25 mai 2022
Actualité

Le bulletin des verts après ASSE-Manchester (0-1)

Si le match aller laissera énormément de regrets, les verts n'ont rien fait à Geoffroy Guichard pour inverser la tendance. Dominés dans tous les secteurs de jeu, les hommes de Galtier ont même semblé manquer d'envie. 

Ruffier (5.5) : Il n'a pas grand-chose à faire mais encaisse un but.

Malcuit (6) : Il a essayé, comme à son habitude, mais ne peut pas gérer le jeu offensif des verts depuis son poste de latéral.

Théophile-Catherine (5) : Ses bonnes interceptions défensives ont toujours été gâchées par des relances calamiteuses.

Perrin (5.5) : Quelques bonnes interventions et une tête sur coup franc qui aurait pu être dangereuse, mais il est devancé par Mkhitaryan sur le seul but du match

Pogba (5) : Il a affiché un grand sourire pendant l’ensemble du match, alors que son équipe était menée l'équivalent de 4-0. Il devait donc être trés satisfait de sa prestation individuelle. Il n'y avait pas vraiment de quoi.

Veretout (6.5): Encore un match dans ses standards. Il a harcelé sans cesse et a laissé ses tripes sur le terrain. Remplacé par Lemoine (68’) qui, malgré ses cheveux blancs, semble bien moins âgé que Schweinsteiger.

A lire également :  🗣 Pascal Dupraz voit des motifs d'espoir

Pajot (4.5) : En retard dans beaucoup d’interventions défensives et jamais dans le bon tempo dans ses passes. Il a pris une leçon par Carrick, et devrait abandonner les frappes à plus de 20 mètres qu'il ne maîtrise pas.

Saivet (3.5) : On ne l’a jamais trouvé. L’effet post-Can semble s’estomper. Remplacé par Jorginho (54’) qui s’est offert la seule demie -occasion des verts à la dernière seconde.

Hamouma (5.5) : Il a beaucoup râlé et n’est rentré dans son match qu’à 20 minutes de la fin. Il a alors été le joueur le plus dangereux et fait exclure Bailly.

Monnet-Paquet (6) : Presque rien à se mettre sous la dent, même si on sentait qu’il avait envie de faire la différence.

Beric (4) : Il a raté la plupart de ses remises et ne se procure pas une seule occasion. Remplacé par Roux (59’) qui a couru dans le vide.

L'adversaire (6.5) : Fort de leur avantage, les mancuniens ont parfaitement géré le match face à des stéphanois inoffensifs.

P