Actualité

Jessy Moulin : Un fou dingue... amoureux de l'ASSE !

Comme au match aller, Jessy Moulin va garder les buts de l'ASSE demain soir lors du Derby. Une juste récompense pour un gardien de but qui a fait passer son amour du club avant ses ambitions... Des anciens de la maison Verte témoignent ce matin dans L'Equipe.

Il est arrivé de Valence à treize ans mais il est devenu un vrai Stéphanois. Il était déterminé, passionné et travailleur. Il a même fallu canaliser cette énergie. il avait été Jésus lors du derby remporté il y a trois ans à la maison. Il est courageux, capable de se jeter sur la barre pour éviter de prendre un but. Et il est fou comme tous les gardiens. Je suis admiratif de ce qu'il réalise car à chaque fois que le club a fait appel à lui, il a su tirer son épingle du jeu, montrer qu'il n'était pas un pion.

Gilbert Ceccarelli

 

Il a connu des moments de découragement car il aurait aimé qu'on lui laisse sa chance. Mais il ne disait rien. Il est allé à Clermont pour jouer mais il a fini sur le banc, il l'a vécu comme un échec. En revenant à Saint-Étienne, il s'est vraiment installé comme deuxième gardien, il avait la confiance des coaches, des joueurs et tout ça dans un club phare, dans sa région de coeur. Il n'a pas eu de chance car il a côtoyé un gardien emblématique et un autre qui a fait passer un palier au club. Stéph a toujours été un monstre physique, quasiment jamais blessé et qui voulait jouer tous les matches. C'est un vrai boute-en-train. A Noël, il avait offert une pince à un coéquipier réputé pour avoir des oursins dans les poches.

Alain Blachon

 

C'est l'enfant du club. Il est tellement fusionnel avec l'ASSE, il a tout accepté, au détriment de sa carrière peut-être. Il aurait dû revendiquer, être plus opportuniste, monter au créneau ou aller voir ailleurs. Il aurait pu mieux se vendre mais il a accepté ce rôle, par amour du club. Jess'a été dans le bon club mais au mauvais moment.

Abdel Bouhazama

 

Jessy n'a jamais fait de vagues et c'est peut-être tout le problème. C'est quelqu'un que tout le monde adore dans le vestiaire. Il a un côté fédérateur. Quand tu te retrouves avec lui sur le terrain, tu as envie de te dépouiller. Il est le premier à déconner, à réconforter les remplaçants. Il n'a peur de rien, il est spectaculaire, tonique dans ses duels avec les attaquants. À chaque fois qu'il a joué, il a été bon. Si je raconte toutes ses blagues, il va finir en prison ! À l'Étrat, plus personne n'ignore sa capacité à conduire sa voiture du siège passager pour faire croire qu'il n'y a personne au volant, ni ses simulations de malaise. Il s'arrêtait à un feu rouge, ouvrait la porte de sa voiture et s'effondrait sur le klaxon.

Jonathan Brison
J. Moulin
Gardien

Crédit photo : Icon Sport

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Sam Sam
29 février 2020 11 h 31 min

Oui fou dingue et surtout Si la place était pas bonne il aurait privilégié sa carrière. Arrêtons d’être… https://t.co/ExVWwBGa7P

1
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR