Accueil » Jean-Louis Gasset : « Même avec quatre ou cinq joueurs offensifs, on ne réussit pas à faire la différence ! »
Actualité

Jean-Louis Gasset : « Même avec quatre ou cinq joueurs offensifs, on ne réussit pas à faire la différence ! »

Jean-Louis Gasset a admis une première mi-temps catastrophique de la part de ses joueurs. S’il a vu du mieux en seconde période, c’est tout de même resté très insuffisant. Denis Bouanga, dont le nom avait été soufflé aux Verts durant le mercato estival, a puni des stéphanois insuffisants défensivement. La loterie des tirs aux buts a fait le reste…

J’avais décidé de faire tourner mon effectif pour donner du temps de jeu à certains joueurs mais on a fait une première période catastrophique. En deuxième, avec les changements, on a eu la mainmise sur le jeu, on a marqué un but et on a eu deux ou trois occasions de plier le match mais on a toujours le même problème. Même avec quatre ou cinq joueurs offensifs, on ne réussit pas à faire la différence. On n’est donc pas à l’abri d’une égalisation à la dernière seconde.

Je sais que cela a été difficile pour les joueurs que j’ai alignés d’entrée. Ils avaient une pression énorme sur les épaules. Ce sont des jeunes joueurs qui avaient la sensation de jouer le match de leur vie mais je m’attendais à un peu plus de confiance de leur part. On a trop paniqué, trop dégagé et, finalement, on n’a pas joué en première période. Le match se termine sur le même score qu’en championnat (1-1). Ensuite, les tirs au but, c’est la loterie. Nîmes a eu plus de sang-froid que nous.

J’avais prévu de faire entrer Ole Selnaes à l’heure de jeu avec Wahbi Khazri et Rémy Cabella mais Assane Diousse a pris un carton jaune dès la 5e minute et ne parvenait pas à enchaîner les passes. Il n’était plus dans son match. Dès que Selnaes, Khazri et Cabella sont entrés, on a vu la différence. Alors c’est d’autant plus rageant de voir Nîmes égaliser à la dernière minute.

Jean-Louis Gasset – Source : Asse.fr

Articles en lien avec cette actualité

Jean-Louis Gasset : « Contre Nice, on risque peut-être d’être moins beaux à voir jouer ! »

Alexandre S.

Jean-Louis Gasset : « Le football est parfois secondaire »

Alexandre S.

Wahbi Khazri et Jean-Louis Gasset donnent leurs favoris pour le Ballon d’Or !

Alexandre S.

2
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
noamStephy 26 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Stephy 26
Invité
Stephy 26

Ça joue à 2 à l’heure. Aucune justesse devant le but. Pas de buteur parce que pas d’argent…

noam
Invité
noam

exactement [email protected] coach Gasset fait avec les moyens qu’ils disposent aujourd’hui dehors les clowns

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite