19 mai 2022
Actualité

DOSSIER : Malgré les bonnes nouvelles, il reste un dilemme face à l'OM...

Tout le Peuple Vert peut se féliciter des retours de blessure de Moustapha Bayal Sall et Kévin Théophile-Catherine. Ces deux éléments clés de la défense de l'ASSE vont certainement contribuer dès leur retour à solidifier une arrière garde relativement passeoire depuis le début de saison (11ème défense du championnat) alors que les bons résultats s'appuyaient largement sur ce secteur de jeu les saisons passées...

A l'heure où la force de frappe numéro 1 en attaque est sur le flanc, à savoir Robert Beric, il s'agira de retrouver des couleurs défensives afin de ne pas dépendre que du secteur offensif largement affaibli...

Les médias se félicitent donc du retour à l'entraînement de Théophile-Catherine et de celui de Bayal Sall face à Rosenborg... Seul problème : qui va pouvoir évoluer aux côtés de Loïc Perrin ce week-end face à l'OM ?

Il existe bien évidemment plusieurs solutions que nous allons tenter d'analyser.

Christophe Galtier pourrait ainsi piocher chez les jeunes de la réserve afin de renflouer ce secteur de jeu. Ne possédant que trois joueurs et demi capables de jouer dans l'axe (Pogba, Bayal Sall, Perrin et Théophile-Catherine recruté pour évoluer sur le côté), il n'y a pas d'autre choix si l'entraîneur forézien veut installer un joueur spécialiste du poste. Sur qui pourrait-il compter ?

Ben Karamoko a déjà évolué avec les professionnel et pourrait représenter la solution jeune la plus crédible. Rappelons-nous que lorsqu'il a été aligné il fut largement à la hauteur de ce que l'on pouvait attendre de lui. Il ne serait donc pas étonnant du tout de le voir titularisé.

Autre solution, il se pourrait que le dépannage consiste en repositionner un joueur de couloir.

Benoît Assou-Ekotto l'a fait à la fin du Derby. Problème, c'est un poste auquel il n'a jamais évolué ! En Angleterre, les seuls postes où il a dépanné sont arrière droit et milieu gauche. Lui dont on critique le placement sur le côté droit ne constitue pas à notre sens un solution viable dans l'axe. Des interventions trop "border line", que ce soit dans l'engagement et la technique... Christophe Galtier n'a paeut-être pas envie de prendre des sueurs froides durant 90 minutes ! Rappelons qu'en face il y aura un certain Michy Batshuayi... Pas le premier "péquin" venu...

Même problème pour Jonathan Brison qui n'a aucune exprience de l'axe, que ce soit à St-Etienne ou à Nancy...

Pierre-Yves Polomat n'a lui non plus jamais évolué dans l'axe... En revanche, Julien Sablé et Thierry Oleksiak l'ont aligné sur un poste de défenseur central en réserve. Bilan : un excellent match aux dires des observateurs du jour ! Sauf que... de la CFA2 à la L1, qui plus est l'OM, il y a peut-être un fossé...

Du côté droit, François Clerc est le seul latéral qui semble disponible ou en odeur de sainteté... Kévin Malcuit est toujours prié de travailler ses gammes et de bouder en faisant moins la tête ! Il nous semble donc peu probable de se diriger vers une solution "François Clerc" dans l'axe. Pourtant, son avenir au haut niveau pourrait largement passer par un poste où la vitesse est moins un atout et l'expérience primordiale... D'ailleurs, en cherchant bien nous avons découvert les deux seuls matchs où François Clerc a évolué en défense centrale : c'était avec l'OL en... Champion's League ! Quelles qu'en soient les raisons, le coach de l'époque (Claude Puel) l'avait associé à Cris puis à Bodmer respectivement en poule et en quart de finale de cette compétition. Résultat : 2 victoires et un seul but encaissé...

Enfin, nous avons écarté la possibilité de faire redescendre Jérémy Clément, Fabien Lemoine ou Vincent Pajot. Il semble que les solutions précédentes soient suffisantes pour ne pas attaquer la ligne du milieu qui elle aussi a ses problématiques.

Quelle que soit l solution envisagée, ce qui est sûr c'est le match de dimanche sera âpre et compliqué, et mieux vaut que celui qui devra jouer dans l'axe y soit bien préparé !

P