Accueil » Le Coq Sportif : A l' »Aube » d’une nouvelle ère…
Actualité

Le Coq Sportif : A l' »Aube » d’une nouvelle ère…

Alors que de nombreuses enseignes font le choix de délocaliser leur production à l’étranger, d’autres préfèrent faire le pari inverse. Le Coq Sportif, équipementier de l’ASSE, a fait le choix du « made in France » (en partie du moins…) en rouvrant son usine basée dans l’Aube. Le journal de TF1 lui a accordé un reportage…

Pour la petite histoire, le Coq Sportif avait fermé les portes de son usine en 1988, écrasé par les grandes marques internationales de l’époque.

 

5
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
loulou lebretonvertAVIS DE PASSAGELABRUTEpoésie Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
poésie
Invité
poésie

Usine rime aussi avec l’histoire de saint Etienne qui n’est pas une ville de rentier,ou tout tombe tout cuit.
Un coq rentre au poulailler avec un œuf d’autruche

Un coq rentre au poulailler avec un œuf d’autruche.
Il convoque ses poules. »Mesdames, je ne voudrais pas vous vexer, mais vous voyez ce que produit la concurrence ? »

LABRUTE
Invité
LABRUTE

à la base tout devait être « made in France », mais ce n’est pas le cas. de nombreux acheteurs sont mécontent à cause de la qualité du produit. tout « coq sportif » qu’il est, si c’est de la daube, la clientèle sera moindre et l’histoire ce répétera: fermeture de l’usine.

AVIS DE PASSAGE
Invité
AVIS DE PASSAGE

l’allemagne , ne veut pas annuler la dette europeenne, pourtant apres la guerre, on la fait pour elle! et elle s’en est supere bien relevée! je note aussi qu’on ne doit pas avoir pour but l’argent, cela doit etre un moyen pour quelque chose d’objectivement possible et surtout pas pour en avoir plus, sinon, nous sommes dans la dette forcément a un moment donné et la souffrance perpétuelle.
En tout cas bravo au coq, alors que nos usines partent qu’il y a du chomage en pagaille, et que des étrangers arrivent en masse grossir le nombre de chomdus . Forcément il va y avoir maldonne, et ceux qui ne pensent qu’a laisser leur empreinte, le feront de façon négative, autant sur l’impact environnementale, qu’humaine, laissant, les fachaux ou la peste brune ou blonde nous gouverner .
mais avec volonté optimiste, je dis, vive le coq ,impossible n’est pas Français , le coq reussira, car son objectif est louable.

loulou lebretonvert
Invité
loulou lebretonvert

bun bien si c’est vrais

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite