26 septembre 2022
Actualité

Christophe Galtier remet à nouveau en question le centre de formation !

L'an dernier à même époque, Christophe Galtier fustigeait la qualité du centre de formation de l'ASSE qui pour lui ne permettait pas d'offrir des solutions au groupe professionnel. Même période, même reproche pour l'entraîneur stéphanois qui regrette encore une fois de ne pouvoir trouver un peu de fraîcheur dans le groupe Excellence de l'ASSE.

"Quand un joueur n’est pas décisif en CFA2…" Christophe Galtier ne termine pas sa phrase, mais laisse imaginer à l'assistance quel est son point de vue sur les solutions qui s'offrent à lui dans le groupe entraîné par Laurent Battles en CFA2. Il tempère néanmoins afin de ne pas créer le malaise qui était né l'an passé suite à ses propos : "Il y a des jeunes de qualité, mais ils doivent encore travailler. Ce n’est pas à eux qu’on doit demander d’être décisif en Ligue 1."

Si ce n'est pas à eux, c'est donc aux joueurs professionnels... Cela sous entend qu'ils ne sont pas décisifs et que cela devient problématique. Les prémices d'un remue-ménage au mercato d'hiver ? C'est fort possible, et nous sommes prêts à parier que le club ne serait pas contre céder Nolan Roux, Kévin Monnet-Paquet ou Alexander Söderlund dès le mois de janvier, quitte à les prêter, afin de s'alléger de leurs salaires et pouvoir recruter des joueurs qui seront décisifs...eux !

A lire également :  🔎 L'AJA cette saison, ça donne quoi ?

Christophe Galtier n'est pas aveugle ni sourd. Il entend les reproches qui commencent à descendre des tribunes de Geoffroy Guichard. Il lit les médias et assiste au débat sur la qualité du jeu de son équipe. Il voit en action des joueurs qu'il a choisi et qui ne donnent pas satisfaction.

Malheureusement, les solutions sont maigres, surtout en l'absence de vraies solutions du côté du centre de formation. Les années passent mais le problème reste le même : l'ASSE doit chercher ailleurs ce qu'elle ne sait pas "fabriquer" elle-même...

P