2 mars 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

#JOUR-Ju : "La venue de Toulouse à Geoffroy Guichard est déjà cruciale"

Khazri Wahdi of Saint Etienne during the Ligue 1 match between Saint Etienne and Toulouse at Stade Geoffroy-Guichard on April 28, 2019 in Saint-Etienne, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport)

Les habitués de Peuple Vert connaissent forcément Joss Randall... Chroniqueur à la Winchester aussi précise qu'un horloger Suisse qui analyse et décortique les après-matches de l'ASSE... Et bien vous allez découvrir Julien. Dans son JOUR-Ju, il va donner son sentiment à quelques heures du coup d'envoi de la rencontre des Verts... Une nouvelle chronique qui devrait vous ravir... Et puis ne ratez pas la causerie du coach... Un délice !

« Pourquoi faut-il que les hommes s’ennuient ? » chantait le grand Jacques (Brel, pas Vendroux). Je ne sais pas vous mais moi, les trêves internationales synonymes de 15 jours sans matchs de nos Verts, je les vis comme une éternité. Un brin misogyne, Brel n’incluait pas les femmes dans les paroles de sa chanson. Et bien figurez-vous qu’un week-end sans match de Sainté, ça ne pose aucun problème à ma douce. Allez savoir pourquoi !

Je me permets un deuxième préambule (plus c’est long, plus c’est bon) pour remercier la programmation de notre bonne Ligue : Nous faire jouer le dimanche après-midi plutôt que le samedi soir alors que nous démarrons notre campagne européenne jeudi à La Gantoise, c’est vraiment super sympa. Non, c’est vrai, ç’aurait été dommage de profiter d’un jour de repos de plus entre les deux matchs.

Bon, les p’tits kikis, on ne va pas se mentir, la venue de Toulouse à Geoffroy Guichard aujourd’hui est déjà cruciale. Pour autant, je ne vais pas vous faire le coup du match le plus important de la saison, il y en aura d’autres, ce serait un peu exagéré. Mais voilà, avec 4 points en 4 matchs, et même si nos Verts se sont déplacés 3 fois, le compte n’y est pas. Donc petit tournant de début de saison quand même et gaffe à pas se foirer. Parce que si les 3 points nous permettraient de nous rassurer comptablement et d’aborder les 3 prochaines journées beaucoup plus sereinement (avec les adversaires somme toute assez modestes que semblent être Angers, Metz et Nîmes), une fausse note cet après-midi pourrait bien semer le doute dans les têtes et nous voir tous tout tremblotants pour la venue prochaine de...Metz.

Match crucial donc, mais avant tout très excitant car il doit répondre à la question que nous nous posons tous : Est-ce que nos Verts sont capables de nous montrer un visage plus rassurant ? Dans la mesure où quinze jours sans match, c’est quinze jours d’entrainement (puisque les matchs amicaux pour peaufiner les automatismes semblent facultatifs), je ne vous cache pas que j’attends beaucoup de ce match. Et comme nous tous, je rêve que la bande à Ghislain fasse taire tout le monde en retrouvant du souffle, de l’allant et surtout une animation offensive digne de ce nom (et si en plus elle pouvait être efficace…). Allez quoi ! 17h, température idéal, stade plein ! On ne demande pas grand-chose... On veut juste être submergé de une-deux, crouler sous les débordements, rester bouche bée sur des frappes de mules et, plus que tout, hurler comme des cinglés au son des filets qui tremblent...on se retient depuis le 18 août.

Le match dans le match :

Je sais que vous l’aimez tous autant que moi le petit poulet d’Abidjan, il a laissé de bons souvenirs et il a le cœur vert, c’est une certitude. Mais enfin si sur le coup des 18h50, Max Gradel pouvait quitter le terrain la tête basse en se disant qu’il est passé à côté de son match, ça ne me déplairait pas tant que ça. C’est pourquoi on va suivre avec attention le duel qui va l’opposer à Debuchy, en misant sur l’expérience de ce dernier pour museler le Maxou. Et si jamais il venait à s’aventurer sur l’aile droite (comme ce fut le cas au Parc), par pitié que quelqu’un explique à Trauco qu’un tacle comme celui qu’il a posé au copain équatorien l’autre soir...en Ligue 1, c’est rouge direct (en tout cas pour un joueur stéphanois…les règles pour un joueur marseillais au Vélodrome semblent être moins claires).

La causerie du coach :

« Pas de blague les gars ! On s’est vautré à la maison contre l’ogre brestois, on doit se rattraper contre Toulouse aujourd’hui !
Alors bon, pour ça, j’ai ma p’tite idée. Robert, je t’ai mis en pointe, n’aie pas peur, c’est la maison, tu as tes repères, ça va bien se passer. Mais pour ça j’ai besoin qu’on l’alimente en bons ballons les gars. Je compte notamment sur toi Wahb....oh Wahbi ! Putain mais tu dors ?! Non mais je veux bien que ce soit compliqué de se remettre d’une Coupe d’Afrique en Egypte en plein été mais enfin le championnat a repris là ! Regarde l’enseigne « Ici c’est le Chaudron », c’est pas écrit en hiéroglyphes !
Ça vous fait marrer les autres ?! Yann, Ryad, ça vous fait vraiment marrer ?! Pour info, je veux bien que vous vous mettiez à courir avant la 12ème journée hein !
Et puis vous avez lu la nouvelle ? 1,3 millions d’abonnés en plus pour l’ASSE sur les réseaux sociaux entre le premier et le deuxième trimestre 2019 ! Ça fait potentiellement un paquet de gens qui vont se foutre de notre gueule si on n’arrive pas à aligner trois passes !
Mais moi je crois en vous ! Allez mes biquets, on fonce sur la pelouse, on se requinque avec l’amour inconditionnel de notre public et on bouffe de la violette ! »

Crédit photo : Icon Sport

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR