Accueil » [LA CHRONIQUE DE JOSS RANDALL – n°22] Un long dimanche de funérailles… ou chronique d’une dérive avancée
Actualité Chronique de Joss Randall

[LA CHRONIQUE DE JOSS RANDALL – n°22] Un long dimanche de funérailles… ou chronique d’une dérive avancée

Joss Randall est le chroniqueur régulier de Peuple Vert ! Alors les puristes diront que c’est Josh et pas Joss !! Et alors ! Tu veux que je sorte ma Winchester vitriolée pour te faire regretter ton aplomb jeune gardien de vache(rie) ? En tout cas, si t’as pas affaire à moi, t’auras à bosser l’art du contre avec Joss Randall… Alors, on fait toujours le malin ?!? A toi Joss…

 

Salut les Groupies

Chronique à format différent.
J’avais juste envie de reprendre la chronologie des 8 derniers jours, dont je me réveille avec une sérieuse gueule de bois, digne des lendemains de cuite de mes plus spectaculaires soirées étudiantes à Nancy, rue des 4 Eglises.

Dimanche 21 Février 2016. 15h50. Des arbres qui cachent des forêts.
Le match est presque fini à Marseille et après un match de merde (un seul tir cadré, un but) on se dit que décidément, c’est peut-être bien notre année. On joue depuis plusieurs matches sans PERRIN et miracle !! On gagne des matches à Rennes, à Bordeaux. C’est le premier arbre qui cache la première forêt. Alors certes, il y avait bien eu cette « alerte », huit jours plus tôt contre Monaco et ce but pris à la fin comme des billes … Mais bon, là on se dit tous qu’on va battre Marseille, c’est sûr, le dernier ‘gros’ concurrent direct pour les places Européennes. Tout bon.
Mais non. C’est juste le début des points perdus par manque de concentration/talent, derrière surtout. Car voilà ce grand ballon de BAYAL, que rien n’imposait, qui rend la balle à l’OM .. On connaît la suite.
Alors on a le kukipik. Un peu. Mais on se dit que malgré tout, « les résultats des autres », « la faiblesse de la L1 », tout ça … on va bien y arriver quand même. Et ça, c’est le deuxième arbre qui cache la deuxième forêt.

Jeudi 25 Février 2016. 22h55. BÂLE, Parc Saint-Jacques. Priez pour nous.
Allez les gars, on a oublié Marseille. On fait un match plutôt correct, on y est, on court. Bon a pris ce but con, sur une faute conne du boulanger PAPY (celui qui distribue les pains) mais on y est. On pousse !! Et BIM, le Gros MOUSS est là pour nous faire exulter !!! … On y est !!!! 1/8e de finale de l’EL les gars !!! Pas trop bon ça ??!!!! Et puis surtout, on n’a pas oublié Monaco, ni Marseille complètement hein, on sait que faut faire super gaffe dans les arrêts de jeu désormais ! On va serrer le jeu, conserver la balle, faire tourner, envoyer des PINOCHET-Tribunes s’il le faut (bah on y arrive bien tout au long de l’année sans le faire exprès quand on veut marquer des buts, pas de raison qu’on y arrive pas en le faisant exprès cette fois !!). Hein les gars, on tient ce 1-1 et on serre les boulons !!!
Mais non (bis). On célèbre le but pendant 3 minutes, GALTIER inclus (sur le coup il était tellement content, j’ai cru qu’il venait de découvrir un nouveau vaccin !!). Et derrière on plane dans les limbes du bonheur, comme EKOTO après son 8ème joint (à 11h du matin). Pas longtemps remarque …. ça nous a limité la frustration. BIM !!!! Gros coup dans les carreaux !
Bon, on est juste encore des petits garçons pour ce type de compétition. Pas grave, on essayera à nouveau l’année prochaine. Enfin … on espère !! On espère surtout que si on a la chance de rejouer à nouveau, on aura un PERRIN pour tenir la baraque.

Dimanche 28 Février 2016. Un long Dimanche de funérailles.
Part ONE – 18h55. Parking EOVI, avec le Gang des Binouzes.
La Leffe a un goût amer aujourd’hui. Tout le monde fait la gueule dans le GDB. Pourtant pour une fois, c’est nous qui avons marqué un but dans les arrêts de jeu !! Et quel joli but !! Le problème … c’est qu’on en avait pris deux avant. Pourtant y avait un joli coup à faire après les résultats de la veille et de l’avant-veille. Cette p… de 3ème place cette fois elle ne pouvait pas nous échapper hein les gars ??!!! (non pas qu’elle me fasse particulièrement rêver tant je pense qu’on est à des années lumières d’être prêts pour la CL, mais 3ème à 10 journées de la fin, ça sent quand même bon pour une place européenne).
Mais non (ter). Dérive annoncée à l’annonce de la compo. Du GALTIER pur jus, avec le seul système dans lequel il se sente à l’aise, avec trois milieux déf. (dont CLEMENT ….), aucun créateur de jeu nulle part. Compréhensible quand on joue PSG ou les Fumiers, inadmissible selon moi quand on joue CAEN à domicile, devant 30000 pélos venus se geler les noix en chantant, et quand la 3ème place est en vue. Le signal envoyé à l’adversaire est fort et clair : allez-y les gars, nous on est crevés car on joue trop de matches de toute façon !!! (ah ouiiiiiiiii le calendrier tout ça, ces salauds de la Ligue et les télés qui programment mal, etc. etc. ….. mais fais tourner mec !!!!!!), donc un bon nul 0-0 fera notre affaire. On vous attend.
A partir de là, il ne restait plus à GARANDE qu’à relire son Imperator Jules CESAR dans le texte et de « veni – vidi –vici » vite-fait-sur-le-gaz, et sans trop forcer son talent en plus.
CQFD. Ou plutôt C-dans-le-Q-Lulu-F-D.
Part TWO – 23H05. La complainte des Fumiers : le calice jusqu’à la lie (ça coulisse jusqu’à mon lit)
Je rentre de GG frigorifié après quelques leffes tristes avec le GDB. Mais je me « réchauffe » intérieurement en me disant que l’affiche du dimanche soir va me sauver la soirée, comme le WE d’avant, avec une première bonne branlée pour les Fumiers dans leur Stade des Ténèbres, qui tous les jours me fait de l’ombre.

Mais non (quater). Le jour où PSG décide de ne presque pas jouer un match, ça tombe sur les fumiers !!! … En étant objectifs, ils ont fait le match qu’il fallait, ils ont été bons les voisins. Et ce face à un tout petit PSG. Mais comment en vouloir à Balle_à_Blanc d’avoir laissé au repos les BLAISE, VERATTI et autre AVE MARIA. J’aurais fait pareil à sa place. Déjà parce qu’en Ligue 1 avec l’équipe de dimanche soir, dans 98% des cas ça passe et ils gagnent. Ensuite parce que la L1, il l’a déjà gagnée à ce stade, alors que pour les deux coupes, il lui reste 4 matches à prendre. Autant dire qu’on verra sûrement AVE DI MARIA et BLAISE sur la pelouse de GG mercredi soir. Pour la petite histoire, on aura tous remarqué que THIAGO_MOTTA la petite salope s’en tire encore blanc comme neige après le magistral pain qu’il a mis à FERRI. En même temps, entre fumiers, c’est le coup de l’arroseur arrosé. Dont Acte.

Au final, si vous comptez bien, ça fait quatre « mais non ».
Et comme je sais parmi vous un grand nombre de tendeurs, ils savent tous (comme moi) que :
– quand une fille dit non une fois, ça peut être de la timidité ou de la pudeur
– quand elle dit non deux fois, ça peut être pour tester votre persévérance
– quand elle dit non trois ou quatre fois, là ça veut vraiment dire non. Faut pas insister.

Pas de rubrique TOPS/FLOPS cette fois ci. Car c’est la semaine entière qui a été un Flop. Collectif.

Difficile toutefois de passer complètement sous silence certaines prestations individuelles … Mais pour ne vexer aucune susceptibilité, les noms seront pudiquement floutés. J’appelle ainsi à la barre :
Mr Florentin P……., impliqué sur les deux buts de Dimanche, et globalement pas frais comme la rose sur les derniers matches. Qui n’a toujours pas intégré le fait que dans la famille, le jour de la distribution des talents, c’est son frère Paul qui a tout raflé.
Mr. Alexander S……., dont le désert technique des deux pieds ne cesse d’inquiéter.
Mr. Nolan R……, qui a cette fois définitivement quitté l’atmosphère, pour atteindre une orbite satellitaire bien éloignée de la planète verte.
Mr. Jérémy C……, mais bon, on a déjà tout dit.
Et pour finir, the last but not the least, Mr Christophe C….. (comme il dit le speaker de GG). Là je sais très bien que je vais me faire rentrer dans le chou par mon ami KATARA-LE-STAGIAIRE, qui n’aime pas quand je m’en prends à ‘Deus Galtierus’, mais je m’en fous. Je lui rappelle d’ailleurs qu’il n’est pas fondamentalement paradoxal de reconnaître
1/ d’un côté que ce garçon est un quasi-magicien pour être parvenu à obtenir depuis 5 ans les résultats qu’il a eus, avec le matériel dont il disposait
2/ d’un autre côté, que sa sensibilité footballistique, tactique et son QI Foot sont proches de l’huitre. Comment oser expliquer de commencer un match à GG, contre Caen, avec 3ème place en jeu, avec trois demi-défensifs dont CLEMENT. Sans prendre le début de l’embryon d’un début de démarrage de risque ….. Ne cherchez pas à l’expliquer, c’est inexplicable. En fait je crois que GALTIER L’entraîneur est très exactement conforme à ce qu’était GALTIER Le Joueur : généreux, impliqué, aboyeur, meneur d’homme, collectif. Mais footballistiquement basique.
Et j’ajoute que malgré ça, je fais partie de ceux qui souhaitent plutôt qu’il reste l’an prochain.

Pour quelques minutes de trop ….
Histoire de finir sur une note positive, je crois que j’ai une solution pour faire en sorte qu’on arrête de prendre des buts cons, de perdre des matches ou des qualifs dans les dernière minutes. Je vais proposer à nos deux Présidents et au coach que puisque les joueurs amputent régulièrement leur concentration des 4 ou 5 dernières minutes des matches, on ampute aussi leurs salaires des 4 ou 5 derniers jours chaque mois.
Comme ça comprendront-ils (peut-être) que le job, ça se fait jusqu’au bout.

Pour réagir à cette info, rendez-vous sur le forum !

Chargement...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite