25 septembre 2020
Actualité

"Avant même qu’il pose un pied sur le terrain, Saliba vaut déjà 5-6 M€ !"

Ce matin, le journal L'Equipe aborde l'épineux sujet qu'est le marché des transferts des jeunes joueurs. Parmi eux, William Saliba, le jeune international français de l'ASSE dont un agent évoque le cas sous couvert d'anonymat.

L'Equipe indique en préambule que "Bordeaux, Rennes, Saint-Étienne se sont adaptés depuis deux ou trois ans en gonflant les premières propositions. De 5 000 à 10 000 € mensuels brut et très souvent une prime à la signature à six chiffres. Les talents – par exemple le Stéphanois William Saliba, les Rennais Yann Gboho et Lucas Da Cunha (tous 17 ans) – sont à ces niveaux-là. Une obligation pour des clubs confrontés à la concurrence de structures étrangères très organisées pour accueillir des jeunes joueurs (RB Leipzig, Juventus Turin, Mönchengladbach) et perçues, notamment grâce aux parcours des Pogba, Griezmann ou Laporte, comme des tremplins efficaces"

 « Prenons l’exemple Saliba. Saint-Étienne a été obligé de faire l’effort car il savait qu’il y avait une concurrence allemande. Des clubs comme Mönchengladbach sont capables de verser des primes de 500 000 € à 3 M€. Au final, le calcul est simple pour “Sainté”. Avant même qu’il pose un pied sur le terrain, Saliba vaut déjà 5-6 M€. Même s'ils lui offrent une forte prime, ils feront une plus-value. »

Agent de joueur - Source : L'Equipe
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P