29 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

Quels changements face à Angers?

Arnaud NORDIN of ASSE during the Ligue 1 match between Angers SCO and AS Saint Etienne on May 24, 2019 in Angers, France. (Photo by Valentin Desbriel/Icon Sport)

Cinq journées de championnat, une d'Europa League et déjà cette impression que Ghislain Printant manque de solutions pour inverser la tendance. Cependant le déplacement à Angers ce Dimanche et la réception de Metz mercredi s'annoncent dejà décisif pour l'ASSE. Le derby arrive à grand pas et les fantômes du passé ne sont pas si loin. L'entraineur stéphanois va devoir se casser la tête pour sortir ses hommes de cette spirale négative.

La fin du 5-3-2 et de la frilosité

Mise en place ce jeudi à Gand, contre Toulouse Dimanche et à Marseille avant la trêve , les résultats parlent d'eux même: 0 victoire pour les verts avec ce sytème. Bien que la performance à Marseille était plutôt encourageante, la copie rendue en Europa League ce jeudi est quant à elle bien plus pâle. Trop défensif, peu adapté au profil des joueurs, on ne peut pas dire que le 5-3-2 fasse l'unanimité chez les supporters. Et comment leur donner tort? Des lors que Printant a changé de système pour revenir au score lors des deux derniers matchs, les verts se sont montrés nettement plus dangereux et équilibrés. Certes, ce système de jeu peut être utile et efficace comme l'année dernière avec Jean Louis Gasset. Mais forcés de constater qu'en ce début de saison, au vu de la dynamique actuelle, le 5-3-2 n'est que très peu efficace.

Lancer Loïs Diony

Sur le départ tout le long du mercato estival, Loïs Diony n'est clairement pas le premier choix en attaque en ce début de saison. Utilisé avec parcimonie l'an passé par Jean Louis Gasset, le natif de Mont de Marsan a pourtant bel et bien une carte à jouer sur le front de l'attaque stéphanoise. En effet, au vu des difficultés de Robert Beric à l'extérieur et de l'état de forme encore à perfectionner de Wahbi Kazri, Diony pourrait apporter de la profondeur et de la mobilité à l'ASSE. En partance, mais pas parti il serait dommage de se priver de ses qualités, même en fin de match.

Wahbi Khazri (enfin) en soutien de l'attaquant?

Qui dit Loïs Diony sur le front de l'attaque, dit peut être Wahbi Khazri au poste de meneur de jeu. Peu à l'aise tout seul devant en raison surement de son état de forme , le capitaine de la sélection tunisienne, peut lui aussi être sujet à quelque critiques. Cependant, il fut l'une des seules satisfaction du match contre La Gantoise ce jeudi. Auteur d'un magnifique but dont il a le secret,  Khazri doit encore faire mieux et élever son niveau de jeu en championnat. Le poste de numéro 10 pourrait l'aider à être plus performant. En effet moins de courses en profondeur, et plus de ballons dans les pieds lui permettraient d'avoir le jeu face à lui et de se montrer donc plus dangereux par le biais de ses frappes ou de ses dribbles. Un meilleur Saint Etienne passera forcement par un meilleur Wahbi Khazri.

Faire des choix forts

Les résultas ne sont pas ceux espérés et en six matchs officiels, le statut de numéro un de Ghislain Printant est déjà remis en cause. Les cadres ne rassurent pas et se montrent particulièrement nerveux lorsque le match tourne en leur défaveur. À l'image du capitaine Loïc Perrin, la défense est tangente et encaissent bien trop de but. Le milieu de terrain est lui aussi sujet a de nombreuses critiques et Yann M'Vila cristallisent tous les doutes. Emprunté avec le ballon, peu mobile, l'état de forme et l'implication du métronome stéphanois est discutable. Face à toutes ces interrogations, Ghislain Printant va devoir faire des choix forts et montrer qui est le patron face au SCO. Des choix forts pour le bien de l'équipe afin de relancer une dynamique positive avant le derby.

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR