2 octobre 2022
Actualité

L'ASSE confirme un contrat moral à durée indéterminée entre Christophe Galtier et le club !

Loin des nauséabondes rumeurs colportées par une certaine "presse"pour faire un buzz commercial et déstabiliser l'ASSE, Bernard Caïazzo confirme, si besoin était, que Christophe Galtier a la pleine confiance du duo de présidents et peut rester le temps qu'il souhaite. Seul lui décidera de son départ...

"Pour être clair et mettre fin à tout débat, nous avons Roland et moi rencontré Christophe il y a quelques jours. Nous lui avons dit que tant qu’il le souhaitera, il restera à l’ASSE. Si l’ASSE est devenue un club européen, elle le doit à Christophe en grande partie. Nous avons parmi les valeurs celles de la reconnaissance et de la considération. Quand j’entends dire que Christophe Galtier fait l’année de trop, je me demande s’il a 70 ou 75 ans ! A 50 ans, un coach n’est pas encore arrivé à son potentiel maximum. On peut parler d’année de trop pour un joueur de 34 ou 35 ans mais pas pour un coach de 50 ans.

La plupart des joueurs de l’ASSE n’étaient pas au club il y a deux ans et des garçons comme Ruffier ou Perrin adorent le coach. Parfois, Christophe me paraît déçu et las de lire dans les médias ces propos d’année de trop, de ressentir un manque de reconnaissance, surtout en local, mais je suis sûr que la majorité des supporters ont conscience de ce que le coach apporte avec bien moins de moyens que nos concurrents. Sincèrement, celui qui virera Christophe aura du mal à se regarder dans la glace. Mon souhait le plus cher est qu’il devienne le Arsène Wenger européen. Après, si un jour il vient nous voir pour nous dire qu’il a une offre qu’il ne peut refuser, on sera obligés de le laisser partir mais on pleurera beaucoup."

Source : But Football Club

A lire également :  Formation N3 : les verts se prennent un mur !
P