9 août 2022
Actualité

Bryan Dabo s'est laissé aller d'après Christophe Galtier !

Bryan Dabo n'est pas un mystère comme l'a été Kévin Malcuit l'an passé, mais ne pourrait-on pas rapprocher la situation des deux joueurs à un an d'intervalle. Du potentiel mais peu de temps de jeu. A cela près que Kévin Malcuit prouvait beaucoup plus quand il rentrait en jeu que Bryan Dabo lorsque ça lui arrive. C'est bien ce que regrette Christophe Galtier aujourd'hui !

"Ce que je pensais de Bryan il y a quatre mois, je le pense toujours, à savoir que c’est un bon joueur avec un gros potentiel. Mais peut-être n’avait-il pas mesuré l’écart qu’il y avait entre jouer une fois par semaine avec Montpellier et enchaîner des matches dans un club comme Saint-Etienne. Il a pu, non pas se laisser aller, mais penser que les choses allaient être beaucoup plus simples pour lui. Il est confronté à une rude concurrence et comme les matches s’enchaînent, il y a peu d’entraînements. De fait, quand on fait appel à un joueur dans une série de matches, la difficulté pour lui est d’être bon tout de suite. Il n’y a pas de temps pour dire : le prochain match, je serai mieux. Depuis que je suis entraîneur, ce n’est pas la première fois que c’est un peu plus difficile qu’il ne l’imaginait pour un joueur qui arrive. Je crois en Bryan. Quand il est sur le banc et qu’un autre joueur entre, c’est toujours dans l’intérêt de l’équipe. Il a sa part de boulot à faire. Ça signifie qu’il doit être prêt lorsque je vais faire appel à lui. Ça demande que dans le peu de séances d’entraînement que l’on a, il en fasse beaucoup. C’est une question d’exigence vis-à-vis de lui-même car il doit exister dans notre milieu de terrain, c’est évident."

Source : Le Progrès

A lire également :  Les supporters stéphanois croient-ils encore au maintien des Verts ? 👉 Réponse !
P