6 octobre 2022
Actualité

[Exclu Mercato] Informations, contre-informations : nous démêlons le vrai du faux pour Andy Delort !

Quitte à nous répéter, nous allons commenter et démentir des informations parues aujourd'hui sur Twitter ou dans la presse. Mohamed Bouhafsi, le journaliste de BFM et RMC Sport n'a, d'après nos informations, pas frappé à la porte de sources très fiables en annonçant que les Verts travaillaient sur une option d'achat et que Tigres ne lâchait pas sur les 8 millions d'euros ! Faux ! Tout comme l'Equipe qui affirme que le joueur est proche de Toulouse et qu'il veut évoluer sous la houlette de Pascal Dupraz...

D'après nos informations, l'ASSE s'oriente bien vers un transfert sec. Réussiront-ils ? C'est une autre histoire. Le montant annoncé par Margot Dumont est réel. C'est bien à hauteur de 5 millions d'euros que l'ASSE a fait une offre. Une offre qui semble toutefois insuffisante au regard de la concurrence, notamment de Toulouse. En aucun cas Tigres ne demande 8 millions d'euros. Comme nous l'annonçons depuis le début, c'est plutôt aux alentours de 6 millions d'euros que cette transaction va se jouer... La future destination d'Andy Delort sera-t-elle Toulouse ? L'ASSE ? Un autre club ? Les Verts auront-ils de quoi concurrencer Toulouse qui s'appuie sur une trésorerie mieux fournie ? Nous n'avons pas ces réponses.

Par ailleurs, l'Equipe propose une demi-page sur le transfert d'Andy Delort. Nous assumons là aussi les informations que nous avons en notre possession afin de démentir une partie de ce qui est écrit dans le quotidien sportif. Non le joueur n'a pas comme volonté première de rejoindre Toulouse. Comme nous l'avons déjà annoncé, il accorde sa préférence pour l'ASSE. Non il ne fait pas de son salaire un obstacle. Il sera très souple afin de faciliter toute transaction comme nous vous l'avons déjà indiqué. En revanche, il est vrai que les cas Jérémy Clément, Benjamin Corgnet voire Alexander Söderlund ou Nolan Roux sont des épines dans le pied de l'ASSE qui souhaiterait les céder et récupérer des liquidités. L'ASSE a augmenté son offre afin de coller à la volonté de Tigres comme nous l'avons écrit plus haut. Il n'est donc plus question à l'heure actuelle d'un prêt avec option d'achat à 4 millions d'euros comme le prétend Bernard Lions dans son article. Un vrai obstacle actuellement. Quant à la piste italienne, nous n'avons aucune information à ce sujet. Nous savons juste, comme l'indique l'Equipe, que le joueur veut rentrer en France et pas ailleurs !

A lire également :  💸 Vente ASSE : David Blitzer déterminé à racheter l'ASSE

 

P