6 octobre 2022
Actualité

#DERBY - JM Aulas se plaint de son sort pour le Derby !

Jean-Michel Aulas ne s'épuise jamais quand il est question de se victimiser. Après les arbitres, la sécurité des stades, les méchants joueurs qui blessent les siens, le calendrier, les taupes dans son vestiaire, les vilains riverains qui ne veulent pas de son stade ou encore l'état qui lui prend trop d'argent, voilà qu'on assiste à son sketch "c'était pas de ma faute mais de la sienne, cette sanction est trop injuste" !

Alors bien sûr, il demande à Canal+ de rétablir SA vérité et d'expliquer que la sanction qu'il subit n'est pas normale !

Pour rappel, Vincent Labrune et Jean-Michel Aulas ont été suspendus deux matchs dont un avec sursis de toutes fonctions officielles et d'accès aux vestiaires joueurs et arbitres suite à leurs déclarations aussi puériles l'une que l'autre à l'occasion du match OM-OL.

Vincent Labrune avait lancé les hostilités en déclarant : "Il y a des équipes qui ont plus l’habitude de jouer à 11 contre 10 que les autres, c’est le cas de l’Olympique Lyonnais. Il y a des équipes qui ont plus souvent des penalties que les autres. C’est le cas de l’Olympique Lyonnais. À la mi-temps, j’ai dit à Jean-Michel (Aulas) que je trouvais ça drôle. L'année dernière, on finit 4e, on n'a toujours pas compris pourquoi. Dans le match décisif pour la qualification en Ligue des champions, on marque un but valable qui est refusé. Cela nous coûte 35 millions." Et d'expliquer concernant les incidents du soir : "Si c'était parti en vrille, on n'aurait pas été responsable de tout."

Jean-Michel Aulas avait alors répondu : "Les conditions de match ont été insupportables et les déclarations du président de Marseille à côté de la plaque. Je regrette la pression qui a entouré ce match, notamment pour un garçon comme Mathieu (Valbuena) qui ne pouvait même pas tirer un corner. Et il y a eu des incidents avant la rencontre aussi. Si le dixième de ce qui est arrivé ce soir (hier) se passait à Bastia ou à Ajaccio, le match serait arrêté avec des sanctions inouïes. Ça fait des années que ça dure parce que le président Labrune veut grandir plus vite qu’il ne peut le faire. J’ai dit à Vincent Labrune que c’était un guignol et qu’il ne durera pas aussi longtemps qu’il le croit dans le football. Les dirigeants de l’OM n’ont pas été responsables, ils ont propagé voire organisé une vendetta à l’égard de Mathieu Valbuena. Il a été insulté depuis l’arrivée à l’hôtel et les trois premières agressions sur lui méritaient le rouge."

Et puis bien sûr Vincent Labrune y était retourné : "C'est comme en politique, les vieux lions ont parfois du mal à accepter l'arrivée de plus jeunes."


Jean-Michel Aulas perd beaucoup d'énergie à essayer de se justifier et à expliquer à la Terre entière qu'il est une victime de tout ce qui lui arrive. Cela devient insupportable. Est-il aussi bavard pour commenter les dernières décisions arbitrales scandaleuses en faveur de l'OL (OL-Toulouse, but parfaitement valable refusé à Toulouse à 0-1 et Troyes-OL, simulation de Lacazette (encore !) qui obtient un pénalty transformé. Victoire de l'OL 1-0).

A lire également :  #FCNASSE : Les verts n'auront pas de forces supplémentaires !

A-t-il seulement commenté et condamné les tags qui ont été inscrits sur les installations stéphanoises ? Il eut pourtant fallu user de son réseau social préféré à ce moment-là... Mais que c'est difficile pour ce président qui se laisse trop souvent aveugler par sa passion... Nous l'avons toujours dit, JM Aulas est un grand président, il n'a qu'un défaut, son manque de lucidité et de sang froid qui le mène à être malhonnête intellectuellement...

Peuple-Vert.fr est tout à fait disposé à lui donner la parole afin qu'il s'explique sur les sujets abordés ici.

P