29 mai 2022
Actualité

[La chronique de Joss Randall - S2 - Ep.22] L’important c’est l’étroit point ?

Joss Randall est le chroniqueur régulier de Peuple Vert ! Alors les puristes diront que c’est Josh et pas Joss !! Et alors ! Tu veux que je sorte ma Winchester vitriolée pour te faire regretter ton aplomb jeune gardien de vache(rie) ? En tout cas, si t’as pas affaire à moi, t’auras à bosser l’art du contre avec Joss Randall… Alors, on fait toujours le malin ?!? A toi Joss...

 

"Le public aspire au poncif, inlassablement." Jean-Richard Bloch

 

"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends"Nelson Mandela

 

Salut les Groupies

Autant vous prévenir, cette chronique est placée sous le signe des poncifs.
« L’important c’est les trois points » vous la connaissez celle-là, hein ? Je connais des « chevronnés » parmi vous qui vont encore arriver à prétendre qu’après ce match à Bastia, l’important c’est « l’étroit point » pris sur les terres Corses, non ?!
Que « à défaut de ne pas savoir gagner, il faut savoir ne pas perdre » !!
Que « c’est un point qui pourrait compter à la fin » !! Etc. Etc.
Du Poncif à la pelle à neige !
Et bien moi je dis non ! Je dis : Mon cul Paul ! La vérité toute crue c’est que nos Verts, mon pov’ Céline, à défaut d’un beau voyage dans l’Ile de Beauté, nous ont offert un nouveau Voyage au bout de l’Ennui. Comme dirait mon pote #LAGONFLE, que j’aurai bientôt plaisir à accompagner au Parc voir le PSG mettre une tannée aux voisins de palier : « On s’est fait chier tout du long !!!».

Les poncifs (ammoniacal) : Je vous en ai déjà servi quelques chouettes, mais celui qui colle le mieux au match de samedi, c’est sans doute le très célèbre  « On aurait pu jouer 3 heures, on n’aurait pas marqué ». Et même si les poncifs me donnent en fait de l’urticaire géant, il faut bien reconnaître que c’est complètement vrai. Le constat de ce début d’année civile est simple : après une oasis dans le désert du jeu, le temps de quelques matchs, le naturel d’un jeu dépourvu de tout potentiel offensif est naturellement revenu au galop. C’est comme ça.

Pénélope Fillon en larmes après avoir vu la rencontre Bastia-ASSE. Elle promet de rendre l'argent mais ne veut plus jamais revivre ça !

Attaque Aphone : Quand j’étais jeune, j’ai adoré Lino Ventura. J’aime déjà beaucoup moins Lino Fensif, le nouvel acteur stéphanois. Pas près de chopper un Oscar celui-là ! Effrayant de voir à quel point un seul Mollet-de-Poule vous manque, et tout est dépeuplé ! Pas d’imagination, pas de vitesse, pas de débordements (ou si peu), pas de décalages, pas de changement de rythme ... La liste des « pas de » pourrait être encore longue, mais aboutirait quand même à un constat simplissime : on est infoutus de marquer un but à une équipe de bas de classement, pas dangereuse, et réduite à 10. Autant vous dire que les chances, déjà minces, de terminer aux places européennes finissent de fondre comme la crédibilité du mari de Pénélope F.

Le « Jeu » ( ?) – Les Joueurs

Minute "Je lis Peuple Vert et j'apprends des trucs". Parce que beaucoup le lisent mais peu savent à quoi ça sert... Le Bac et le brevet approchent !! On pense à vous !

Insuffisances Chroniques (de Joss Randall, Of Course) : Je suis infiniment affecté, triste comme un gadin, de voir l’INSPECTEUR BERIC errer comme une âme en peine sur le terrain et n’être plus que l’ombre de celui qu’il était avant le passage du FERRI-boat qui lui a coupé les ailes. Les qualités qu’il avait alors montrées sur quelques matches ne peuvent pas avoir disparu d’un coup (je persiste à penser que c’est le meilleur 9 qu’on ait vu sur la pelouse de GG depuis Roland WOLHFARTH). Et je pense qu’il les retrouvera. Mais il faut se rendre à l’évidence, ça ne sera pas pour cette saison … RITON_SAIVET, après l’effet PSCHITTTTT post CAN, sert de nouveau à rien comme le H de HAWAÏ. Quant à notre petite portugaise JORGINETTE, mon siège est fait (comme disait un copain ébéniste) : malgré une technique certaine, il est pour l’instant beaucoup trop frêle pour la L1, manque aussi d’intelligence de jeu et de feeling, et n’a pas trouvé de repères avec les autres. A revoir plus tard.
Conclusion (intestinale) : 30% des joueurs de champ, dont 100% dans le domaine offensif, sont insuffisants. CQFD.
Quelques gars sûrs : heureusement qu’il est reste quelques-uns, même si ça ne change pas le résultat. Il y a bien sûr les « Lombaires » (base de la colonne vertébrale) : LA RUFF, un arrêt à faire, un arrêt fait. Et PERRIN. Mais c’est surtout TOUT-VERT qui démontre match après match, par sa régularité et sa grande qualité, qu’il va bien falloir changer notre modèle économique, vu qu’on ne sera pas en mesure de le retenir ou le faire signer en juin. Notes correctes également au duo de clowns KTC+KMP. Dans le côté irréprochables en tout cas dans l’investissement.
Une bonne surprise : MAÏGA-l’Abeille. Ouep. Je connaissais pas, il mérite d’être revu. Il a quelque chose ce garçon.

A lire également :  🗣 Jean-Michel Larqué en colère contre Dupraz et Hamouma

Comme on fait son Pajot, on le couche : Pour ne rien vous cacher, il m’a déjà souvent fait peur, notre breton filiforme. Mais d’habitude, c’était plutôt (l’Ami de Mickey) dans le cadre d’une passe moisie en retrait directement dans les pieds d’un adversaire. Mais là, il m’a *vraiment* fait peur. Sur le High Kick ‘Jackie-Chanesque’ de ST RUF, j’ai cru qu’il était mort ! Sérieusement. Heureusement, il est apparemment sorti indemne de ce « coupe-gorge », au sens propre. Mais ça fait flipper. Et même si finalement, ça devient anecdotique au regard ce qui s’est passé, il avait été plutôt bon jusque-là. Ça lui arrive pas si souvent, c’est quand même doublement ballot cette affaire !!

Bastia : Le cas Huzac. Mea Culpa, par rapport à ce que j’avais écrit il y a quelques chroniques, quand je promettais l’enfer à notre fifrelou portugais, s’il croisait un jour la route de Cahuzac, le champion de la « Légitime Défense » comme disent les Eléphants mariés ! C’était sans compter sur le fait qu’il est suspendu un match sur trois, par paquets de trois matches, donc notre Jorginette a pu rentrer en marchant sur ses cannes frêles, plutôt que de les avoir sous le bras.  Cela dit, côté joueurs rouge-cartonnables, les Bastiais ont du stock. Entre Djikou au bout de 10’ contre Nantes, ils avaient encore ‘Bruce Lee’ St RUF dans les cartons ! Malheureusement, il nous en aurait fallu encore un de plus. Qui sait, à 11 contre 9, on serait peut-être parvenu à marquer un but, sur un malentendu …

"M. Romeyer ?? M. Romeyer ?? Oh lalalala le travail !!!"

Tourné vers l’avenir

J’ai un truc, les Gars et je vous le donne : quand je trouve le présent par trop insipide, j’ai tendance à me tourner vers l’avenir. Et souvent ça marche, essayez, vous verrez. Là par exemple, je ne fonde plus trop d’espoir sur quelque chose de spectaculaire pour cette saison 16-17, dont on ne marquera en bas de bilan qu’une campagne européenne assez correcte et une belle victoire dans le derby chez nous (et c’est à peu près tout). Je prête donc une oreille particulièrement attentive à tout ce qui concerne la suite, et notamment les déclarations qui se multiplient chez Notre Nanar CAIAZZ’ national. Je le vois de plus en plus évoquer le « relais » à prendre d’un ESCROMEYER à la santé visiblement chancelante (ce qui ne l’empêche visiblement pas à 71 ans d’aller faire du ski et de se fraiser la gueule comme le premier SCHUMACHER venu !). Je le vois évoquer à nouveau l’ouverture du capital, à des boîtes françaises si possible, mais comme ça n’est évidemment pas possible, ça sera des Chinois, comme tout le monde, et ça ira bien comme ça. Je l’entends aussi parler d’un salary cap évoluant vers un modèle ricain, avec déplafonnement de trois salaires hors grille (je suis sûr que le prétentieux POLOMAT s’imagine déjà dans les trois !!). Idée intéressante. Et plus récemment, on l’entend dire que la cellule de recrutement va tripler ses effectifs, ce qui nous évitera peut-être à l’avenir de se faire piquer DELORT comme des glands par l’énorme et si puissant club concurrent du TFC …. Ça vaut ce que ça vaut, mais moi ça m’intéresse, que voulez-vous. Il est temps qu’en haut-lieu on réfléchisse vraiment à l’évolution du modèle, sinon on n’a pas fini d’avoir le cul qui pique.

El Complaintos Del Fumaros (PS : je bosse dans une boîte espagnole, alors désolé, mais je m’entraîne)

Bon avec les voisins, j’ai l’impression de raconter toujours la même chose depuis quelques temps. Mauvais derrière, bons devant, la Lyre quoi. Ils n’ont pas été foutus de battre Bordeaux, ce qui nous aurait arrangé (enfin là je parle pour les optimistes qui y croient encore !). Je les soupçonne de l’avoir fait exprès, les fumiers !  Vu que la 4ème place leur appartient, qu’ils n’auront pas accès à la 3ème, donc ils s’en cognent comme de leur premier transfert raté !!! Non, je plaisante, je pense qu’on est le cadet de leur souci. Personnellement, je ne comprends juste pas pourquoi le Culbuto est sur le banc. Mais bon, chacun sa route, comme chantait ce con de Tonton David.

P