2 octobre 2022
Actualité

Christophe Galtier : "Je suis content que nous ayons pu rendre les gens fiers de leur club !"

Christophe Galtier a expliqué par la fatigue le manque de réaction de ses joueurs face au PSG. Si nous pouvons comprendre cet argument, il n'est pas suffisant à nos yeux. Il y a également dans ce groupe trop d'insuffisances à tous les niveaux. Cependant, s'il n'a pas apprécié l'hommage des supporters comme il l'aurait souhaité du fait de la défaite, il a passé une soirée émouvante malgré tout...

"C'est une lourde défaite. Il y a longtemps que l’AS Saint-Etienne n’avait pas pris 5-0 à domicile. Mon job, c’est de penser au match et pour un dernier match dans le Chaudron, c’est dommage. On accepte toujours les défaites, surtout face à une équipe extraordinaire comme celle de Paris. Le PSG ne sera pas champion mais je crois qu’il conviendra surtout de souligner la saison exceptionnelle de Monaco. J’aurais aimé pour les joueurs, les gens et les dirigeants qui ont œuvré tout au long de la saison et nos supporters que le match soit d’un autre niveau et que le résultat soit différent. Cela n’a pas été le cas, c’était notre 51e match, mes joueurs étaient sur les rotules et, face à un tel adversaire, c’est évidemment très difficile.

Cela ne gâche pas l’hommage rendu par le club, les dirigeants, les quatre tribunes de Geoffroy-Guichard mais il est plus difficile de l’apprécier à sa juste valeur à cause de ce résultat car je respecte trop Geoffroy-Guichard. J’ai vécu l’après-match avec beaucoup de respect et de retenue mais, encore une fois, le résultat de ce soir n’y est pas étranger. Dans ces cas-là, vous n’arrivez pas à tout faire sortir.

C’est un honneur d’avoir reçu la médaille de la ville, je l’apprécie à sa juste valeur. On connaît l’importance des Verts dans la métropole. Je pense que pendant ces huit saisons, nous avons contribué à rendre heureux les gens d’ici avec des moments de joie. Je suis content que nous ayons pu les rendre fiers de leur club, de leur maillot, de leur couleur. Il y a eu des moments difficiles et c’est précisément dans ces moments-là que je me suis rendu compte de ce que représentaient ce club, cette ville, ce maillot, cette couleur. J’ai toujours respecté les valeurs de Saint-Etienne et des Verts: humilité et solidarité. Il faudra toujours les garder car elles sont la marque de fabrique de ce club. Ce n’est pas moi qui les ai inventées mais tous les grands joueurs et entraîneurs passés par ce club et qui ont vécu les grandes épopées.

Ce ne sont pas des adieux, c’est un au revoir. Je reviendrai avec plaisir en tant qu’observateur, spectateur, supporter, pour voir l’équipe et vivre l’ambiance des tribunes. Peut-être rapidement ou alors plus tard… Pour revoir tous les gens avec lesquels j’ai collaboré, qui vont me manquer et que je souhaite remercier. Et, évidemment, pour revoir ce public magnifique."

Source : Asse.fr

A lire également :  La raison pour laquelle Ryad Boudebouz a été mis à l'écart !
P