Actualité

Bernard Caïazzo : "Moi je suis un optimiste, et je dis cette finale, nous la vivrons !"

Bernard Caïazzo a joué son rôle de président de club mais également du syndicat Première Ligue - qui regroupe l'ensemble des clubs de l'élite. Il indiquait avant-hier sur Activ Radio de quelle manière il avait pris l'initiative de solliciter les autres clubs de l'élite afin de les inciter à militer pour l'arrêt des compétitions en France. Cela étant, le football reprendra ses droits tôt ou tard...

La situation est historique. C’est l’ASSE qui a pris l’initiative d’appeler tous les clubs en disant qu’on est dans une situation difficile et que jouer à huis clos sans supporters c’est aussi oublier les joueurs, c’est leur faire prendre des risques. Vu ce qui s’est passé sur les autres sports, vu ce qui se passe dans les autres pays, la raison faisait qu’on devait suspendre le championnat et ne pas jouer.

Nous avons décidé d’attendre ensuite tous ensemble l’allocution du Président de la République. A la suite de cette allocution, bien évidemment, tout le monde s’est rallié au point de vue de l’ASSE et d’un certain nombre de clubs qui avaient pris cette initiative. Le président de la fédération, de la Ligue, tout le monde a été responsable. C’est une question qui dépasse le sport, c’est une responsabilité sociale. On est en plein milieu d’une crise, on espère qu’elle durera le moins longtemps possible.

Tout le monde est touché mais il faudra bien que le football reprenne à un moment donné. On a des crises parfois mais le sport continue. Le sport nous permet de dépasser par des moments de bonheur les mauvais moments d’une situation sociale. Il est très possible que l’UEFA décide mardi de repousser l’Euro. Bien évidemment, on prendra alors d’autres décisions, on a une nouvelle réunion mardi.

Il est très possible – moi j’espère que ça va se passer comme ça – qu’on joue en mai et en juin. Bien évidemment dans ces cas-là on espère que les matches se joueront avec nos supporters. La finale de Coupe de France nous tient beaucoup à cœur, bien évidemment il est hors de question de la jouer à huis clos, ça n’aurait pas de sens.

On espère que la crise passe et qu’on puisse rejouer au football car le football c’est un moyen de donner du bonheur à tous ceux qui souffrent. On a tous cette perspective de cette merveilleuse finale qu’on voudrait vivre, de Coupe de France, après 48 ans. Moi je suis un optimiste, et je dis cette finale, nous la vivrons, elle sera certainement décalée, mais on la vivra, que ce soit en mai ou en juin. Je suis sûr qu’on la vivra tous ensemble.

Bernard Caïazzo - Source : Activ Radio

Crédit photo : Icon Sport

7
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
NoamjeancharentaisvertELKD Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Noam
Invité
Noam

Tu veux gagner la finale pour t'en foutre plein les poche guignols. j'espère une élimination allez Paris

charentaisvert
Membre
charentaisvert

Putain meme dans des moments comme ça tu vient faire ta raclure ! dégage connards ! tu n as de respect pour personnes!! tu n es que le suce boules de lyon, bordeaux marseille et maintenant paris ! et tu te dit supporter des verts ! dégage avec tes chameaux !

Noam
Invité
Noam

Pour moi caiazzo restera une hordure
Qui pense à lui avant l'avenir du club
De l'as Saint Étienne

jean
Invité
jean

alors toi tu en es une belle HHHORDURE

Noam
Invité
Noam

L'hordure restera ton présidents qui fera disparaître l'asse du foot professionnel
Et oui triste

Noam
Invité
Noam

Tu vois pas qu'il veut de l'argent se blaireau pour ensuite rien recruter
Faut vraiment être naïve

ELKD
Invité

Si elle se joue déjà, on verra

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

P