Actualité

[Bulletin de notes] Beric envoie les verts au septième ciel #ASSEOL #Derby

Les verts, en reconstruction, recevaient un OL malade pour un Derby qui s'annonçait étrange.

Deux jours seulement après son arrivée, le nouvel entraineur des verts, Claude Puel, avait à coeur de vaincre l'OL, non sans aucunes rancunes. Le technicien le plus expérimenté du championnat a déjà bouleversé les plans en mettant en place un 3-4-1-2 surprenant. Encore plus surprenant, la titularisation de Diony, sorti du placard pour l'occasion, ainsi que celle du très jeune avant-centre Charles Abi.

La première mi-temps se déroule dans une sorte de faux rythme entre deux équipes qui n'osent pas vraiment. Seul Boudebouz parviendra à obtenir un tir cadré suite à une percée fulgurante de Zaydou Youssouf. Défensivement les verts sont sereins mais très prudents face à des lyonnais peu inspirés. Les joueurs rentrent au vestiaire sur le score de 0 à 0, le match semble pouvoir basculer d'un côté comme de l'autre.

La seconde mi-temps démarre sur un tout autre rythme, les verts sont conquérants et mettent du rythme dans le jeu. En face, les lyonnais semblent désemparés, mais les verts peinent à concrétiser leur domination. C'est à la 80' minute que le match va se décanter. Après une offensive lyonnaise, Dubois se blesse et laisse ses coéquipiers à 10 pour la fin de cette rencontre. Les verts ne veulent pas laisser passer l'occasion et poussent lors de ces dernières minutes.

Les espaces se créent de chaque côtés et, alors que les verts se découvrent pour aller chercher le but victorieux, les lyonnais partent en contre et Aouar est à deux doigts de punir les verts (87'). Les verts ne se laissent pas abattre, Boudebouz réalise un gros travail sur le couloir droit et parvient à adresser un centre lumineux, Beric saute et vient crucifier un Anthony Lopes impuissant (89'). Les stéphanois font basculer le chaudron dans le vert et obtiennent l'avantage face aux lyonnais au meilleur moment !

Cette fois-ci, les verts sont très solides mentalement et finissent la rencontre avec beaucoup de contrôle. Sous la baguette de Claude Puel, les joueurs de l'ASSE remportent le Derby et exaltent. Le coach stéphanois soigne son entrée en gagnant un pari audacieux, la saison est lancée !

 

Les notes : 

Moulin (6,5) : Très solide, le portier a su répondre présent sur le peu d'occasions que les lyonnais ont su se procurer. À l'aise dans ses sorties aériennes, le n°30 a aussi été très précieux dans ses relances.

Trauco (5,5) : Le péruvien a des qualités évidentes tant sur le plan physique que sur le plan technique, cependant il va falloir revoir le plan tactique qui semble insuffisant. Le latéral se retrouve souvent hors de position et mal à l'aise dans son replacement.

Perrin (6) : Le capitaine stéphanois a réalisé une prestation sérieuse face à des lyonnais très poussifs.

Kolo (6) : L'ancien des Tigres a su se ressaisir après des prestations en deçà de ce qu'il est capable de proposer. Solide dans les duels, il a été très utile dans l'animation défensive.

Saliba (6,5) : Le néo-Gunner est de retour et ça fait du bien ! Le jeune défenseur formé au club fait preuve d'une sérénité tout à fait surprenante et ses retours défensifs sont pour la plupart justes et précieux. À seulement 18 ans, Saliba va s'imposer comme un titulaire indiscutable sous les ordres d'un Claude Puel qui va énormément le faire progresser. Ça promet...

Bouanga (7) : Dans un rôle de piston droit auquel il n'est pas forcément familier, l'ancien nîmois a su se mettre en évidence en multipliant les courses et les appels dans son couloir. A l'aise balle au pied, le gabonais a mis de la vitesse dans le jeu durant cette rencontre parfois un peu soporifique.

M'Vila (6) : L'international français a réalisé une prestation aboutie mais toujours un peu poussive par rapport à la saison dernière. On a alors vu un M'Vila solide sur le plan défensif, mais qui n'arrive pas à mettre le feu dans l'entrejeu comme il en est capable.

Youssouf (7,5) : Le jeune milieu, fraichement arrivé de Bordeaux, a réalisé une prestation virevoltante. Omniprésent dans tous les compartiments du jeu, il a su mettre de la vitesse et a osé aller au duel. Remplacé à la 90+4' par Cabaye (-).

Boudebouz (7) : Pour son retour dans le 11 de départ, l'international algérien s'est montré très impliqué et inspiré. Largement critiqué lors de ses dernières sorties, l'ancien du Betis n'a pas ménagé ses efforts et a même délivré une passe décisive somptueuse pour Robert Beric (89').

Abi (6,5) : Pur produit du centre de formation, le vainqueur de la Gambardella 2019 a vécu une première titularisation pas comme les autres. Tout à fait à la hauteur de l'évènement, l'avant-centre de 19 ans a beaucoup décroché, créant des espaces précieux. De plus, il a su se rendre disponible dans la surface et son gabarit lui a permis de se montrer dangereux dans les duels. Remplacé à la 80' par Beric (100) qui a fait chavirer le chaudron à la 89' d'une magnifique tête placée, trois ans après sa blessure des ligaments croisés lors d'un Derby.

 Diony (6) : Applaudi lors de sa sortie (64' remplacé par Khazri (-)), l'ancien dijonnais n'avait pas été titularisé depuis le début de l'année 2019. Sorti du placard par Puel, l'avant-centre a fait un retour plutôt réussi en multipliant les courses et les efforts sur le terrain.

Entraineur : Claude Puel (8) : Le nouveau coach stéphanois a pris de gros risque en présentant un 11 inédit dans une composition peu habituelle. Le successeur de Printant réalise un coup de maître en remportant un Derby pour son premier match au club. L'ancien entraîneur de l'OL a du jubiler, ce résultat faisant suite à quelques petites piques personnelles prononcées par le président lyonnais juste avant la rencontre.

Crédit photo : Icon Sport

8
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
7 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
pérennenoamFrancky Mc FlyJean-loup Robinothierry Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
noam
Invité
noam

l'asse restera une équipe de ligue 2, en 20 ans Lyon n'a jamais était aussi faible soyez réaliste, meme printant l'aurai gagné le derby, pire que Nimes ou Dijon sérieux les Lyonnais hier

thierry
Invité
thierry

c est vous qui le dite les joueurs sont pourtant les meme a deux exceptions pre !!neanmoins je me regale c est peut etre l electrochoc qui nous manque !!ALV

Guy Bt
Invité

Et soudain surgit face au vent le vrai héros de tous les temps, Robert Beric contre tout chacal ,L'aventurier contre tous les vilains ...

Jean-loup Robino
Invité

mon avis :

je l'ai toujours dis contre les quenelles peu importe la mamiere il faut une victoire des verts. contre les quenelles seule la victoire est belle.

merci bébert, merci les verts !!!!

Francky Mc Fly
Invité

Robert 😘

noam
Invité
noam

puel prend Ben Arfa, vire les 2 joueurs moyens Khazri Boudebouz

roky43
Membre
roky43

il est fort exact que l'on à tous apprécié et ovationné la hargne et la vélocité des diony et youssouf à se battre sur tous les ballons et à ne rien lâcher

roky43
Membre
roky43

comme il en à bien malheureusement l'habitude le président rhodanien arrogant M.AULAS s'est aventuré à pronostiquer une victoire de lyon avant même d'avoir disputé la rencontre, comme quoi il faut tourner plusieurs fois sa langue dans la bouche avant de se prononcer, car aujourd'hui sa déception et sa colère doit être immense.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

P