23 octobre 2021
Claude PUEL (Entraineur Saint-Etienne ASSE) during the Ligue 1 Uber Eats match between Saint Etienne and Lyon at Stade Geoffroy-Guichard on October 3, 2021 in Saint-Etienne, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Claude PUEL - Stade Geoffroy-Guichard - Saint Etienne (France)
Actualité Chronique de Joss Randall

"Claude Puel est toujours là ! Et il n’a pas l’air d’avoir l’intention de partir"

BALANCE DERBY/CRÉDIT : ONE POINT

 

"Elle voulut aller sur les flots de la mer, Et comme un vent bénin soufflait une embellie, Nous nous prêtâmes tous à sa belle folie ..." Paul Verlaine - Romances sans paroles 

 

« Alors ?! Ils sont où t’est-ce-que les pégreleux qui voulaient me virer, hein ??!! » Puel Vert-Laine - Paroles sans Romance

 

The Final Countdown de Micheline (de la compta) : Mise à jour 03.10.21 - Maintien M - 38pts - Ouaissssssssssssssssss !!!

 

Salut les Groupies,

Bon ben voilà, c’est bien pour me contrarier le @JossRandall42, quoi !! A peine a-t-on le temps de savourer la première belle performance de nos Verts cette saison qu’on apprend que Nanar, le Sévèrement Burné, a tiré sa révérence pour de bon. On aimait ou on n’aimait pas, mais il a marqué son temps, celui du foot d’une autre époque, et que j’aimais bien. Et quand on pense que c’est lui qui a mis le gros peton du JeanMich’ à l’étrier du monde du foot (pas forcément ce qu’il a fait de mieux), et ben moi je vous le dis : ça fait quelque chose !!
En face de la colonne DERBY, Micheline de la compta (qui frétille à nouveau depuis dimanche) vous dirait qu’il y a généralement la colonne CRÉDIT. Comme nous, le Nanar a eu son lot de problèmes avec du crédit plus ou moins Lyonnais ! 😊 Mais pour nous c’était le week-end dernier la première manche du double-fight annuel avec les Vilains, sous une pluie battante sur laquelle on comptait pour gommer les écarts techniques, le tout dans un Chaudron ‘presque’ plein (ouais Jean-Mich’, il restait quelques piaules de libres dans notre Derby & B ! 😊). Suffisamment plein en tout cas pour que d’aucuns redoutassent avant le match une « explosion » en cas de dégelée ! Dans le cululu ! À quelques fumis près, et un Guignolo moins brillant que Bebel qui s’est offert son tour de piste (m’est avis qu’aujourd’hui il doit avoir quelques ecchymoses sur les cuisses vu le plaquage Top14 qu’il a pris dans la mouille !), les supporters Verts ont, une fois de plus, été absolument parfaits. Mais cette fois, c’était plus facile, vu que l’équipe a répondu présent, et a donné - si ce n’est du foot de haut niveau - du moins ce qu’on attendait tous depuis un soir d’octobre 2019 : de l’émotion et des sensations ! Il était temps (petit navire).
Du coup, comme avec les potos prévoyants on avait magouillé avant le match un Gang des Binouzes géant avec Tartiflette sur l’évier (histoire de se forger un moral avant ce qu’on pensait tous être une dérouillée annoncée, option cul-qui-pique), et ben on s’est caillé la laitance pour des quetsches !! Remarquez, on ne regrette rien.  Abondance de biens ne nuit pas (sauf quand les Sans-Culotte assiègent ton Castel).

 

DU CŒUR & DU COURAGE. ENFIN !

Et pourtant, à un moment, j’ai douté …. Oh j’avais bien vu dès le début que l’état d’esprit semblait différent des précédents matchs. Engagé. Impliqué. Nos Verts « y étaient » quoi. Mais j’avais bien vu aussi l’écart entre les deux équipes, les occases des Vilains, les arrêts d’ ÉTIENNE_ÉTIENNE_ÉTIENNE_TIENS_LE_BIEN, le premier but invalidé par la VAR, toussa toussa … Et même si nous avions eu nous aussi notre lot de situations, même si nous n’étions pas du tout ridicules loin s’en faut, même si on les avait bougés, quand ÊTRE_OU_AOUAR nous a planté (à la 42ème minute en plus la petite fumerolle, bonjour la Saint Bolique !!), j’ai eu la gorge bloquée comme un sablier par temps humide. Mais alors …. quand CHAT_QUI_RIT_À_MOITIÉ_DANS_TON_LIT (qui a abusé du Fricando. Comprenne qui pourra !! 😊) nous plante le second dans la foulée, là j’ai vraiment cru qu’on était partis pour se faire ouvrir dans le sens de la longueur, ce que j’aurais trouvé particulièrement injuste ! A ce moment précis, la colère m’empare et je me barre furax direction les pissotières ! Face à mes goguenots made in Firminox (publicité gratuite, m’enfin, si vous voulez envoyer l’artiche, hein, on prend toujours ! 😊 ….), l’idée noire m’arpente le cigare de gauche à droite, puis de droite à gauche, puis dans le sens des aiguilles d’un monstre : « on va encore se faire humilier, et ce coup-ci, désolé, mais c’est pas mérité !!! » ! Et c’est là, à cet instant précis, en sortant des chichemanes, et découvrant le tableau de score finalement toujours bloqué sur 0-1 que j’ai compris que ça allait bien se passer !   
Alors OK, beaucoup de lacunes sont toujours évidentes. Quand on voit les relances de PIF_PAF_BOATENG et qu’on les compare à celles de notre SERGENT_MOULOUDJI, on voit que les deux ne font pas tout à fait le même sport. Quand on voit le mal qu’on a à marquer des buts alors qu’on a les occasions, on se pose des questions. Quand on constate une nouvelle fois que l’habilité du BOUANGA_RAGNA devant le but foutrait de la couperose à un cierge de crypte, on peut se gratter l’os_qui_pue (Bérurier vous l’offre) un bon moment.
Mais l’essentiel n’était pas là. Car il y eut un truc dimanche qui ne s’est pas démenti : pour la première fois de la saison, j’ai vu une équipe combattante, qui a regardé l’adversaire dans les yeux (même COCCINELLES_HUNTER_NORDIN, que ça a tout de même obligé à lever la tête, sauf pour CHAT_QUI_RIT_À_MOITIÉ_DANS_TON_LIT). Un *groupe* qui s’est battu, s’est créé plein d’occasions, et surtout qui n’a jamais abdiqué, a joué jusqu’au bout, arrachant au bout de la 95ème du fond de la nuit ce match nul que je n’hésite pas à qualifier de parfaitement mérité, n’en déplaise à BOSZ, PIF_PAF_BOATENG (à peine arrivé, déjà chouineuse) ou à mon JEAN-MICH’ !
Et tout ça crée un truc juste essentiel pour le présent et pour l’avenir : de l’émotion ! C’est cette émotion et pas autre chose qui ramènera les gens au stade. Tout comme c’est cette mentalité et pas autre chose qui gardera l’ASSE en L1.

 

UN DOUTE M’HABITE. VOIRE MÊME PLUSIEURS (NDLR : plusieurs doutes rhoooo).

Moi vous me connaissez ? Pisse-froid et ratiocineur comme pas deux, une fois arrosée cette belle soirée, à froid elle ‘m’interroge’ quand même… La première interrogation est simple. Basique. Digne d’une discussion au comptoir du bistrot : comment se fesse, alors que depuis le début de saison on s’ennuie souvent comme à une conférence sur l’économie du Honduras à travers les âges, que là d’un coup on s’éclate ?? C’est quoi le truc ? Pourquoi autant de différence ? Avouez qu’il y a quand même de quoi se l’exposer au Grand Palais pour la Biennale des joailliers, non ?? Parce qu’on a tous dans l’idée que si l’ASSE jouait *tous* ses matchs comme elle a joué le Derby, on aurait un peu moins les miches qui font bravo pour ce qui est du maintien, non ? Vous avez une idée vous ? L’effet Derby, vraiment et « uniquement » ? Des joueurs qui choisissent leurs matchs ? Un coach qui « sait préparer ce genre de RDV » comme me le disait récemment un ami bien informé ? Alors dans ce cas, pourquoi ne prépare-t-il pas les autres de la même façon ??... Un doute m’habite.
Deuxième interrogation : il ne vous aura pas échappé qu’avec des mecs un peu copains avec le ballon (j’ai nommé AUBOUTDUBOUT_DU_RYAD et C’EST_DOUX_YOUSSOUF), le niveau technique de l’équipe remonte au-dessus du niveau de l’amer, donne de la sérénité dans les ressorties de balles sous pressing (avec toute l’affection que j’ai pour Y_A_QUELQU’UN_QUI_MAHDI_CAMARA, dans ce domaine ça pique un peu les yeux. Quant à NEYOU_NEYOU_NEYOU_SAINT_TROPEZ, qui lui est censé être capable, ça semble se passer plutôt entre les deux oreilles...) et offre plus de possibilités pour lancer les offensifs. Donc la question arrive : pourquoi les lancer seulement à la 9ème journée ?? Un doute m’habite. Encore.
Enfin, une interrogation en amenant une autre (les idées sont comme les éléphants de cirque : elles se tiennent toutes par la queue…), quitte à jouer avec un « vrai 10 » comme RYAD_AUBOUTDUBOUT, pourquoi alors te priver du 9 que tu es allé chercher au mercato ? Vous avez vu ? Titulaire, puis un bout de match, puis maintenant carrément plus rien ! J’en ai la respiration qui se prend les jambes dans la cordelière de ma stupeur ! Ou alors faudrait-il imaginer que PUELITTO n’aime pas RAMIROUX ? Qu’il n’en voulait pas depuis le début et qu’il va nous refaire une INSPECTEUR_BERIC ? Mais noooon !!!!! Un vieux sage comme lui sait forcément tirer les leçons du passé … non ?
Bref, ne boudons pas pour l’instant notre plaisir d’avoir enfin vu un beau match et vibré pour nos Verts. Et quant à tous ces doutes qui m’habitent, misons sur le fait qu’ils seront levés dans les 5 prochains matchs, cruciaux puisque contre des adversaires de « notre » championnat. Et si on revoit alors l’esprit et l’envie de dimanche, là (et seulement là…), je commencerai à penser qu’on est sur la bonne voie.

 

OBERKOMMANDANT P. : SE QUEDA !

Des promesses, toujours des promesses, quoi ! Comme disait le petit oiseau en entendant péter le cheval ! Et oui, ils étaient nombreux [syndrome corrida, clin d’œil à la précédente chronique de mon @pguillou42] à penser, à imaginer, voire même à souhaiter qu’en cas de défaite lourde, le PUELITTO des familles se ferait lourder comme le premier RUFFIER venu qu’aurait oublié de mettre son masque sur le parking, le Gueux ! Et bien tous ceux-ci ont dû se rendre à l’évidence en passant par les durs chemins de la désillusion : L’Oberkommandant est toujours là !! Et il n’a pas l’air d’avoir l’intention de partir. Pourtant dans la semaine qui a précédé le match, ça s’était animé comme des dessins sous la main de Walt Disney autour de son cas dans le Landerneau stéphanois. L’histoire ne dit pas si l’apparente opération « Water in Ze Pinuche » de la semaine, genre ‘cette fois je parle aux joueurs’, a été pour quelque chose dans la bonne prestation des joueurs Dimanche. Elle ne dit pas non plus si le retour à 4 derrière et l’adjonction de joueurs plus techniques restera comme un ponctuel coude épais dans l’eau (yark), de la poudre aux yeux pour mieux nous endormir sur ses habituelles certitudes. On verra bien. Mais on sent bien quand même que l’avenir va surtout dépendre de la prise de conscience de ce groupe, et des quelques cadres qui restent, de la nécessité de reproduire 29 matchs avec le même esprit que dimanche, que ce soit avec PUEL ou sans lui. Se battre pour le club à défaut de le faire pour le coach, comme me le disait encore récemment un mec que j’aime bien.
Quant à savoir s’il a réellement été question qu’il soit dégagé-voie-12 en cas de défaite, l’histoire ne le dira pas non plus. Mais je suppute (bonjour madame !) qu’au problème de l’artiche à trouver pour le débarquer, s’est additionné celui tout aussi pointu de trouver quelqu’un de meilleur pour le remplacer sur le moment. Et ces deux questions-là resteront ouvertes si jamais ça se remet à tourner au vinaigre après #RCSAASSE. À suivre…

LA COMPLAINTE DES NOUVEAUX FUMIERS DE PETER B. ou DANS LA PEAU DE JEAN-MICH’ AULASKOVICH

Que n’ai-je pensé à prendre mes jumelles de théâtre mon Jean-Mich’ !!! Je m’en suis voulu, car rien que pour voir ta tête sur tous les cas de VAR, et aussi à la fin du match, je suis sûr que ça valait la gobille !! 😃
Vraiment, j’aurais voulu pouvoir me mettre à ta place et vivre ce match comme si j’étais toi. Il me semble qu’on appelle ça l’empathie, même si je sais que ce n’est pas un domaine dans lequel tu es trop fortiche ! 😊 … Je suis sûr que je t’aurais vu chafouin sur le premier but invalidé pour tes gones, mais ensuite guilleret comme Adil Rami lors de son premier flirt avec Pamela-en-personne lors du but invalidé pour l’ASSE, la tête de FAT_KAZ sur le poteau et surtout sur le premier but de tes Vilains !
Et enfin, j’aurais donné l’ensemble de mes droits d’auteur (t’affoles pas trop quand même, demande à @AlexPVfr, ça va pas chercher loin !) pour voir ta binette sur l’expulsion de la voltigeuse portugaise (qui a quand même essayé de nous faire croire qu’il avait la main au milieu du visage !), et surtout sur le péno que personne n’avait vu … à part la VAR !! 😊 À coup sûr, ta gorge a dû se déformer comme celle d’un anaconda en train d’avaler une chèvre !!
Bon ben voilà, avec les arbitres en ce moment, c’est pas de chance. Un tour de poisse-poisse quoi ! 😊 Pourtant, le regretté Nanar t’avait tout bien expliqué dès le départ comment il fallait faire avec les arbitres, toussa, toussa. Mais les temps changent mon Jean-Mich’. On ne peut pas avoir Turpin à tous les matchs. Et aujourd’hui, seuls les adeptes du Yoga sont capables de péter plus haut que leur cul.

Crédit photo : Icon Sport

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
CitoyenDuMonde42
6 octobre 2021 12 h 47 min

@JossRandall42 Ben il a raison...il n est pas au bout de son objectif.
Il construit une équipe qui est… https://t.co/W5yPfWkc9o

Kaen
6 octobre 2021 13 h 20 min

@JossRandall42 très bonne chronique comme d'hab ! pr Ramirez c'est juste qu'il n'a pas l'activité requi… https://t.co/GbmJQyNgQm

louloule breton vert
louloule breton vert
8 octobre 2021 17 h 45 min

bravo cow boy

3
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P