Actualité

Une campagne médiatique montée à charge pour "assassiner" Puel !

Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage... L'expression semble parfaitement adaptée à la cabale menée depuis plusieurs jours et visant Claude Puel. Les méthodes de management perturbent, au mieux, voire dérangent. Dans cette période de crise, certains y trouvant leur intérêt ont décidé de parler à la presse afin de "tuer" Claude Puel, ni plus, ni moins.

"On ne peut pas dire qu’on l’a lâché, car on ne l’a jamais soutenu (ndlr : Claude Puel). Pendant plusieurs jours, on a entendu parler de la fin des privilèges des cadres mais on ne parle pas de situations qui ont été dingues avec les jeunes" explique un joueur stéphanois sous couvert d'anonymat dans un article paru sur RMC. Une déclaration qui interpelle et vient renforcer le discours de l'agent de Stéphane Ruffier qui prétend que "tous les jours, il y a des problèmes. Stéphane a essayé d'éteindre des incendies. Une fois, c'est avec un joueur qui manque de se battre avant le match du PSG, une fois avec le médecin, avec un autre joueur... Tous les jours, il y a des problèmes. Tout le monde le sait, personne ne parle. Pour masquer peut-être les mauvais résultats mais surtout, je pense, le fait que Saint-Etienne joue très mal... Je ne pense pas que Stéphane, gardien de but, soit celui qui fait le jeu ! Je dis stop, il y en a marre pour Stéphane ! ".

Et ce n'est pas fini puisqu'on apprend que le duo Bonnevay-Puel est coupé de son staff, notamment le médical. Et puis il y a ces joueurs qui étaient considérés comme des cadres hier et qui sont écartés des réunions avec le coach comme Romain Hamouma ou encore Yann M'Vila. Il y a aussi ce ton qui est monté, voire un peu plus, alors que Jean-Eudes Aholou se présentait avec un retard de 2 minutes à la causerie de Claude Puel en amont de la rencontre à Paris il y a quelques semaines.

Décontextualisées et mises bout à bout, toutes ces anecdotes ou réactions façonnent une vérité, celle que Claude Puel est le digne successeur de l'empereur Commode réputé pour sa cruauté. Mais à qui profite le crime ? Se pose-t-on seulement cette question ? Car les fuites anonymes dans la presse alimentant des articles écrits à l'encre d'eau de caniveau sont souvent le fruit de la rencontre de salariés déstabilisés dans des clubs en difficulté. L'ASSE correspond à cette situation.

Une fois posé le décors, les réseaux font le reste. Au gré des amitiés des uns pour les autres, des copinages, des services commandés en contrepartie de services rendus, de nombreux médias publient à charge pour déstabiliser le plan de bataille mis en place par Claude Puel et Xavier Thuilot. C'est un constat, seulement un constat. Car nous n'avons rien à gagner à défendre Puel ou Thuilot. En revanche, si la destruction médiatique du coach stéphanois se poursuit, alimentée par les nombreux frustrés de la politique mise en place, il est évident qu'il n'y aura qu'une seule perdante dans cette histoire : l'ASSE. Les supporters ont très justement signifié la problématique aux joueurs la semaine dernière et par des banderoles ce dimanche : si un coach ou des joueurs peuvent quitter le navire, les supporters y sont viscéralement attachés par amour. 

Il est toutefois utile et nécessaire de décortiquer la situation pour identifier les intérêts des uns et des autres à ce que la presse relaye des témoignages assassins vis-à-vis de Claude Puel.

Claude Puel n'a jamais été soutenu ? Mais qui parle ? Qui a intérêt à proclamer cela ? Les jeunes qui jouent ? Les anciens qui ont gardé la confiance du coach ? Les "cadres" qui ont été assis sur le banc des remplaçants ? Ceux qui étaient lovés dans un confort installé par Jean-Louis Gasset et Ghislain Printant ? Chacun se fera son idée...

Si Puel est arrivé, ce n'est pas pour reproduire des méthodes du passé qui ont pu conduire à des dérives comme celle qui laisse penser aujourd'hui à Stéphane Ruffier qu'il est au-dessus du club et à son agent qu'il en est une "légende" ! Rien que ça ! Yvan Curkovic qui a vécu l'épopée 76 ou encore Jérémie Janot qui n'a jamais quitté le navire au plus fort de la tempête apprécieront ! Il n'a pas non plus été recruté pour laisser une partie du pouvoir à son staff. Il est ainsi naturel que Fabrice Grange, entraîneur des gardiens de but, se sente délesté d'un pouvoir décisionnel que Galtier lui avait donné, que l'éphémère Garcia lui avait repris avant que Gasset puis Printant le lui redonne. Il est également logique que le staff médical se crispe au contact d'un coach qui a vite tissé un lien de cause à effet entre le nombre invraisemblable de blessures contractées par les joueurs de l'ASSE et la qualité des hommes en charge du suivi médical. On pourrait ajouter à cette liste Thierry Cotte, dont on sait qu'il figure également sur la liste des hommes visés par une réorganisation de l'encadrement du groupe professionnel.

En définitive, il est difficile de comprendre aujourd'hui comment les dirigeants pourraient reprocher à leur coach et à leur directeur général ce pour quoi ils ont été recrutés. Seul bémol, si le fond n'est pas attaquable, la forme peut prêter à discussion. Comme l'indiquait Daniel Riolo sur RMC lors d'un échange avec notre chroniqueur Joss Randall, fallait-il être aussi frontal, aussi cinglant, aussi rapide ? Encore une fois, la réponse reste ouverte, mais il ne fallait pas attendre autre chose d'un Claude Puel aux principes et valeurs inébranlables, même par temps de tempête. Ainsi, ce "proche du club" qui explique à Mohamed Bouhafsi que "l’ambiance est catastrophique dans le vestiaire mais aussi dans le club, et qu'il a rarement vécu ça" doit s'attendre à de nouveaux chamboulements dans les semaines à venir. Car ce ne sont ni les copinages joueurs-journalistes, ni les pressions d'agents de joueurs, ni même l'interventionnisme de l'un ou l'autre président en faveur d'un salarié qui vont faire infléchir la ligne tracée par le duo Puel-Thuilot. Le château semblait beau à reprendre en mai dernier, mais la mérule attaque parfois insidieusement de belles bâtissent, nécessitant de déconstruire afin de rebâtir le plus beau des édifices...

Crédit photo : Icon Sport

29
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
19 Fils de commentaires
10 Réponses de fil
5 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
18 Auteurs du commentaire
noamPinpin03ChristianPhilippe MercierDidier42 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Pipo
Invité
Jupra42
Invité

On sait plus ou donner de la tête et qui croire. J en peux plus...

Pinpin03
Invité
Pinpin03

ça part dans tous les sens, sans ordre. Qui commande ? Tout ce qu'on peut craindre peut arriver, malheureusement. On peut imaginer la descente, voire la fin du club. Que fait le maire de Saint-Etienne ? Et si derrière tout ça il y avait un peu d'Aulas et ses copains journalistes, consultants graissés et autres copains de la Fédé ou de la Ligue ???

Sgeg42
Invité
Sgeg42

C est le journalisme ca

Sam Sam
Invité

A vous lire tout le monde doit se remettre en cause sauf Puel? Désolé une fois encore les torts sont pa… https://t.co/ucXo7L35jA

Seb
Invité

Puel est en train d’éradiquer ce qui tuait l’ASSE depuis des années: LE COPINAGE. Forcément ça fait gri… https://t.co/zr4q9Xc5rI

Pinpin03
Invité
Pinpin03

Peut-être, mais croyez-vous que Stéphane Ruffier, notre sauveur à maintes reprises doit être mis dans le viseur ? Si ce garçon était responsable de ce mauvais climat, il y a longtemps qu'il serait parti faire les beaux jours d'un grand club étranger. Un des problème, c'est le grand âge de plus de la moitié de l'équipe. Perrin, Debuchy, M'Vila, Cabaye sont usés par l'âge, Boudebouz, Khazri Kolo, Trauco, Gabriel Silva ne semblent pas très impliqués, Hamouma est très fragile, Diony est faible, ..., ça fait beaucoup pour un seul club ! Il ne reste que Moulin, Saliba (déjà vendu), Fofana, Camara, Moukoudi, Nordin et bien sûr Bouanga et les jeunes encore tendres pour mener la bataille du maintien

Sgeg42
Invité
Sgeg42

Exactement

Sam Sam
Invité

Comment peut on donner les pleins pouvoirs à deux arrivant sans avoir un contre poids par exemple un DS… https://t.co/hv3pivIPH4

Sgeg42
Invité
Sgeg42

Parce que roro n a pas les couilles de le faire

noam
Invité
noam

puel jeté l'éponge, tu mérite mieux que ce club, prend exemple sur Oscar Garcia lui à bien compris le désastre
pas d'ambition, des moyens limité, des incompétent, des emploi fictif, un staff médicale très mauvais, des dirigeant dépasser, l'ampleur s'annonce difficile pour toi,

Pinpin03
Invité
Pinpin03

Pas certain que Puel mérite mieux. Et si Puel était un espion envoyé par un président anti-stéphanois (vous voyez qui je veux dire ... avec qui il aurait gardé des atomes crochus) pour "dézinguer" l'institution stéphanoise ? Car, le duo de présidents amateurs et naïfs, le staff sportif, médical et la cellule de recrutement sont bien entrain de ridiculiser ce beau joyau vert tant estimé en France et ailleurs ! Ajoutez-y les "vieux" footballeurs que Gasset et Printand avaient recruté pour sauver les verts de la descente sur une dizaine de matchs, mais qui n'ont plus les jambes pour faire une saison complète et vous obtenez ce qui est l'état actuel du club ! Sans oublier les nombreuses crèpes recrutées ces dernières saisons pour compenser la vente de jeunes joueurs qui ne demandaient qu'à porter efficacement le maillot vert !

noam
Invité
noam

les vieux footballeurs était uniquement pour le maintien en ligue 1 en 2017, Gasset à pris conscience de ça, ce n'était pas pour faire une équipe de ligue des champions les cabaye débuchy
l'époque lilloise était fini pour eux

noam
Invité
noam

ça restera le meilleur coach depuis Galtier ou Gasset, après puel à toujours eu des moyens,
comme à Leicester Nice Lyon Lille, tout le contraire des verts

Maxime Bourrat
Invité

Vous allez finir par lui caresser la cuisse à ce Claude Puel. Superbe démonstration de votre objectivit… https://t.co/mMJ2qCoguR

Sgeg42
Invité
Sgeg42

Tocard si tu vires puel tu prends qui ?

Puel démonte simplement ce qui gangrene l asse depuis 10 ans

roky43
Membre
roky43

Cessez donc de mettre tous les Maux de L' ASSE sur C.PUEL car je vous rappelle pour mémoire qu'avant son arrivée les résultats sous l'ère PRINTANT n'étaient pas guère plus enchanteurs où le club se débattait déjà dans les bas fond du classement avec une éventuelle rélégation, coach PUEL à été engagé pour remettre de l'ordre dans le club où certains membres du staff et joueurs s'imaginaient comme des Empereurs intouchables, malgré leurs trés faibles performances aussi bien médicales que physiques et sportives

ROBERT SAVEL-NAIME
Invité
ROBERT SAVEL-NAIME

Christophe sur beins sport a donné son point de vue lors du match contre reims ! ELOQUENT !!!!!!

Pierre Ménès
Invité

Je suis pas copain avec Puel ni avec Ruffier mais je regarde les matchs qui sont de la bouillie. L’ambi… https://t.co/Ub28haqgag

SBelgo
Invité

Puel est venu avec 1 lettre de mission claire des 2 présidents, qu’il met en œuvre méthodiquement. Leur… https://t.co/aPFV0aLSxu

Sgeg42
Invité
Sgeg42

Exactement puel fait le sale boulot de romeyer le courageux et responsable de ce merdier

Sgeg42
Invité
Sgeg42

Bande de cons ,vous virez puel et apres ?
Quel coach serait tres bon et fou pour venir au casse-pipe?
Aretez d azimer et de foutre la merde journalistes de merde

Sgeg42
Invité
Sgeg42

Taupe =robert beric

Jean François Descamps
Invité
Jean François Descamps

Constat sans appel. Très bon article.

Cordovado
Invité
Cordovado

Sous couvert d'anonymat, soit le joueur y porte ses couilles et il assume ses dires soit il ferme sa gueule plutôt que de foutre sa merde. Soit vous journaleux vous avez tout inventé pour faire le buzz.

Didier42
Invité

Très bon article. Mais surpris quand même de votre indulgence pr PUEL. Je le soutiens mais je reconnais… https://t.co/cPstsKcmlj

LaFranceSimple2022
Membre

Puel aurait du attendre le maintien assuré avant d'être aussi dur et froid. Apprendre le club et nouer des liens avec certains joueurs pour rebatir l'année prochaine. Fofana n'a pas été sanctionné car il peut être vendu 30 M €. Ruffier Hamouma Aoulou ne vallent rien. Ses choix son contestables quand même. Le fond est juste mais la forme nous fait fleurette avec la ligue 2....

Philippe Mercier
Invité

Laisser bosser les gens en place ! De toutes façons y’a que ça à faire ! « C’est à la fin du bal qu’on paye les musiciens »

Christian
Invité

@toon_texas C'est certains mais je pense qu'ils n'arriveront pas a leurs but c'est les présidents… https://t.co/jPRq6Qe9Ix

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

P