Actualité

Aude Moreau communique sur son départ de l'ASSE (partie 2)

Pour rappel, Aude Moreau nous a contacté pour diffuser ce communiqué en trois parties au regard de sa longueur. Ainsi, hier nous avons publié la 1ere partie et demain nous terminerons avec la 3eme.

L'équipe de Peuple-Vert.fr


2e partie du communiqué d'Aude Moreau, joueuse historique du club qui a dû quitter l'ASSE en début de saison.

Aude tient à préciser pour éviter tout malentendu que lorsqu'elle évoque le "président", il s'agit du président de l'association ASSE (et donc notamment des féminines), et non de Roland Romeyer, président du directoire.

"Les mois passent, et nous loupons la montée d’un point.

Pour me rétablir au mieux et le plus vite possible, je pars en rééducation au CERS de Capbreton pour 3 semaines, ce qui me fait manquer 3 semaines de travail. Il ne faut pas oublier qu’à l’ASSE la plupart des filles travaillent ou font des études. J’exerce le métier d’ingénieur commercial, un travail très prenant qui demande beaucoup d’investissement et beaucoup de travail.
Les joueuses peuvent en témoigner, il n’y avait pas un weekend de déplacement où je ne bossais pas dans le bus.

A la fin de ma rééducation, je me rends à mon entretien de fin de saison et c’est là que le sketch commence.
Mon coach me dit qu’il souhaite me garder mais que le président veut me rémunérer au minimum. Il me dit alors qu’il a donc négocié pour moi afin d’obtenir une rémunération fixe brute de 400€ au lieu des 625€ que je percevais. Il m’annonce par ailleurs qu’un plafond de prime de match a été mis en place et comme ma prime de match est supérieure au plafond, celle-ci est ramenée au plafond.
Surprise, je lui fais part de mon désaccord. Il est hors de question que j’accepte cette situation après toutes les années que j’ai passé au club et tout ce que j’ai donné pour ce club, autant sur le plan sportif que sur le plan humain. A cet instant, il a dû se dire : « Quelle haute estime d’elle-même !», vous comprendrez plus tard également. Le montant de la rémunération n’est pas un problème, je souhaite simplement être respectée. Comment réagiriez-vous si on vous annonçait qu’on baissait votre salaire de 35% au retour d‘un arrêt maladie ?

Alors que je souhaite contacter le président pour m’expliquer de façon responsable, le coach me le déconseille en me disant que cela risque de l’énerver. Je décide alors de l’écouter.

Le temps passe alors je relance de temps en temps le club car personne ne revient vers moi.
Le coach m’annonce que le président ne veut rien entendre pour le moment mais que lui veut me garder pour continuer ce que l’on a construit depuis 2 ans.
Afin d’être prête pour la reprise, je continue ma rééducation chez le kiné.

Mais au moment de la reprise, je n’ai toujours aucune nouvelle, aucune discussion n’a eu lieu avec le président. Le coach excuse mon absence à l’entraînement en disant aux filles que je suis en vacances.
C’est absolument faux. Je ne suis pas partie en vacances de tout l’été, j’ai passé l’été chez le kiné pour avancer ma rééducation.

Je relance le coach pour savoir si la situation a évolué et si je peux avoir un rendez-vous avec le président… Il me répond qu’il pensait me voir passer à l’entrainement. Il me suggère ensuite de venir 2 fois par semaine à l’entrainement et d’intégrer le groupe en vue du stage de pré-saison pour montrer au président que je suis toujours concernée par l’équipe.

A l’écoute de mon coach, je passe à l’entraînement le lendemain pour annoncer aux filles que je viens au stage. Mais dans la foulée, le coach me conduit dans son bureau et m’annonce qu’en fait il vaut mieux que je ne vienne pas au stage car cela risquerait d’énerver le président et que si je prends ma place dans le groupe et que je ne resigne pas au final, cela pourrait créer de la frustration dans le groupe.
Il m’annonce également que le président est en vacances mais qu’il va lui demander une réponse pour le 25 août maximum car selon lui, cette situation a trop duré et il faut qu’on sache si une discussion est possible.
Tout le monde sait que le stage de préparation est un moment important de la saison, normalement ma situation aurait déjà dû être réglée. Dire « Oui » ou « Non », je ne vois pas ce qu’il y a de compliqué. Mais je continue de me faire berner.

Le 16 août, fin du stage, j’écris au coach car un supporter me demande si je suis partie de Sainté.
Je suis embêtée et je ne sais pas quoi répondre.
Il me dit à ce moment-là que finalement le président est en vacances jusqu’au 24 août. Je comprends alors que je n’aurai pas de réponse pour le 25 août alors qu’il m’avait dit qu’il demanderait une réponse au président pour cette date.

Le 21 août, j’assiste au match amical à Chasse sur Rhône, je n’ai toujours aucune nouvelle.
Je devrai donc relancer le club après 2 mois et demi sans réponse."

Crédit photo : Icon Sport

Retrouvez demain la 3eme et dernière partie de ce communiqué.

L'équipe de Peuple-Vert.fr

2
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
fabriceNoam Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Noam
Invité
Noam

j'en suis sur, que c'est Romeyer qui fout la merde

fabrice
Invité
fabrice

aucun rapport avec romeyer il faut lire aude moreau le dit elle même

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

P