29 mai 2022
Actualité

La future perle rare du Mali sera-t-elle stéphanoise ?

Fousseni Diawara, coordinateur de la sélection Malienne, a accordé une interview au progrès dans laquelle il émet l'hypothèse d'un rapprochement entre l'ASSE et la fédération Malienne afin de nouer un partenariat. Ce type de rapprochement paraissant peu probable, l'ancien stéphanois tient toutefois une promesse, s'il découvre la perle rare, elle sera pour l'ASSE !

"Installer un partenariat, j’y ai pensé bien sûr. Je ne sais pas si c’est possible avec la Fédération malienne. Mais ce que j’aimerais c’est que l’ASSE ait un regard sur nos sélections de jeunes qui brillent sur le plan international. On fait bonne figure dans les Coupes du monde de jeunes. En juin 2015, Adama Traoré a même été élu meilleur joueur du Mondial U20. À l’époque, il était à Lille. Nous avons de très bons jeunes. Certains ont déjà signé à Porto, Anderlecht ou Salzbourg. Pourquoi pas un jour à l’ASSE ? À partir du moment où ils ont de la qualité. En plus, les Maliens ont généralement un bon état d’esprit. Ils s’adaptent vite, ne posent pas de problèmes. C’est important car quand les jeunes africains viennent en Europe, il faut bien les encadrer pour ne pas qu’ils s’éparpillent. C’est mon rôle aujourd’hui, je les conseille.

J’ai de très bons rapports avec l’ASSE. Si je vois un joueur vraiment intéressant, je n’hésiterai pas à aller frapper à la porte.

Je ne suis pas agent. Aujourd’hui quand on propose des jeunes, on les présente souvent comme des futurs Ronaldo ou des futurs Messi. Non, il faut être lucide.

Le jour où je proposerai un joueur à l’ASSE, je ne me tromperai pas. C’est pour ça que je ne vais pas frapper tous les quarts d’heure à la porte."

A lire également :  EDF U17 : Ayman Aiki s'illustre à l'Euro des U17 !
P