28 septembre 2022
Actualité

L'analyse touchante de Monnet-Paquet à la suite du nul contre Strasbourg

Comme à son habitude l'aillier Stéphanois a énormément couru sur le terrain (mais encore trop peu d'initiatives offensives, trop de déchets...) et a été récompensé par un jolie but et une passe décisive, l’ailier s'est ensuite confié à chaud au micro de Canal+ sur le match mais aussi sur la période difficile que traverse le club et les joueurs.

 

"Dans la situation dans laquelle on se trouve, on était obligé de relever la tête. On ne pouvait pas tomber plus bas après le mois et demi que l'on venait de passer et surtout les deux derniers matchs. On a essayé d'emballer le match, on mène par deux fois au score. C'est là que l'on voit que l'on est pas bien.On n'a pas le droit de prendre deux buts, suite à des coups de pied arrêtés, surtout en seconde mi-temps où on fait une faute bête sur le penalty.
C'est comme ça, il y a déjà du mieux comparé à Lille, comparé au derby aussi. On ne peut pas se contenter de ça mais il faut travailler dessus pour aller de l'avant. On sait que l'on a un calendrier difficile. C'est une période difficile que le club traverse, il faut s'accrocher et il y aura des jours meilleurs." (retranscription Evect)

La joueur qui était presque au bord des larmes au micro de Laurent Paganelli,  et semblait très touché, meurtri par la situation délicate dans laquelle est plongée le club depuis le derby. Souvent raillé pour ses performances, KMP a au moins le mérite d'être concerné et conscient des problèmes actuels qui touchent le club contrairement à certains de ses coéquipiers.

A lire également :  Colère des supporters : Les Green Angels 92 ne relâchent pas la pression !

A nous supporter de l'ASSE de continuer à pousser les joueurs, pour que ceux-ci osent davantage sur le terrain et ne jouent plus avec le frein à main !

https://twitter.com/alex_indahouse1/status/934177616143282176

P