Actualité

L'ASSE reclassée 4ème à la fin de la saison ? Xavier Thuilot répond !

De nombreuses voix s'élèvent afin de prodiguer des conseils sur le meilleur épilogue possible pour conclure cette saison 2019/20 qui restera dans les annales ! L'une des propositions faite consisterait à repartir en 2020/21 en reprenant le classement du championnat 2018/19. Une aubaine pour les Verts qui seraient ainsi classés... 4èmes ! Xavier Thuilot,interrogé dans le journal L'Equipe, réagit et explique quelle est la position de l'ASSE dans le contexte actuel.

Les conditions sanitaires de protection de la santé priment. On n'a pas attendu la lettre de la DTN (Direction technique nationale) pour fermer notre centre de formation. La production de spectacles s'étant arrêtée, c'était s'entraîner pour ne pas jouer. En terme sportif, quitte à couper, autant couper tout de suite. Tous les salariés de l'AS Saint-Étienne qui le peuvent sont en télétravail. On ne va pas rester faire une belote à l'Étrat (où se trouve le siège et le centre d'entraînement du club), non ? C'est comme si on se trouvait en congés d'hiver. Honnêtement, il n'y a pas d'intérêt à ce que tout le monde vienne pour se filer le virus et que cela dure des semaines.

Attendons les décisions de l'UEFA et de la FIFA de la semaine prochaine et on verra quelle sera notre fenêtre de reprise éventuelle. On va militer auprès des instances pour qu'il y ait des conditions de reprise. On ne peut pas rester l'arme au pied, en attendant qu'on nous appelle. Il faut que les joueurs puissent s'entraîner quinze jours. Pas qu'ils reprennent au pied levé. C'est pour ça que la saison prochaine sera intéressante.

L'arrêt du championnat ? Cela fait partie des hypothèses car on va dans l'inconnu. Quand on voit que le Giro (le tour d'Italie cycliste), dont le départ devait être donné le 9 mai, a déjà été reporté en Italie, qui vit son pic de contamination, cela donne à réfléchir. Cela va être long et, en bons Français qu'on est, on supporte moins la contrainte. Le message, c'est dire : attention, il faut se montrer patients, écouter les consignes et ne pas laisser de place pour les comportements individualistes. On subit une situation qui, en termes d'organisation, est inédite. On n'est plus dans les petits calculs franchouillards, dont l'un constituerait, par exemple, à prendre le classement de la saison passée (l'ASSE avait terminé quatrième, se qualifiant directement pour la phase de groupes de la Ligue Europa).

Xavier Thuilot - Source : L'Equipe

Crédit photo : Icon Sport

4
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
3 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
jeanNoamRocky43Go.D.Usopp 👺 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Go.D.Usopp 👺
Invité

Si ça arrivait, on serait les plus grands braqueurs de l'histoire

roky43
Membre
roky43

Mais si l'on reprend le championnat au terme de la saison dernière, que fait-on des clubs mal classés AMIENS, TOULOUSE, NIMES, et des leaders de ligue2 que sont LORIENT et LENS qui peuvent accéder à l'èchelon au-dessus, l'on débute la saison 2020/2021 à 22 clubs pour rétablir l'équité sportive alors, celà est sans fin, car la saison d'aprés l'on doit alors rétrograder 4 clubs pour repartir à 20 clubs et accorder la montée aux leaders de ligue2

Noam
Invité
Noam

Ça sera la ligue 2. Si on se sauve ça sera du au Nîmes olympiques ou au coronavirus. Dijon Metz aure danger pour la ligue 2

jean
Invité
jean

mais ferme ton clavier quenelle toi descends en division 50

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

P