19 mai 2022
Actualité

(EL) ASSE - ROSENBORG (2-2) : "Un sentiment mitigé..."

Christophe Galtier était assez partagé sur le contenu et le résultat du match en conférence de presse d'après match.

C'est un sentiment mitigé, il y a de la frustration. On a bien démarré le match, on a cherché un équilibre. On est sanctionné sur un de leurs points forts. En première période, mon équipe a eu une certaine emprise et beaucoup de situations favorables mais on a pas pris l'avantage. En 2ème période on est allé chercher au fond de nous même l'égalisation. on est tombé sur une équipe mature en face, l'adversaire était bon.(...) Nous ne sommes pas surpris par l'adversaire qui nous a sanctionnés lourdement par rapport au nombre d'occasions qu'il s'est procurées. Nous avions bien commencé en marquant rapidement. Nous avons eu des situations, notamment en 1ère période, mais nous n'avons pas su creuser l'écart, permettant ainsi à Rosenborg d'espérer revenir. Après le second but norvégien, il y a eu une réaction de notre équipe pour égaliser. Nous aurions pu l'emporter sur la fin. Ce n'est qu'un résultat nul à domicile pour le premier match et mathématiquement c'est insuffisant. Défensivement, ce coup de pied arrêté nous fait mal. En prenant des risques, nous nous exposions aux contres qui nous ont fait mal. J'ai aimé l'enthousiasme mis par les joueurs dans cette rencontre."

Loïc Perrin lui ne voit que les bonnes choses.

On n’a pas grand-chose à se reprocher, on a essayé de le gagner.Il faut voir les bonnes choses. Il y a surement des choses à améliorer… C’est dommage, mais je crois qu’on n’a pas grand-chose à se reprocher. Beric? Il a fait un très grand match. En plus il marque pour son début, donc c’est très bien. Il obtient le penalty donc c’est très bien."

Papy Lemoine regrette le jeu Stéphanois en seconde mi-temps.

Nous avions à coeur de tout mettre pour prendre les trois points. Nous avons très bien débuté mais nous nous sommes faits reprendre rapidement sur leur unique occasion, alors que nous avons eu des situations intéressantes. En seconde période, nous avons essayé même si notre jeu était moins fluide. Cela n'est pas passé cette fois-ci. Nous espérons de meilleures soirées et des victoires en Europa League. Ce n'est pas un nul positif car nous étions à domicile. Nous espérions un meilleur résultat. Après le deuxième but norvégien, nous avons su revenir, nous n'avons rien lâché. Il faut persévérer.»

L’entraîneur Norvégien se contente logiquement du match nul de son équipe.

Le premier but adverse nous a refroidis. Derrière, nous avons été plus solides et mieux organisés. Je suis très content de la solidité de mon équipe. Elle a été agressive sans être méchante. C'est la confirmation que nous avons le niveau de la Ligue Europa. Nous n'avons pas à rougir. J'ai eu peur sur les dernières minutes mais j'ai eu confiance en mon équipe.»

P