20 mai 2022
Actualité

Christophe Galtier : un gros coup de fatigue et des supporters impatients !

Christophe Galtier est fatigué, éreinté. Pas au bout du rouleau, mais extrêmement usé par la situation de l'équipe. Ses déclarations après la rencontre de mercredi en sont la preuve. De là à imaginer le club sans lui en janvier...

La presse se pose une question ce matin : Christophe Galtier sera-t-il stéphanois en janvier ? Ses propos d'après-match ne sont-ils pas inquiétants ? Le technicien de l'ASSE fustigeait la pelouse et lançait mercredi : "Quand ils en auront marre, c’est moi qui quitterai Saint-Etienne !". Sous-entendu, quand St-Etienne Métropole en aura marre d'entendre mes jérémiades sur l'état de la pelouse, il sera temps que je quitte le club. Une façon de renvoyer la ville à ses responsabilités et de la rendre attentive à la réponse qu'elle va apporter au club. Il ne faudrait pas que les choses restent en l'état, à commencer par la pelouse.

L'autre petite phrase qui a chatouillé les oreilles et celles lancée en fin de conférence de presse par un Christophe Galtier très déçu du résultat face à nancy. Le coach stéphanois a émis des voeux dont on ne sait pas s'ils s'appliquaient à lui ou aux journalistes présents dans l'assistance : "J’espère vous retrouver tous le 2 janvier...".

Christophe Galtier penserait-il à la démission ou bien était-ce un voeu bienveillant à l'intention des médias présents ? Mystère. Peut-être les deux d'ailleurs. Nous qui avons souhaité un entretien avec le technicien avons reçu une fin de non recevoir. Non pas que notre média ne l'intéresse pas, mais Christophe Galtier est paraît-il épuisé par cette première partie de saison. Les entraînements, les remises en question, les choix, l'analyse des résultats, la communication, la préparation des matches... Des missions dont il s'acquitte, mais qui engendrent une fatigue plus particulière cette année avec les reproches faits concernant le jeu des Verts. Cela dure depuis plusieurs saisons. Cette année est-elle celle de trop ? Ne voit-il pas de solution ? Les joueurs ont changé mais le problème reste identique. Pourtant, Christophe Galtier a des circonstances atténuantes avec le flot de blessures de ce début de saison, une préparation estivale tronquée par l'Europa League due à l'incapacité de se qualifier pour la 5ème place en mai dernier, un milieu de terrain à remodeler, une attaque à installer... Les bonnes intentions d'un retour au 442 du mois de juillet ont rapidement laissé la place au classique schéma en 433, ou 532, ou 352 ou... Christophe Galtier et son staff cherchent. se cherchent-ils ? René Lobello est un adjoint discret mais précieux. Le staff manque-t-il de sang neuf ? Ne faudrait-il pas recruter des yeux nouveaux, susceptibles d'apporter un regard sous un autre angle ? Non pas que les adjoints de Christophe Galtier ne sont pas bons, mais ne tourne-t-on pas en rond tactiquement ?

A lire également :  L'OL espère le maintien des Verts !

Quant aux joueurs, du mouvement devra(it) avoir lieu durant ce mercato hivernal. une bonne nouvelle...

Beaucoup de questions, peu de réponses. Si sportivement les voyants restent verts, l'équilibre est fragile et nous ne sommes pas loin d'une saison ratée... Le Peuple Vert n'a jamais autant grondé et critiqué son entraîneur jusqu'alors intouchable...

P