6 février 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité
Actualité

[Bulletin de notes] Les verts déchantent chez les crocos.

Les verts se déplaçaient à Nîmes à l'occasion de la onzième journée de Ligue 1.

D'un côté, les promus nîmois qui restent sur 8 matchs sans victoire. De l'autre côté une équipe stéphanoise qui voudrait viser une place européenne mais qui a bien du mal à trouver des automatisme.

Coup d'envoi pour les verts, qui comme au dernier match, ne vont pas tarder à marquer. Première action, Debuchy centre dans la surface, Cabella transforme de la tête, 1-0 pour les visiteurs. Or, les crocos ne se laissent pas abattre et posent le pied sur le ballon sans vraiment arriver à être dangereux. Khazri manque le break à la 11' minute, KMP élimine Bernardoni et sert le tunisien devant les cages abandonnées par le gardien, frappe détournée par le défenseur nîmois. Première mi-temps plutôt agréable et équilibrée, 1-0 au coup de sifflet, constat positif pour les crocos, un peu moins pour les verts.

En seconde mi-temps, les verts semblent tout à fait endormis... Les joueurs de Gasset concèdent et misent tout sur les contres, ce qui est bien étrange pour une équipe aux ambitions européennes (surtout face à un promu). Les verts comptent sur leur bonne étoile face à un Bouanga remuant et un Savanier prêt à lâcher une mine à tout moment. L'égalisation arrivera, logiquement, à la 74' minute où Alioui vient déposer Perrin avant d'ajuster Ruffier. Mérité pour les nîmois. Le sursaut stéphanois est léger, mais malgré sa bonne entrée, Diony n'arrivera pas à donner le but victorieux aux verts. 1-1 score final, presque flatteur pour les hommes de Gasset après une prestation pour le moins décevante.

 

Le vert du match : Mathieu Debuchy ! De retour de blessure, le défenseur latéral avait inquiété face à Rennes où son apport offensif avait été quasi-inexistant. En terre nîmoise, l'ancien gunner a retrouvé ses bonnes habitudes en délivrant une passe décisive et en jouant un peu plus haut sur le terrain. Avec un bon travail défensif, c'est bien lui qui réalise la meilleure prestation stéphanoise de la soirée.

 

Les TOPS :

-Ole Selnaes : Le milieu norvégien prend une autre dimension depuis l'arrivée de M'Vila au club. Avec un excellent jeu de passe, il nous régale de sa précision et de ses extérieurs. Malgré tout il est à l'origine du but nîmois suite à une perte de balle malheureuse alors qu'il était dans la partie de terrain adverse.

-Arnaud Nordin : Très à l'aise balle au pied, le jeune joueur formé à l'AS Saint-Etienne pourrait être la belle surprise de la saison. Joueur technique, il apporte une certaine touche de folie à cette attaque stéphanoise qui est souvent un peu morose. Le joueur peut prendre de l'ampleur cette saison.

-Loïs Diony : Entré à la 78' minute, l'attaquant stéphanois a réalisé un quart-d'heure très inspiré. Rapide et incisif, l'ancien dijonnais à su mettre en danger cette belle défense nîmoise. Diony à une carte à jouer cette saison, notamment avec un replacement sur le côté gauche où il semble bien plus à l'aise qu'en pointe.

 

 

Les FLOPS :

-Loïc Perrin : Le capitaine stéphanois éprouve les plus grandes difficultés physiques sur le terrain. Trop lent, il se fait éliminer facilement par Alioui, qui n'est pourtant pas un joueur très rapide, sur le but nîmois. Quitte à se répéter, le brassard de capitaine lui donne le totem d'immunité face à l'arrivée en force du jeune Saliba qui a le niveau pour prendre sa place...

A lire également :  🗣 Romain Hamouma avoue qu'il disputera le match le plus important de sa carrière !

-L'animation offensive : Comme le dit Gasset lui même, ses joueurs "jouent à la baballe". Avec un potentiel offensif si grand, il est difficile de comprendre comment les verts n'arrivent pas à se créer plus d'occasions. La plus grande frustration est que le duo Khazri-Cabella semble être un échec cuisant, les deux joueurs n'arrivant pas à être complémentaires.

-Le jeu en bloc bas : Les verts ont beaucoup subis durant ce match, les crocos les ont fait reculer et les joueurs de Gasset n'ont pas sur remonter le bloc. Les visiteurs ont donc laisser le ballon à leurs adversaires et on accepté de concéder pendant de longues périodes sans grandes ambitions offensives. Or, il y a un vrai déséquilibre quand le bloc remonte, comme si les joueurs étaient désorientés, laissant des espaces monstres comme sur le but d'Alioui.

 

Les NOTES :

Ruffier (6) : Après avoir résisté aux frappes de Savanier, le portier stéphanois s'est incliné face à Alioui en face à face. Serein dans ses interventions, l'ancien monégasque reste une valeur sure dans l'équipe.

Kolo (5) : Plutôt à l'aise défensivement, le défenseur latéral n'a pas su apporter sur le plan offensif où on l'attend aussi.

Perrin (4) : Trop lent, le capitaine stéphanois doit faire mieux ou se verra remplacé par Kolo ou Saliba...

Subotic (5,5) : Le géant serbe a été plutôt bon dans ses interventions défensives. Malheureusement, il ne forme pas un duo complémentaire avec Perrin, étant deux joueurs assez lents.

Debuchy (6) : Bon match pour le défenseur droit stéphanois, il marque ici son retour en forme après sa blessure.

M'Vila (5) : Plaque tournante du jeu stéphanois depuis sont arrivée, il est moins inspiré depuis quelques matchs.

Selnaes (6) : Excellent dans ses transmissions, le norvégien a pris une toute autre ampleur depuis l'arrivée de Gasset à la tête de l'équipe. Il est malheureusement fautif sur l'égalisation nîmoise.

Nordin (6) : Très prometteur, le jeune joueur a su montrer à l'aise techniquement et a apporté un petit grain de folie à cette rencontre un peu morose pour les verts.

Cabella (5) : La moyenne pour l'ancien héraultais qui marque le seul but vert du match. Un peu mieux que lors des dernières rencontres dans l'animation offensive mais toujours en dessous de ce qu'on attends de lui.

KMP (5,5) : Moins décevant que d'habitude, l'attaquant stéphanois a même réussi à éliminer quelques nîmois et est passé à deux doigts d'une passe décisive pour Khazri.

Khazri (4,5) : Utilisé en pointe, le meilleur vert du début de saison ne s'est pas montré aussi inspiré que d'habitude. Moins à l'aise techniquement il n'a pas réussi à faire la différence face à une défense nîmoise solide. Il rate le but du break à la 11' minute.

error: Ce contenu est protégé !!
P