Accueil » Christophe Galtier : « Mon rêve, c’est que Saint-Étienne puisse concurrencer les trois premiers ! »
Actualité

Christophe Galtier : « Mon rêve, c’est que Saint-Étienne puisse concurrencer les trois premiers ! »

Longue entretien accordé ce matin dans les colonnes de l’Equipe. Christophe Galtier y livre quelques interrogations mais aussi sa recette contre la routine et son analyse de la situation actuelle de l’ASSE.
Une offre d’Aston Villa à l’automne dernier ?

« Oui, mais mes dirigeants ont refusé. J’ai compris leur position.C’est pour ça qu’il n’y a pas eu dix jours de discussion.  Ne pas être resté insensible à cette offre a révélé un mal-être.C’est ce qui m’a amené à aller plus loin dans l’approche de mon fonctionnement, avec des gens différents autour de moi. Mon rêve, c’est que Saint-Étienne puisse concurrencer les trois premiers ! »

2016/17 : la saison de trop ?

« Non. Pas plus que je nourris la crainte de me voir débarquer par mes dirigeants. Je combats ce monde du consommable car il est prouvé, notamment dans le sport,que la stabilité et la continuité permettent d’obtenir des résultats.Peut-être deviendrai-je un entraîneur de “coups”. Aujourd’hui, je ne m’inscris pas là-dedans. Je ne suis pas Dieu à Saint-Étienne. Les Verts, c’est une institution. Le club n’appartient pas à des joueurs ou à un entraîneur mais à ses supporters. Je perçois l’attente. J’entends les critiques. Quand tu obtiens des résultats au-dessus de tes moyens, le jour où ils correspondent à ton niveau,tu te retrouves chahuté à juste titre. La déception a amené la contestation. Peu importe qu’on ait gagné des matches de Ligue Europa et perdu des cadres sur le plan offensif la saison passée.Nos supporters sont dans l’instantané,pas dans l’analyse. »

Conscient de la pauvreté du spectacle ?

« Oui. C’est pourquoi, et je ne sais pas si on va y arriver, on doit jouer plus.Ce n’est pas que de la com’. Je suis sûr que plus tu prends du plaisir à jouer, plus tu auras de victoires. On doit entreprendre et répéter. Surtout, ne pas arrêter d’oser après avoir raté. Toutes ces critiques doivent servir à une remise en cause encore plus profonde et permanente. Sinon,tu y vas tout droit. »

 

Articles en lien avec cette actualité

Christophe Galtier répond aux compliments de Carlo Ancelotti !

Alexandre S.

Christophe Galtier : « Mon staff médical n’est en aucun cas responsable de ces blessures »

Alexandre S.

Christophe Galtier : « René Girard va pousser ses joueurs à donner plus de 100 % »

Alexandre S.

2
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
loulou le breton vertSantos Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Santos
Invité
Santos

Ce rêve n’est pas difficile à realiser cher entraîneur, vereetout et un bon défenseur, sainte pourrait faire mieux que rivaliser avec lyon et monaco 

loulou le breton vert
Invité
loulou le breton vert

bon mon avis

ruffier………………

ktc………j’aurais aimé qu’il monte plus

lolo……. comme les autres dépassé sur les c p a

flo…… tisserand arrive heuresement

cheihk……trop peu joué pour etre juger mais pas normal
d’etre blessé sitot

olé……..je comptais sur lui mais la

pajax….. a bien débuté mais apres

benji…… le maillon faible on aura du mal a le vendre

romain…….le meilleur vert la

oussama …… pourquoi lui pas en 10

bébert………. lui ma déçu

les remplaçants

paulo……. pas si mal que ça

kmp…… tres bonne rentrée

alex …… entrée et goaaaaaaaaal

le coach …… pourquoi garder le 4, 4 3 alors que nos
2 buts ont été marqué en 4,4 ,2

l’adversaire……. mérite sa victoire car tres efficace sur leur
occasses

l’arbitre ….bof

le public……..super

conclusion……..y a du boulot et c’est quoi sur les cpa
reprenons nous car jeudi va arrivé vite

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite