14 août 2022
Actualité

Bryan Dabo : une mise au placard incompréhensible qui pourrait prendre fin !

Bryan Dabo, acheté 4 millions d'euros à Montpellier cet été, n'a participé qu'à 21 rencontres avec les Verts cette saison. Une situation étrange pour un joueur qui a concentré une part importante de l'investissement de l'ASSE. A l'heure où le milieu de l'ASSE semble malade, il représente une solution à côté de Jordan Veretout.

Bryan Dabo c'est 21 rencontres pour seulement 1086 minutes jouées (soit l'équivalent de 12 rencontres). Son dernier match avec les Verts, c'était lors de l'élimination en coupe de France face à Auxerre. A cette époque, il cristallise la colère de Christophe Galtier et semble placé sur la liste des joueurs placardisés. Le problème, c'est que cela avait déjà été le cas après la manche aller du Derby. A cette époque, Christophe Galtier n'avait pas apprécié l'apport de son milieu défensif et lui avait donné des miettes de rencontres durant presque deux mois ! Bryan Dabo sera à nouveau titularisé le 27 novembre à Angers (victoire 2-1). Puis lors du mois de décembre et en janvier, il refera des apparitions plus régulières avant de disparaître à nouveau il y a un mois. Pourtant, Christophe Galtier avait de bonnes raisons de faire appel à lui, ne serait-ce que pour reposer certains joueurs du milieu de terrain pendant un mois de février infernal en termes de rythme.

Mais il en fut tout autre et l'ancien Montpelliérain fut cantonné au mieux à un rôle de remplaçant, au pire de spectateur en tribune.

La mise à l'écart est inexplicable et inexpliquée. Il est incompréhensible, en matière de gestion de l'effectif, de faire porter le chapeau publiquement à un seul joueur qui ne peut décemment pas être dans le rythme en jouant tous les trois ou quatre matches ! On se souvient après Auxerre que l'entraîneur stéphanois avait été très sévère, voire même injuste : "Bryan a été inexistant. C'était un investissement pour nous cet été. Nous aurons des discussions. Il faut des prises de conscience individuelles. Bien sûr, l'entraîneur doit aider à les prendre, mais on a beau le répéter, il n'y a pas le rendement escompté ni la détermination souhaitée." N'oublions pas que ce soir-là, le naufrage avait été collectif ! Pourquoi Bryan Dabo aurait-il dû, plus que les autres, subir les foudres de son entraîneur ?

A lire également :  Bouanga sera à nouveau une panthère !

Impressionnant physiquement, techniquement à l'aise et plutôt percutant et puissant, il a tout du milieu de terrain moderne qui peut apporter une vraie plus-value quand il est sur le terrain. Pour cela, faut-il encore lui donner sa chance ! Christophe Galtier a été plus patient avec d'autres joueurs comme Henri Saivet par exemple...

A ceux qui pensent qu'un départ du joueur est envisagé, nous répondons que ce n'est pas l'intérêt de l'ASSE et que de tout manière, le joueur souhaite rester. Voilà qui révèle un sacré caractère ! D'ici-là, il y a des rencontres à jouer et le milieu de terrain se dégarnit avec l'expulsion de Fabien Lemoine ce week-end, l'hypothétique absence de Vincent Pajot en fonction de sa récupération, la méforme d'Ole Selnaes... Dimanche prochain, les Verts accueillent Metz et il se pourrait que Bryan Dabo fasse une apparition sur la pelouse. Le joueur en a besoin, est impatient et l'ASSE n'a aucune raison de faire dormir 4 millions d'euros sur un banc de touche. L'occasion rêvée pour le Bryan de définitivement lancer sa saison et rendre la tâche difficile à Christophe Galtier au moment de constituer son onze de départ.

P