19 mai 2022
Actualité

Christophe Galtier tance l'arbitrage et admet qu'il n'y aura pas d'Europe l'an prochain !

Christophe Galtier n'a pas ménagé l'arbitrage de M. Schneider, peu inspiré hier soir. En accordant un pénalty très généreux aux Bordelais et en en refusant un incontestable aux stéphanois, l'arbitre a pesé sur le score final. Un score qui met fin aux espoirs d'une cinquième qualification européenne... La fin d'un cycle.

"Pour continuer à espérer, il fallait l’emporter ce soir. Malheureusement, nous n’avons pas eu de réussite. J’estime qu’au vu de la rencontre ainsi que de la fin du match, mes joueurs méritaient de l’emporter. Le penalty non sifflé en notre faveur a eu une incidence énorme, il y a eu des faits de match qui nous ont été contraires à cause de la même personne. C’est dommage. Nous méritions d’être récompensés mais nous n’y sommes pas parvenus face à une équipe qui réalise un très bon championnat. Il s’agissait de notre 50e match de la saison et j’ai aimé l’état d’esprit de mon équipe même si l’ambiance était triste.

Nous ferons un bilan au lendemain du dernier match. La saison n’est pas terminée car des matches intéressants nous attendent contre Paris, Monaco et Nancy mais pour l’Europe c’est fini. Nous nous sommes beaucoup dépensés pour essayer d’atteindre une cinquième qualification européenne consécutive… Il faudra cependant rester très concentrés sur nos trois dernières échéances car, au-delà de l’aspect comptable pour l’Europe, chaque place a une valeur financière qui varie et qui est importante pour le club."

Source : Asse.fr

P