Accueil » #ATTENTATPARIS – Les kamikazes projetaient d’exploser à l’intérieur du Stade de France
Actualité

#ATTENTATPARIS – Les kamikazes projetaient d’exploser à l’intérieur du Stade de France

Peuple Vert sort un peu de sa ligne éditoriale et reprend cette information qui fait froid dans le dos. Le drame survenu hier à Paris aurait encore pu être plus sanglant et plus meurtrier si la sécurité du Stade de France n’avait pas eu le réflexe d’éconduire l’un des kamikazes à l’entrée du stade. Il semblerait que les 3 kamikazes avaient décidé de se faire exploser à l’intérieur du Stade de France afin de tuer et de créer une panique mortelle. Le Wall Street Journal raconte le témoignage de Zouheir, agent de sécurité hier soir.

Au moins un des kamikazes qui s’est fait exploser à l’extérieur du stade de France avait un billet pour le match et a tenté d’entrer parmi les 80.000 personnes selon un garde de la sécurité du Stade de France qui était en service et de la police française.

Le garde qui a demandé à ce que seul son prénom soit dévoilé (Zouheir, ndlr) dit que le kamikaze a été découvert portant un gilet d’explosifs quand il a été fouillé à l’entrée du stade alors qu’on en était à environ 15 minutes de jeu du France-Allemagne.

Tout en s’éloignant de la sécurité, Zouheir déclare que l’attaquant a fait explosé sa veste. Zouheir, qui était en poste sous le tunnel des joueurs, a dit qu’il a été informé de la séquence par l’équipe de fouille de sécurité à l’entrée.

Un officier de police a confirmé la séquence, ajoutant que la police soupçonnait l’agresseur de vouloir faire exploser sa veste à l’intérieur du stade afin de provoquer une bousculade meurtrière.

Environ trois minutes plus tard, une deuxième personne s’est également fait exploser à l’extérieur du stade. Un troisième kamikaze s’est quand à lui fait exploser à proximité d’un McDonald, a indiqué la police.

Ce témoignage met en lumière la raison pour laquelle les attaques suicides au Stade de France ont « échoué ».

Dans un premier temps, Zouheir a dit qu’il pensait que l’explosion était un pétard. Puis son talkie-walkie s’est actionné et il a remarqué que le président français François Hollande – qui était présent au Stade de France – avait été évacué hors du stade.

« Une fois que j’ai vu Hollande étant évacué, je savais que ce n’était pas un pétard », a déclaré Zouheir. Il a ajouté que le président Hollande est parti après la première explosion.

Une vidéo tournée par Zouheir avec son téléphone montre la porte où le kamikaze a été éconduit et ce qui semblait être du sang et des viscères sur un trottoir à proximité.

Dans on édition du dimanche 15 novembre, l'Equipe explique qu'aucun des kamikazes n'était en possession de billet. Par ailleurs, le témoignage rapporté par le Wall Street journal ne correspond pas exactement à ce que rapporte le quotidien français. Suite au refus des stadiers de les laisser rentrer, les kamikazes sont repartis sans être fouillés et se sont fait exploser à l'extérieur du stade.

[poll id= »26″]

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
loulou le breton vert Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
loulou le breton vert
Invité

dans kalalache il y a LACHES

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite