6 octobre 2022
Actualité

La commission de discipline plutôt clémente avec l'ASSE

Hier soir, la commission de discipline statuait sur les incidents ayant émaillé la rencontre ASSE-Lyon du 5 novembre dernier. Alors que nous nous attendions à un cataclysme qui aurait pu emmener les hommes de Julien Sablé sur terrain neutre, on peut logiquement estimer que la sanction est plutôt clémente. Avec deux rencontres à huis-clos pour les parties basses des kops, le club souffle et pourra compter sur son 12ème homme lors des prochains matches, ce qui ne sera pas de trop par les temps qui courent... A signaler que Nabil Fékir n'a pas été sanctionné.

La décision de la commission de discipline

12e journée : AS Saint-Etienne – Olympique Lyonnais du 5 novembre 2017
Comportement des supporters de l’AS Saint-Etienne : incidents survenus avant et au cours de la rencontre
Comportement des supporters de l’Olympique Lyonnais : incidents survenus au cours et à l’issue de la rencontre
Comportement de M. Nabil Fekir suite à la célébration du cinquième but lyonnais

Réunie le 9 novembre 2017, la Commission avait décidé de placer le dossier en instruction.
Après audition des dirigeants de l’AS Saint-Etienne et de l’Olympique Lyonnais et lecture du rapport de l’instructeur, la Commission décide de sanctionner :

A lire également :  Vente ASSE : Vers une vente rapide du club ?

- L’AS Saint-Etienne de deux matchs à huis clos des parties basses des tribunes Paret et Snella par révocation de sursis et de 5000€ d’amende dont 2500€ par révocation de sursis pour déploiement de banderoles
- L’Olympique Lyonnais de 2500€ d’amende pour déploiement de banderoles.

La Commission, en application de l’article 3.3.1 des règlements généraux de la FFF, et des lois du jeu (article 12) décide de ne pas sanctionner le comportement de Nabil Fekir.

P