18 août 2022
Actualité

Explications d'un silence tout en communication pour Galtier !

L'ASSE déploie donc les grands moyens ! Un silence assourdissant va résonner (et raisonner ?) cette semaine du côté de l'Etrat... C'est une des premières fois sous l'ère Galtier que je constate une telle décision ! Il me semble que la dernière fois que Galtier avait décidé de replier l'équipe sur elle-même c'était avant un derby perdu à domicile... Peut-être pas comparable car c'était un huis-clos...

Si on analyse la chronologie des événements cela donne :

- 02 mai 2015 : Défaite à Bastia (1-0)

- 02 mai 2015 (après-match) : Galtier "Chacun joue pour sa gueule"

- 04 mai 2015 : Gueulante de Galtier dans les vestiaires de l'Etrat.

- 05 mai 2015 : Pas de communication pour les joueurs jusqu'à la conférence de presse de vendredi (et encore...)

Mon analyse est la suivante : Galtier veut réaffirmer son autorité au groupe. Je pense qu'il se rend compte que les miettes jetées à droite et à gauche dans les journaux expliquant que son départ était imminent ont fini par jeter le trouble auprès des supporters, des dirigeants mais aussi des joueurs...

En dernier ressort que se passe-t-il chez les joueurs ? Il y a ceux qui foncent droit vers l'objectif Europe, ceux qui ont peur du départ et le regrettent déjà, et ceux qui préparent leur propre départ ! Je serais bien incapable de citer des noms, mais il ne faut pas être grand voyant extralucide pour repérer dans le rôle des motivés Perrin, Bayal, Ruffier, Théophile-Catherine ou Lemoine... Dans le rôle des déçus Clément, Monnet-Paquet (lui il peut être déçu !!) ou Hamouma... Et dans le rôle de ceux qui font leurs valises Gradel (qui reste très concerné et motivé !), Erding, Van Wolswinkel ou NGuemo...

A lire également :  #ASSEAJA : des auxerrois en nombre à Geoffroy Guichard !

Je ne jette la pierre à personne, c'est humain de penser à l'avenir, mais dans le même temps le projet collectif s'effiloche et des failles apparaissent... Je pense que Galtier aurait dû boucler la porte de façon très ferme en expliquant que comme tous les ans, il ferait le point en fin de saison. Il n'aurait pas du s'épancher sur l'Angleterre ou Marseille...

Par ailleurs, cette interdiction de parole est aussi un signal envoyé aux dirigeants et aux joueurs de manière à expliquer qu'il est toujours concerné et dans le bateau... Et c'est même lui qui tient la barre ! Aux joueurs : vous voulez l'Europe ? Alors bossez et jouez ! Aux dirigeants : vous voulez me conserver ? Alors donnez-moi un porte-feuille digne des ambitions que vous avez pour le club !

En conclusion, Galtier est de retour avec un bon coup de poing sur la table qui doit résonner dans les oreilles de tout le monde... Et c'est tout ce qu'entendront les micros jusqu'à vendredi...

P