Actualité

Le Préfet de la Loire argumente sa décision de reporter ASSE-OM

Le Préfet de la Loire a pris une sage décision. Dans le contexte actuel, les forces de l'ordre ont davantage à faire pour contenir les manifestations, et une rencontre de football paraît bien désuète... Ainsi, il affirme avoir pris sa décision au vu du contexte local et en tenant compte du dernier résultat de l'ASSE. De notre point de vue, Roland Romeyer a certainement trouvé les bons mots pour convaincre le préfet en cette période où l'infirmerie est bien pleine... Malicieux.

La première des raisons qui m'ont incité à prendre cette décision est un lien avec le climat actuel de violence, qui ne fait que croître à Saint-Etienne : samedi, nous avons eu des manifestations assez violentes avec les gilets jaunes, et ce matin (hier), plusieurs centaines de lycéens ont causé pas mal de dégâts dans la ville. Ensuite, alors que jusqu'à présent on s'attendait à n'avoir à gérer qu'une manifestation de gilets jaunes samedi, on en aura également une dimanche matin puis une lundi matin. Si elles se passent mal, je ne me voyais pas imposer en plus aux forces de police la prise en compte de ce match, surtout après la défaite de l'ASSE contre Bordeaux.
Ce qui m'a décidé, c'est un entretien avec le président Romeyer. Les matchs entre l'ASSE et Marseille ont souvent donné lieu à des débordements mais à cause du résultat d'hier, les ultras pourraient être violents. Le président m'a fait part de sa certitude qu'on aurait des difficultés à gérer ce match. Ça faisait beaucoup.

Evence Richard - Préfet de la Loire

Jean-Louis Gasset : "Je dis merci à l'équipe, merci au public !"

Alexandre S.

[Bulletin de notes] Khazri on t'aime, Khazri on t'adore

Benjamin M.

#ASSEOM : Revivez la rencontre en images dans les conditions du direct !

Alexandre S.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

P