1 octobre 2022
Actualité

Bulletin de notes : les Verts l'emportent face à Metz dans un Chaudron bouillant #ASSEFCM

20 Denis BOUANGA (asse) during the Ligue 1 Uber Eats match between Saint-Etienne and Metz at Stade Geoffroy-Guichard on March 6, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Alexandre/Dimou/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Dans un match décisif pour la course au maintien, dimanche 6 mars, les Stéphanois ont vaincu le FC Metz (1-0) dans un Chaudron bouillant, poussés par plus de 35 000 supporters.

Les TOPS :

Denis Bouanga : seul buteur du jour, le Gabonais a offert la victoire aux siens. L'ancien nîmois a eu de nombreuses occasions. Après un but refusé pour une main en première période, Bouanga a inscrit son cinquième but de la saison face à un Marc-Aurèle Caillard en forme. Malgré une vraie volonté de se porter vers l'avant, le n°20 des Verts a tout de même perdu trois duels face au portier messin et aurait pu faire le break à plusieurs reprises.

Mickaël Nadé : c'est LE patron de la défense stéphanoise depuis quelques semaines. Serein dans ses interventions, le défenseur sait aussi se projeter vers l'avant et créer des espaces avec ses percussions ou ses relances. Très propre, le joueur formé au club s'est imposé alors que personne ou presque ne l'attendait.

Ryad Boudebouz : l'Algérien est l'un des grands partisans de la bonne forme récente côté Stéphanois. Libéré techniquement, il dicte le jeu et évolue en meneur de jeu offensif. Malgré quelques erreurs et imprécisions, l'ancien Bastiais est en confiance et apporte son expérience et sa tranquillité.

A lire également :  👀 Les anecdotes croustillantes de la saison des Verts

Les FLOPS :

Les corners : malgré 12 coups de pied de coin dans la rencontre, aucun tir n'en a résulté. Des combinaisons difficiles, des imprécisions, les Verts n'ont pas profité de leurs centres et auraient pû faire le break face à des Messins peu en confiance.

Paul Bernardoni : c'est un petit flop du côté du portier prêté par Angers jusqu'à la fin de la saison. Malgré un clean sheet, surtout dû à l'inefficacité offensive des adversaires, Bernardoni n'a pas toujours été serein dans ses interventions et ses relances. Le gardien des verts montre des difficultés sur ses sorties lors des coups de pied arrêtés depuis quelques rencontres.

Arnaud Nordin : peu en vue durant la rencontre, l'international espoir brille rarement lorsqu'il fait partie du onze de départ. Bousculé par une défense solide, le joueur formé au club n'a pas réussi à faire la différence. Il semblerait que Nordin soit un meilleur super-sub que titulaire.

Les NOTES :

Bernardoni (5); Nadé (7); Mangala (6); Sacko (5); Kolo (6); Thioub (7) remplacé à la 87e par Moueffek (-); Youssouf (5) remplacé à la mi-temps par Gourna (6); Camara (5); Boudebouz (7) remplacé à la 90e par Aouchiche (-); Nordin (5) remplacé à la 78e par Khazri (-); Bouanga (7)

P