Accueil » Frédéric Paquet : « Tous nos supporters ont un niveau d’exigence élevé ! »
Actualité Transferts

Frédéric Paquet : « Tous nos supporters ont un niveau d’exigence élevé ! »

Frédéric Paquet a tenu une conférence de presse ce mercredi afin de présenter Yannis Salibur. Il a notamment évoqué le mercato stéphanois et indiqué que toutes les cibles avaient été atteintes. Charge à l’équipe de répondre aux exigences des supporters…

« Le club a atteint les quatre objectifs qu’il s’était fixé : former une équipe compétitive ; recruter des joueurs talentueux et expérimentés comme Wahbi Khazri, Rémy Cabella, Timothée Kolodziejczak et Yannis Salibur mais aussi conserver les cadres tels que Mathieu Debuchy, Yann M’VIla et Neven Subotic qui nous avaient rejoints lors du précédent mercato hivernal ; intégrer des jeunes formés au club ; anticiper et investir sur des joueurs à potentiel, ce que nous avons fait en recrutant Franck Honorat tout en le laissant à la disposition de Clermont pour qu’il puisse s’aguerrir. Ces quatre objectifs ont été atteints grâce aux efforts financiers consentis par les actionnaires. Ils nous ont donné les moyens de constituer un groupe performant. Toutes les décisions ont été prises de manière collégiale et c’est qu’il faut aussi souligner. Les actionnaires, la direction générale et la direction sportive ont été guidés par une vraie unité de pensée.

Notre effectif est composé de joueurs qui ont des qualités techniques mais aussi humaines. Nous voulions des hommes qui partagent les mêmes valeurs. C’est le cas. Yannis (Salibur) vient tout juste d’arriver et se sent déjà chez lui à Saint-Étienne. Les joueurs qui portent notre projet sportif ont un autre point commun: ce sont des compétiteurs. Nous avons des guerriers qui ne trichent pas, qui mouillent le maillot. Notre coach et notre staff n’aiment pas perdre. C’est ce qu’attend notre public. Tous nos supporters ont un niveau d’exigence élevé. Nos joueurs vont devoir y répondre par un niveau d’efficacité en adéquation. Pour l’instant, les joueurs n’ont pas tous le même niveau de préparation. Les automatismes doivent se mettre en place. Jean-Louis Gasset et son staff ont déjà montré leur capacité à créer rapidement une dynamique lors de la deuxième partie de saison dernière. »

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite