29 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

Bulletin de notes : Seko Fofana anéantit les verts #ASSERCL

Seko FOFANA of Lens celebrate his goal during the Ligue 1 Uber Eats game between Saint-Etienne and Lens on January 15, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport) - Stade Geoffroy-Guichard - Saint Etienne (France)

Au bout d'un match disputé (1-2), les Stéphanois ont concédé un but cruel à la 94e minute et doivent se contenter d'être "l'équipe qui n'a pas joué comme un 20e de Ligue 1" comme chaque semaine.

Les TOPS :

-La touche Dupraz : Si les verts ont encore perdu, ils ont enfin joué comme un club qui essaie de se sauver. Fini le pressing permanent, fini les possessions de balle qui durent 5 minutes, fini les centres à répétition, les Stéphanois jouent regroupés, les contre-attaques et surtout jouent simplement. Si la prestation peut être encourageante, il ne faut pas oublier que l'ASSE ne compte que 12 points après 20 journées et file tout droit en L2. Le constat est clair : seul un miracle pourrait nous sauver.

-Bakayoko : Pour son premier match en pro, le jeune défenseur a réalisé une prestation XXL. Serein dans ses interventions, il a profité de cette opportunité pour montrer toutes ses qualités : vitesse, physique et jeu au pied.

-Boudebouz : L'Algérien, titularisé dans un rôle de faux 9, a fait un match d'une grande intensité. Il a su organiser le jeu offensif stéphanois et a inscrit un but important. Omniprésent, l'ancien Bastiais a redoublé d'efforts en vain.

Les FLOPS :

-Nouvelle défaite : Après avoir mené jusqu'à la 77e minute et l'égalisation de Sotoca, qui a réalisé une entrée en jeu écoeurante, les verts ont fait les frais de l'excellent Séko Fofana. Avec seulement 12 points, la descente semble déjà presque actée malgré le niveau déplorable des autres équipes de bas de tableau. L'ASSE fait les frais de deux dirigeants qui, avec leur ingérence, ont mené le club au plus bas. Silence, on coule.

-Le marquage sur coup de pied arrêté : L'ASSE est l'une des équipes qui concède le plus de buts sur coup de pied arrêté. Les sang-et-or ont eu le plus grand mal à s'introduire dans la surface adverse et ont pu profiter d'une erreur de marquage pour se remettre dans la rencontre. Comme à chaque fois, on ne peut que se demander "comment ce joueur a-t-il pu être laissé seul" ou "pourquoi Maçon (1m77) est au marquage sur Sotoca (1m87)".

-Le manque de profondeur du banc : Avec la CAN et les absences dues au COVID, les verts ont fait les frais de la faiblesse de leur effectif. Lorsque le RC Lens fait rentrer Patrick Berg, l'excellent milieu de terrain recruté 4,5M€ cet hiver, l'ASSE doit se contenter de Lamine Ghezali, pensionnaire de l'équipe réserve. L'équipe stéphanoise est beaucoup trop faible, fruit de trois années sans recrutement malgré presque 100M récoltés du côté des départs. Les poches sont pleines, le banc est vide.

Les NOTES :

Bernardoni (6); Bakayoko (7); Kolo (6); Nadé (5) remplacé à la 90e par Ghezali (-); Silva (5); Maçon (6); Camara (6); Youssouf (6) remplacé à la 80e par Diousse (-); Aouchiche (6) remplacé à la 80e par Lhéry (-); Boudebouz (7); Thioub (5) remplacé à la 55e par Gourna (-)

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR