2 octobre 2022
Actualité

ASSE - OGC NICE (1-4) - "C'est une défaite logique..."

Christophe Galtier élogieux envers les Niçois et plus particulièrement Hatem Ben Arfa regrettait le manque de fraîcheur de son équipe à l'issue de la rencontre.

Oui, c’est une défaite inattendue mais c’est une défaite logique. Avant de parler de nous, je tiens à féliciter l’équipe niçoise pour le jeu et la qualité qu’elle a déployée pendant le match. Elle n’a évidemment jamais fermé le jeu. Nous avons aussi été exposés au talent d'Hatem Ben Arfa qui a réalisé un match de très haut niveau. Cette équipe que l’on savait en forme et en confiance a su nous sanctionner, de manière radicale, sur des situations bien précises. La défaite fait toujours mal, mais elle est logique sur l’ensemble du match. Bien évidemment, beaucoup de choses n’ont pas fonctionné. Nous avons eu trop de déchets techniques. Avec les matches qui arrivent, j’avais opté pour un onze de départ afin d'apporter de la fraîcheur. Et finalement, nous en avons eu moins que l’adversaire. Pourtant, nous nous sommes procuré des occasions. Même si Nice nous a mis quatre buts, nous avons eu des situations favorables sur lesquelles nous n’avons pas su marquer. Nous avons eu une balle de 2-1, puis une balle de 2-3 , mais nous n’avons pas su être efficaces. C’est une soirée sans ! Il faut bien analyser cette défaite. Quand il y a des jeunes sur le terrain et que les choses ne se passent pas comme on le souhaite, il faut avoir la capacité mentale de résister à la pression pour changer le scénario du match. Le public a répondu présent alors que la situation ne nous était pas favorable."

Loïc Perrin au micro de Canal+ relativisait la claque reçue et compte sur la réaction rapide de toute l'équipe.

Ce n'est pas un non-match. On a eu des occasions. Je pense que le score est lourd, mais félicitations à eux. Ils jouaient très regroupés, c'est dur de contourner un bloc aussi compact. Les matches, c'est compliqué de les gagner... Maintenant il faut réagir."

Vincent Pajot veut rapidement passer à autre chose dans l'optique du match contre la Lazio jeudi prochain.

C'est toujours compliqué de perdre ainsi surtout à domicile. Nous étions sur une bonne série avec beaucoup d'euphorie. Cela nous freine, a confié le milieu de terrain Stéphanois à l'issue de la rencontre. C'était un match sans. Cela nous remet les pieds sur terre. La Coupe d'Europe arrive rapidement. Cela permettra de passer à autre chose. Nous sommes tombés sur une grosse équipe, il en faut pas s'en cacher, réaliste avec Hatem Ben Arfa qui a fait parler son talent. Nous avions une opportunité de coller au PSG et de prendre du confort pour cette 2e place. C'est dommage."

Claude Puel lui savoure allègrement sa large victoire malgré l'expulsion de deux de ses joueurs.

J'aurais savouré encore mieux cette victoire si nous n'avions pas eu deux expulsés et notamment le premier. M. Varela s'est laissé abuser. J'espère qu'il transmettra un rapport complémentaire. Il a fallu beaucoup s'employer sur la fin de match. C'est une vraie belle victoire. Nous avons concédé quelques situations sur phases arrêtées. C'était bien de marquer ce 3e but superbe par Hatem Ben Arfa. Nous étions bien en place. C'était notre dessein mais après les exclusions, il a fallu mettre le bleu de chauffe. Ce résultat et le goal-average sont importants. Je suis satisfait pour tous les joueurs qui s'entraînent très bien, montrant de belles choses. L'important est de s'inscrire dans la régularité dans un championnat très dense avec beaucoup de rivalité. J'avais un peu peur sur ce match car nous avons perdu Alassane Plea et Mickaël Le Bihan. J'avais peur aussi de la fatigue car l'équipe stéphanoise avait changé sept joueurs par rapport à son match précédent. L'ASSE a un effectif de qualité qui peut tourner."

A lire également :  💸 Vente ASSE : David Blitzer déterminé à racheter l'ASSE
P