lignes bordelaises sont proches et ne vont pas presser. Il n'y a aucun joueur stéphanois entre ces deux lignes, mais surtout 5 joueurs sur la même ligne offensive.

Il est donc facile pour les bordelais de défendre puisqu’ils ne risquent en aucun cas de subir un déséquilibre.

Quelle est l’utilité du placement de Mvila ?

 Il ne sert strictement à rien, il oblige Camara à décrocher pour qu’il y ait un lien entre la défense et l’attaque. Il dénature totalement la structure offensive de l’équipe.

D’autant plus que sur cette situation Moulin peut largement occuper ce rôle de lien entre Fofana et Saliba ce qui permettrait de donner de la profondeur à l’équipe et sortir plus facilement du pressing bordelais.

Fléau de cette saison, le manque de lien entre l’attaque et la défense. On le voit de moins en moins cependant. Le fait que M'vila change de poste dans la structure de l’équipe y est pour beaucoup. On se retrouve ici sans aucun stéphanois dans le coeur du jeu.

Le fait que M'vila recule pose problème quand l’équipe adverse n’exerce pas un gros pressing et que Sainté joue haut.

Sur l’image ci-dessous on  va se rendre compte que le fait qu’il se positionne derrière le premier rideau défensif va poser problème aux girondins.

Même constat avec Diousse qui va attaquer l’espace libre entre les lignes bordelaises.

Cet appel dans l’intervalle va totalement casser le pressing bordelais.

Le secteur défensif

Tout d'abord, on encaisse encore un but malgré le peu d’occasions adverses ce qui est problématique, d’autant plus quand on manque de réalisme offensivement.

Du point de vue de l’organisation, Bordeaux et sa sous-utilisation de la largeur a permis aux verts de défendre sereinement, simplement en déplaçant le bloc équipe.

On peut le voir ci-dessous avec énormément de joueurs girondins présents dans l’axe. Les verts sont proches d’eux ce qui offre peu de solutions de passes aux bordelais mais aussi ils ferment bien les intervalles.

Ils se contentent seulement de faire tourner derrière sans progresser.

Ci-dessus, on observe une forte présence bordelaise dans l’axe mais les joueurs trop proches les uns des autres rendent la tâche défensive facile pour nos verts.

De plus, ces joueurs n’offrent aucune solution de passe pour le porteur de balle.

L'autre problème bordelais qui a avantagé les verts est le fait que Benito utilise très peu son couloir gauche. Il venait constamment dans l’axe, permettant à Boudebouz de le gérer.

Quand il venait se proposer sur son côté cela posait des problèmes aux verts car l’algérien a peu tendance à défendre, ce qui exposait Debuchy à des 2vs1.

On voit sur cette image que seul Sabaly propose de la largeur dans le jeu, le reste des joueurs étant trop proche les uns des autres et se concentrant dans l’axe.

Même en infériorité numérique les verts n’ont pas été inquiétés d’un point de vue défensif.

Ce schéma en 433 avec M'vila comme pointe basse permet aux deux relayeurs d’aller presser haut, tout en sachant qu’ils ont une couverture.

Cela a fonctionné contre Lyon en 2ème mi-temps, contre Rennes à merveille et contre Bordeaux.

On le voit sur cette image où lors de la projection bordelaise, tout de suite les 3 milieux axiaux sont présents sur le porteur. Ici Camara va récupérer le ballon.

Sur cette action Bordeaux arrive à se sortir du pressing haut des verts, cependant M'vila surgit en tant que deuxième rideau et vient subtiliser le ballon à Adli.

L’utilisation de ce système permet aux verts d’avoir une ligne de récupération haute ce qui n’était pas le cas début 2020.

L’une des nouvelles forces défensive de l'ASSE est le pressing haut qui concorde avec ce nouveau système de jeu.

On voit que Camara et Aholou sont très haut et viennent chercher les milieux adverses. Boudebouz et Bouanga viennent à l’intérieur rajouter de la densité et bloquer les lignes de passes entre les milieux et les latéraux.

Cette solidité défensive s’explique aussi par la charnière Saliba - Fofana qui ont une excellente gestion de la profondeur grâce à leur vitesse et leur sens de l’anticipation mais aussi une très bonne lecture du jeu ce qui permet aux verts de jouer plus haut.

Ils sont que très rarement pris dans le dos.

Conclusion

Ce match laisse beaucoup de regrets. Comme sur les 4 dernières rencontres l'ASSE a les premières occasions mais son manque de réalisme a fait défaut et une fois de plus l'équipe retrouve menée (sauf contre Reims).

Malgré cela étant, l’état d’esprit des verts reste excellent et leur permet de revenir au score. Ils auraient même pu passer devant au tableau d’affichage mais le manque de maîtrise technique sur ce match ne leur permet pas de concrétiser leurs intentions collectives.

L’infériorité numérique liée à l’expulsion de Camara cassera la dynamique du but de Bouanga et fera baisser l’intensité mise par les stéphanois, qui seront plus prudents.

Un match encourageant après la superbe prestation face à Rennes, qu’il faudra réitérer lors de la reprise de la ligue 1 (si il y en a une).

Une analyse de @Arsiro3 pour Peuple-Vert.fr

Crédits photos : Icon Sport (en-tête) et @Arsiro3 (article)

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Noam
Noam
15 mars 2020 9 h 19 min

sur la voie de la guérison à 3 point du barragiste, vous me faite rire,

1
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P