Actualité

Jean-Louis Gasset : "Reims peut avoir l’ambition légitime de battre Saint-Étienne !"

Jean-Louis Gasset savoure l'approche du money time. Tous les voyants sont au vert et l'ASSE a les cartes en main pour l'Europe. Le vestiaire vit bien et l'expérience de ses joueurs doit être un atout dans cette dernière ligne droite. Cependant, se dresse ce dimanche Reims qui aura également une belle carte à jouer...

C’est ce que l’on avait imaginé après avoir joué les très grosses équipes en février et en mars. On avait besoin d’une série et on vient d’engranger 10 points sur 12 possibles. Il nous reste 6 matches à jouer. Tout le monde se bat dans le championnat, que ce soit dans le bas du tableau, pour l'Europa League ou la Champions League. Peu d’équipes n’ont plus rien à jouer. Pour les autres, tout est difficile. C’est notre cas. Tout le monde arrive en forme pour le money time. C’est encourageant.

Quand vous choisissez des joueurs, vous choisissez aussi des hommes. Pour bien vivre, il faut des bons pros et des bons jeunes, disposés à apprendre. Dans le vestiaire, il y a une bonne ambiance et, obligatoirement, c’est un atout. Quand tout se passe bien avec la direction, avec le public, tout le monde est content. En revanche, il ne faut pas se relâcher. A Amiens, on a vu qu'on pouvait être surpris quand on était un peu moins bien. On n’a pas le droit de se relâcher. L’avantage que l’on a, c’est d’avoir des joueurs expérimentés, qui connaissent le haut niveau.

Il faut que les cadres, qui connaissent les matches couperets, s’adaptent à la situation. On prendra un maximum de points si l’on fait peu d’erreurs lors des 6 derniers matches de la saison. Ces joueurs savent ce que ça veut dire. À des Debuchy, des Perrin, des M’Vila ou des Khazri, vous n’avez pas besoin de leur expliquer deux fois ce que vous attendez d’eux.

Dimanche, nous aurons un match difficile. Parce que Reims est la surprise du haut de tableau. Cette équipe surfe sur une dynamique qui date de la saison dernière, quand elle avait survolé le championnat de Ligue 2. Avoir 48 points à ce stade de la saison est magnifique pour un promu. Quand on bat Lyon, Marseille, Rennes et que l’on fait match nul contre Lille, on peut avoir l’ambition légitime de battre Saint-Étienne. Et Reims l'aura dimanche. À l’aller, il avait fallu des buts importants à des moments importants pour avoir un match un peu plus facile en deuxième mi-temps. On considère Reims comme un adversaire direct.

Jean-Louis Gasset - Source : Asse.fr

Les toiles mystérieuses pour honorer Jean-Louis Gasset et Dominique Rocheteau !

Alexandre S.

Un stéphanois se fait un place dans l'équipe-type de l'année en L1 !

Alexandre S.

Jean-Louis Gasset : "On est heureux d’avoir vécu ensemble"

Alexandre S.

5
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
noamLaurent MoncharmontMichel Dallard Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
noam
Invité
noam

exactement monsieur Gasset, c'est bien de reconnaitre que sainté à vraiment une équipe moyenne, que Reims à c'est chance dimanche, avec un gros budget Reims n'a aucune chance dimanche contre les verts merci les 2 clowns

noam
Invité
noam

faut pas les prendre de haut ou les sous estimé comme Lille Marseille ou Lyon, Reims à des joueurs moyens comme les verts d'ailleurs, certainement le petit oudin et encore je suis gentils

Michel Dallard
Invité

C'est sûr que c'est leur but suprême histoire de compléter leur tableau de chasse à domicile et nous écarter de la course à l'Europe.

Laurent Moncharmont
Invité

si on part battu c'est sur qu'on perdra ! gasset pousse tes jeunes

noam
Invité
noam

@Laurent moncharmont, Gasset ne crois pas à l'effectif d'aujourd'hui, l'asse à eux beaucoup de mal contre Bordeaux Gasset à des doute, oublie pas qu'il y a pas d'attaquants chez nous, pas de grand buteur à 15 25 buts par saison la chances continuera pas, le départ de Selnaes pas remplacer, une défense vieillissante, aujourd'hui
l'asse s'appuie sur Ruffier M'vila, effectif moyenne quoi offensivement

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

P