23 janvier 2021
Actualité

Claude Puel : "Avoir conscience de l’urgence de la situation"

J'ai revu une équipe qui doute à cause de ses résultats face à un adversaire en pleine confiance grâce à une victoire contre Lille et qui marque sur sa première frappe. On a eu la réaction qu’il fallait pour revenir à 2-1 mais on a immédiatement encaissé un troisième but qui nous a fait encore plus mal. On ne doit pas accepter la première période qu’on a livrée. On a concédé des buts sur des phases très classiques sans être mis en difficulté dans le jeu ni en infériorité numérique. On doit revenir à des choses simples, basiques, pour construire nos matches et notre remontée : être solide dans chaque duel, faire preuve d’une saine agressivité, rester concentré.

Les joueurs et le staff sont marqués, tout le monde est marqué car personne ne veut vivre ces situations mais une fois qu’on a dit ça, il faut repartir de l’avant, en travaillant et en discutant. On a tous envie de montrer un autre visage pour faire tourner la réussite comme l’a fait Brest face à nous. Cette réussite, ils sont allés la chercher contre Lille et maintenant c’est à nous d’en faire de même. Pour ça, il faut garder notre solidité et avoir conscience de l’urgence de la situation.

Tout le monde est touché, et c’est normal, le club, les supporters, on est tous dans le même bateau. On se doit d’avoir la bonne réaction tous ensemble.  Il n’y a pas que les cadres. Au staff, aux jeunes et aux cadres de donner le meilleur d’eux-mêmes et d’être fiables. On forme un collectif et on s'en sortira tous ensemble. Quand il y a une succession de défaites, il y a toujours des considérations sur les effectifs. Soit ils sont trop jeunes, soit ils sont trop vieux. Aujourd'hui, ce n’est pas le débat. Ce n'est pas non plus le moment d'évoquer le mercato. Il y a six matches à jouer à fond avant la trêve, alors on ne va pas épiloguer sur la composition de l'effectif. Ce n’est pas constructif.

Quand on connaît une succession de mauvais résultats, ce qui importe c’est de briser la spirale avec un déclic. Il manque très peu de choses pour inverser la tendance et remettre le groupe dans le bon sens. Ça peut arriver très vite, c’est pour ça qu’il faut rester concentré et ne pas se disperser. On a envie de réagir tous ensemble et de prendre du plaisir. En attendant, il ne faut pas se déresponsabiliser. C’est une épreuve pour tout le monde mais quand on sort de ces situations, on en sort plus fort. On ne doit pas lâcher, on est tous tournés vers le prochain match et les cinq autres qu’on jouera avant la trêve. On lutte avec plusieurs équipes pour sortir la tête de l’eau et avoir d’autres ambitions. Pour cela, il faut prendre des points, c’est évident. La difficulté fait partie de notre métier. On ne subit pas l’adversité, on l’affronte.

Claude Puel - Source : Asse.fr

Crédit photo : Icon Sport

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Noam
Noam
29 novembre 2020 15 h 34 min

aujourd'hui avec Romeyer et Caiazzo l'asse ne fera plus rien, faut que certain le comprenne, ce club doit avoir des ambition sur du long terme,

Philou
29 novembre 2020 17 h 47 min

Il est trole lui 😊

2
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P