28 septembre 2022
Actualité

Le bulletin des verts après ASSE - Metz (2-2)

Les verts ont livré une prestation proche du ridicule face à une formation messine volontaire. Heureusement pour le public, toujours au niveau, Loïc Perrin a évité une humiliation à ses coéquipiers.

Ruffier (6) : Un but encaissé sur lequel il est sans doute gêné, et une sortie maladroite mais décisive en première mi-temps. Par la suite, il joue les déménageurs avec Pierre-Gabriel et ne peut rien sur le deuxième but messin.

Malcuit (4) : Commencer son match à la 43ème minute est une tactique originale. Le terminer à la 54ème relève de l’irrationnel. Si même lui n'est plus au niveau, il ne va pas rester grand-monde.

Théophile-Catherine (3) : Complètement bouffé par Diabaté, il a laissé Perrin gérer toutes les situations dangereuses.

Perrin (9.5) : Quand l’équipe est aussi amorphe, c’est le rôle du capitaine de la réveiller. Alors il a montré à ses milieux comment réaliser une percée suivie d’une passe décisive, avant d’apprendre à ses attaquants à reprendre un ballon de volée dans la surface. Il a ensuite retrouvé son poste pour sauver un ballon sur sa ligne, avant d’égaliser en fin de match. Une statue, vite, une statue.

Pierre Gabriel (7) : Il a 20 ans et montre l’exemple à toute une équipe de ligue 1 visant l’Europe pendant la première mi-temps. Sans doute trop impliqué pour jouer dans ces conditions, il se blesse (gravement ?) et doit céder sa place à Dabo (77’).

Selnaes (3): Où est passé l’un des meilleurs milieu de la première partie de saison ? Il n’était pas à Geoffroy-Guichard en tout cas. Son remplaçant a raté tout ce qu'il a tenté de faire, ralentissant considérablement le jeu.

A lire également :  🚨 Flash : Un cadre écarté du groupe !

Veretout (4.5) : Même lui semble complètement chloroformé et ne permet pas au milieu des verts de respirer. Complément bouffé sur l’ouverture du score, il n’a pas été en réussite sur les coups de pied arrêtés, jusqu’au temps additionnel.

Saivet (3.5) : Le climat anglais lui manque, il fait donc tout pour le retrouver au plus vite. Malgré quelques maigres occasions, son apport est famélique. Remplacé par Soderlund (66’) qui a été très maladroit.

Monnet Paquet (4) : On a retrouvé le joueur volontaire mais ennemi du ballon qui exaspère tant. L’état de grâce est terminé, et c'est bien dommage pour les verts.

Hamouma (5.5) : Quand il prend la balle, c’est le seul qui peut faire des différences. Il manque malheureusement de rythme et n’a joué que par instants. Il touche la barre en fin de match après s'être procuré quelques bonnes situations.

Beric (6.5) : Quand il est en confiance, tous ses gestes sont justes et faciles. Pendant longtemps, il a montré tout le contraire mais égalise superbement, servi par Perrin. Remplacé par Corgnet (84’) qui a réalisé une belle déviation aérienne pour Hamouma.

L'adversaire (6.5) : Dominateurs pendant toute la rencontre, les grenats vont regretter leurs occasions manquées et laissent échapper une victoire qui leur tendait les bras.

P