18 mai 2022
Actualité

CAN 2022 : Le Cameroun de Moukoudi et Neyou se qualifie dans un abominable contexte !

Comoros goalkeeper Chaker Alhadhur during the 2021 Africa Cup of Nations Afcon Finals Last 16 match between Cameroon and Comoros at Olembe Stadium in Yaounde, Cameroon on 24 January 2022 ©Muzi Ntombela/Sports Inc - Photo by Icon sport

Peut-être que nous devrions nous inspirer du Cameroun afin d'assurer le maintien de l'ASSE en Ligue 1, à moins que nous n'ayons un minimum d'honneur et de conscience... Après le scandale des tests "positifs" possiblement négatifs ayant touché de nombreuses sélections, sauf le Cameroun, les Lions Indomptables sont encore au centre d'une polémique après sa qualification face aux Comores. Mais tout cela est anecdotique après qu'on ait appris la mort de 8 personnes en marge de la rencontre. 

Les Comores ont quitté la compétition de façon héroïque. On ne pourra pas en dire de même s'agissant du Cameroun. Ce ne sont pas les joueurs qu'il faut tancer, mais plutôt l'ensembles des dirigeants et autres organisateurs qui laissent cette parodie de CAN se poursuivre malgré des événements prprement scansaleux. La rencontre d'hier face  aux Comores a atteint des sommets. Bloquée dans les embouteillages pendant 1h15, l'escorte du bus comorien a été incapable d'accompagner la délégation à temps au stade pour que la sélection bénéficie d'une préparation digne d'une telle rencontre.

Les Comoriens, dans une scène surréaliste, ont donc dû se résoudre à se préparer dans leur bus, voire à s'y échauffer... Déjà très touchés par de nombreux cas positifs de Covid (dont on ne saura jamais si ce sont de vrais ou faux positifs), les Comoriens ont dû se résoudre à faire jouer un latéral dans les buts durant toute la rencontre... Héroïque, Chaker Alhadhur n'a pu éviter les deux buts qui ont condamné son équipe. Rajoutons à cela un carton rouge parfaitement logique reçu dès la 7ème minute de jeu par le capitaine des Comores Nadjim Abdou, et tout était réuni pour une soirée calvaire !

Mais là n'était pas le plus grave et l'essentiel. En effet, selon plusieurs agences de presse, il y aurait eu 8 morts liés à une bousculade devant le stade. Parmi eux il y aurait un enfant... Triste CAN.

P