4 octobre 2022
Actualité

Les propos de Christophe Galtier sont inquiétants...

Ecouter Christophe Galtier dans une interview vidéo ou radio est toujours une belle leçon de communication. Non pas qu'il soit le meilleur là-dedans, mais le coach forézien est toujours mesuré, prend de la distance, semble maîtriser son sujet et surtout maintien un cap dont-il sait où il va le mener.

L'interview d'hier soir n'a pas révélé ces qualités là chez Christophe Galtier. On l'a senti préoccupé voire inquiet...lui aussi ! Sans tomber dans le catastrophisme, il semblerait que les rouages de la pré-saison ne soient pas huilés comme le souhaiterait l'entraîneur stéphanois. Pour ne parler que du jeu et des joueurs, il se réfugie derrière une réalité : le niveau de forme des uns et des autres, les ajustements techniques à effectuer, le liant entre les lignes qui n'est pas encore au point... On pourrait y rajouter le manque de qualité dans certaines lignes comme le milieu ou l'attaque, mais la loyauté et le professionnalisme de Christophe Galtier ne le feront pas tomber dans cet écueil... Et pourtant, pour en revenir à cette interview, on sent que beaucoup de choses agacent Galtier sans pouvoir l'exprimer face aux médias...

Des dossiers gérés dans le plus grand amateurisme... (en façade en tous cas !)

Tout d'abord le mercato. Pas besoin d'être un illuminé du football pour se rendre compte que le mercato de l'ASSE n'est pas à la hauteur des espérances... Non pas que les joueurs qui sont arrivés ne soient pas de qualité, mais il y a beaucoup trop d'incertitudes à quelques jours d'un premier match européen capital ! En défense, Bayal peut partir au Qatar, puis il peut rester, puis il observe les opportunités et enfin il se dit qu'il est bien à l'ASSE... Mais qui est le capitaine de ce navire ? Bon de sortie ou pas pour Bayal ? Partira ou partira pas ? A quinze jours de la reprise ce flou n'est pas preuve d'un grand professionnalisme... Comment espérer de l'implication. De la même manière, Florentin Pogba a joué avec les nerfs des dirigeants pendant des semaines... Et puis se rendant compte qu'Aston Villa et consorts n'avaient pas effectué d'offre, il reste finalement et devrait même prolonger... Brison et Clerc étant des cas à part qui n'influeront pas directement sur le jeu de l'ASSE à court terme, passons au milieu de terrain. Corgnet peut partir. Pourtant il se prépare comme s'il allait détenir les clés du jeu... Le coeur du jeu ! On le sait, les mercatos sont longs et beaucoup de choses se décident dans les dernières heures. En revanche, les échéances sportives n'attendent pas la fin du mercato... Dans quinze jours l'ASSE ne proposera qu'Hamouma en pointe à ce rythme... Ou Nolan Roux si tout va bien... Trouver un meneur de jeu n'est pas aisé. Boudebouz n'était pas suivi ? Parfait, c'est un choix, mais que camoufle cette décision ? On suit meilleur ? On attend mieux ? Veut-on recruter ? On ne s'improvise pas meneur de jeu du jour au lendemain... A moins que la cellule de recrutement n'ait rien anticipé ou si peu... Inquiétant... Si tout va bien Gradel ne partira pas... Ou peut-être que oui ! La crédibilité de Bernard Caiazzo est engagée pour le coup. Tout le monde a entendu qu'Erding partant, Max-Alain Gradel resterait...

A lire également :  💸 Vente ASSE : David Blitzer déterminé à racheter l'ASSE

Allan St-Maximin est aussi un cas épineux qui divise en interne. Vendre ? Prêter ? Conserver ? Le joueur serait très mal entouré. Admettons. Dans ce cas, si on est persuadé qu'on n'en fera rien et qu'il est un électron libre, vendons sans tarder aux 7 ou 8 million qui seraient proposés...

Un staff en reconstruction

Christophe Galtier est aussi sûrement déstabilisé par un staff qui a subi des modifications ces derniers jours. Le départ non programmé de Romain Revelli a bousculé la préparation. Laurent Battles le remplace. Quel sera son rôle ? La sérénité d'antan n'a plus cours cette année. Pour en revenir à cette interview d'après match, on ne sent pas Galtier posséder les clés qui vont lui permettre d'avancer...

Le début de préparation des Verts est très inquiétant en tous points. La gestion du mercato l'est aussi. Le fait que Christophe Galtier justifie la défaite d'hier en expliquant que d'autres aussi sont tombés (Lille et Lyon, ndlr) ne lui ressemble pas... Il y a un malaise qui se ressent. Pourvu que nous soyons dans le faux et que la cellule de recrutement et le staff soient sereins. C'est toutc eque nous souhaitons aux Verts...

 

Ne perdez pas une seconde pour vous inscrire !

Je m'inscris

cadeau 1er prix concours prono

P