Actualité

Dominique Rocheteau : "Ghislain Printant est la bonne et la meilleure solution !"

Dominique Rocheteau, qui n'a jamais vraiment affectionné son surnom "L'Ange Vert", va donc quitter l'ASSE après 10 ans passés à s'occuper du sportif aux côtés de Christophe Galtier, Oscar Garcia puis jean-Louis Gasset. Un parcours usant qui l'a poussé, à l'instar de Jean-Louis Gasset, à prendre du recul pour se reposer et profiter de sa région, la Charente, ainsi que de se famille. Pour lui, Ghislain Printant représente la meilleure solution pour remplacer Gasset...

Je me suis posé la question toute la saison de savoir si j’allais rester un an de plus ou pas. Je me trouvais alors plus dans l’optique de rester. Et la réponse s’est imposée d’elle-même, dimanche, au lendemain de la plus belle ambiance que j’ai connue de toute ma vie (face à Nice, 3-0).

J’en ai parlé à Jean-Louis (Gasset), lundi après-midi. Il se trouvait en plein dans son truc, aussi (l’entraîneur quitte également l’ASSE). Dans la foulée, je suis allé voir Roland (Romeyer, le président du directoire). Je lui ai rappelé ce qu’il m’avait dit, en 2010 : “Viens, je suis sûr que tu vas rester dix ans.” Et bien voilà, on y est. Comme on n’en avait jamais trop parlé, il ne s’y attendait pas du tout. Il a pris un coup. Roland est hyper sensible. Il avait les larmes aux yeux. On a passé neuf ans ensemble. Il y a eu pas mal d’émotion dans son bureau. Mais il a compris. C’est le bon moment pour moi d’arrêter, sur une note positive, et commencer une autre vie. Surtout, je ressens un peu de lassitude physique et mentale. Je ne me plains pas. On est des privilégiés. Mais travailler dans un grand club comme Saint-Étienne, où il y a beaucoup de pression, ça use au quotidien.

C’est à la fois valorisant et difficile de côtoyer le groupe, de se placer entre le sportif et les présidents. J’ai toujours eu cette fibre d’ancien joueur. Après, il faut éviter de prendre le stress du groupe, parvenir à le réguler et à le juguler. Sous des airs tranquilles, je bous à l’intérieur. Si j’ai réussi une carrière de footballeur, c’est que je n’étais pas si calme que cela. Comme Bernard (Caïazzo, le président du conseil de surveillance) et Roland ont chacun leur personnalité, j’entretenais des relations complètement différentes avec les deux. Mais je retiens qu’ils m’ont toujours accordé leur confiance et soutenu.

Si mon départ est lié à celui de Jean-Louis Gasset ? Jean-Louis, c’est un livre ouvert, un homme que j’ai vraiment apprécié, une très belle rencontre.  Christophe (ndlr : Galtier) m’avait dit : “Dom, c’est peut-être le moment pour toi de partir.” Ça m’avait incité à réfléchir (Rocheteau était finalement resté, en obtenant le poste de directeur sportif). Avec Jean-Louis, c’est aussi la fin d’un cycle magnifique. Mais je n’arrête pas parce qu’il arrête. C’est un tout.

Partir avec un nouvel entraîneur ? Je ne me suis pas posé cette question. J’en ai connu deux grands : Christophe, avec qui j’ai vécu une belle aventure, et Jean-Louis, avec qui j’ai vécu quelque chose de très fort. On a noué une relation teintée d’un grand respect. Si cette saison avait été très difficile, je serais resté. Là, elle est belle, grâce aussi aux joueurs qui ont formé le meilleur groupe que j’ai connu en neuf ans, et elle me permet de terminer comme ça.

Si Ghislain Printant est l’homme idoine pour succéder à Gasset ? Oui. C’est la bonne et la meilleure solution. Ghislain possède toutes les qualités requises. Il connaît bien le club, les joueurs, le staff et je suis sûr qu’il peut réussir. Sa première qualité, même si elle n’est pas suffisante, c’est d’être un fou des Verts. Il donnera tout. C’est sa jeunesse. Il était à Glasgow pour la finale de 1976 (0-1, contre le Bayern Munich). Donc on en parlait souvent. La première fois que je l’ai eu au téléphone, il m’a dit : “Je suis le plus heureux des hommes à l’idée de venir.”

Le prochain coach ? J’espère qu’il s’inscrira dans la continuité du travail débuté il y a deux ans. Je parle surtout de la formation. C’est ça, la pérennité du club. On en récolte les premiers fruits (l’ASSE a gagné la Gambardella). La force, ce sera aussi d’avoir un coach principal qui fasse confiance (aux jeunes).

J’aurai encore des activités. Mais plus dans le football. Ça, c’est sûr. Vous ne l’aimez plus ? Je ne suis pas saoulé, ni devenu anti-football. Mais je m’aperçois que je vieillis et que je ne profite pas de ma famille, de mes sept enfants et mes deux petits-enfants. J’ai perdu mon père il y a deux ans et je n’ai guère revu ma maman depuis. Je vais garder ma maison à Saint-Etienne et partir en vacances chez moi, en Charente, où j’ai vendu ma maison. Car je vais prendre du temps pour en acheter une autre pour la fin de mes jours.

Dominique Rocheteau - Source : L'Equipe

#Mercato Info PVfr : L'ASSE recale David Wantier en attendant un directeur sportif reconnu !

Alexandre S.

Les toiles mystérieuses pour honorer Jean-Louis Gasset et Dominique Rocheteau !

Alexandre S.

[Info PVfr] L'ASSE a coché le nom d'un ancien Parisien pour endosser le rôle de directeur sportif

Alexandre S.

12
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
12 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
10 Auteurs du commentaire
Diane De GermagnatDeprim'Man46🇫🇷🇦🇲Did SarkisLouis AlcalaDamien Fontanier Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Nico T.
Invité

Bizarre ce depart et cette déclaration...

Joel Allart
Invité

Non ! Sûrement pas

Lucien Bony
Invité

c'est du grand n'importe quoi

Christian Morel Tamburini
Invité

Oui la meilleure c'est déjà lui qui entraînait cette année, il connaît tous les joueurs et les cadres sont proches de lui, il faut de la continuité pour ne pas perdre de temps

noam
Invité
noam

heureusement que tu quitte ce club aucune compétences Monsieur Rocheteau, Printant à aucune compétences pour le poste de n'1 il a fait descendre Bastia en ligue 2, sans oublier qui fermera ça gueule au niveau du recrutement, il sera coach parce que sans argent on trouvera pas mieux voila la vérité, qui aurais envie de venir avec des moyens très bas, avec les 2 clowns au manette, ça sera soit Sablé ou Printant triste pour ce club

noam
Invité
noam

faut pas comparer Galtier ou Printant, Galtier connaissez le haut niveau adjoint à Lyon avec Benzema et compagnie, Gasset connaissiez aussi le haut niveau, Printant ou Sablé dans la meme lignée,

Damien Fontanier
Invité

Mdr

noam
Invité
noam

oui il entrainait les joueurs oublie pas avec le carnet d'adresse de Gasset,

Louis Alcala
Invité

avec tous me respect que j'ai pour Printant mais l'ASSE se doit de chercher un grand entraîneur avec Printant comme adjoint

Did Sarkis
Invité

La moins cher 😂😂mais certainement pas la meilleur👎👎

Deprim'Man46🇫🇷🇦🇲
Invité

La moins cher😂😂mais certainement pas la meilleur..STP..pars et ne donne pas de mauvaises idees...il y en a assez eu comme ca.😠😠😠

Diane De Germagnat
Invité

je pense aussi

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

P