4 décembre 2022
Actualité

Gaël Perdriau lance un avertissement aux dirigeants stéphanois !

Gaël Perdriau s'est fendu d'une nouvelle déclaration qui devrait un peu plus éloigner l'ASSE d'un espoir de rachat du stade Geoffroy Guichard. La réunion du 7 avril semble partir sur de mauvaises bases.

"Non, il n’y a absolument rien de décidé à ce sujet, rien, mais je suis un homme ouvert et un homme de dialogue. L’ASSE veut parler, alors nous allons parler.". Et concernant la rencontre programmée avec le club le 7 avril prochain il précise qu'"on y parlera comme d’habitude de la convention, des problèmes concrets mais évidemment, on abordera cette question pour une fois sérieusement. Vous voyez, on est loin d’une décision. Car, oui, vous avez raison c’est très compliqué et je n’oublie pas que lorsque le club a connu de très graves difficultés, la Ville a sauvé l’ASSE, je ne l’oublie pas. Geoffroy-Guichard est un stade qui n’a pas de prix et il ne s’agit pas de compter le nombre de mètres cubes de béton et de multiplier le coût d’une matière première pour obtenir un prix de vente. J’attends donc que le club, au-delà de ses allégations, me présente un projet sportif et qu’il m’explique en quoi ce projet pourrait améliorer ses résultats."

Une déclaration sous forme de provocation et d'avertissement. Il anticipe d'ores et déjà une offre de l'ASSE ne prenant en compte que la structure sans se soucier du monument et de sa dimension symbolique pour la ville de St-Etienne. Un nouveau coup de pression qui semble laisser peu de chance à l'ASSE qui ne devrait pas offrir plus de 100 millions d'euros pour l'enceinte. Gaël Perdriau en attend presque le double !

A lire également :  💸 Vente ASSE : David Blitzer déterminé à racheter l'ASSE
P