20 mai 2022
Actualité

Après PSG-ASSE : Ne pas sombrer dans le pessimisme !

Les Verts ont rencontré hier soir le Paris SG. Une défaite 4-1 qui ressemble beaucoup à ce que les stéphanois ont déjà connu par le passé sur des scores similaires. La différence de niveau et de classe était éclatante hier soir. Il est certain que l'ASSE n'avait quasiment aucune chance de l'emporter avec un PSG en forme "Ligue des Champions" ! L'ASSE n'est pas le Real Madrid, l'ASSE n'a même pas un niveau Ligue des Champions et on voit quelles sont ses difficultés face à des équipes telles Rosenborg, la Lazio, Nice ou Caen... Les Verts sont une bonne équipe de L1, sans plus à ce jour. Faut-il pour autant sombrer dans le pessimisme ? Non, certainement pas, et en voici les raisons...

Tout d'abord, le PSG est ce qui se fait de mieux en Europe, voire au monde, après Barcelone, le Real Madrid et le Bayern Munich... Certains parlerons des anglais... A prouver... Quelle est la honte dans ce cas d'encaisser 4 buts face au gratin mondial ? Nous savons pertinemment que la présence d'un propriétaire tel que la Qatar positionne ce club dans un monde inatteignable. Seul un miracle pourrait faire vaciller ce club... Et encore !

Ensuite parce que l'ASSE possède une marge de progression psychologique et physique. Il est certain que les stéphanois doivent progresser physiquement afin de pouvoir soutenir l'enchaînement des matchs. Inutile autrement de vouloir jouer l'Europa League et encore moins la Ligue des Champions. Psychologiquement, l'ASSE n'a pas mis les ingrédients indispensables lui permettant de bousculer la machine PSG. On l'a vu en seconde période, quand les Verts se mettent en marche vers l'avant, ils peuvent se créer des occasions. On ne peut que reprocher aux Verts d'être entrés sur le terrain sans savoir quoi faire : contenir pour contrer ou être conquérant et agressif pour forcer les erreurs chez l'adversaire ? Laurent Paganelli, consultant pour Canal+ le dit lors de chaque rencontre des Verts face à Paris : "on dirait que les stéphanois ne savent pas ce qu'ils faut faire, et du coup ils se retrouvent entre-deux..." C'est exactement ça ! Nous ne savons pas mourir avec nos armes tant qu'on a l'espoir qu'un nul est possible... Allez chercher la victoire semble incongru pour les hommes de Galtier ! Les progrès psychologiques sont possibles, mais il va falloir se faire violence et croire en sa capacité à se mettre le ventre par-terre !

A lire également :  💸 Vente ASSE : David Blitzer déterminé à racheter l'ASSE

Le groupe stéphanois n'était pas au complet : Jérémy Clément, Vincent Pajot, Kévin Théophile-Catherine. Le poste de latéral droit est un vrai problème à l'ASSE ! Kévin Malcuit est prié de se mettre au travail et de donner plus aux entraînements alors que François Clerc n'est tout bonnement plus au niveau de la L1 ! C'est triste mais c'est comme ça ! Beaucoup trop d'occasions et de buts viennent du côté droit de la défense stéphanoise. Le premier but est causé par un manque de vitesse de François Clerc qui ne prend ensuite pas le risque de tendre la jambe afin de ne pas provoquer un pénalty... Combien de fois a-t-il remis en jeu les attaquants parisiens parce qu'il ne s'aligne pas avec la défense centrale ? Romain Hamouma ou Kévin Monnet-Paquet font beaucoup d'efforts pour contenir les latéraux adverses, mais combien de fois sont-ils intervenus pour contrer le vis-à-vis de François Clerc ? Ce n'est pas une accusation gratuite que de dire que François Clerc n'a plus sa place, c'est un constat lucide que Christophe Galtier a sûrement fait lui aussi... Mais a-t-il le choix ? Nous pourrions aussi parler de Kévin Monnet-Paquet qui a outre les buts qu'il a marqués ces derniers temps ne possède pas le rendement d'un Romain Hamouma. Trop stéréotypé, jouant sur sa vitesse et ses accélérations... Pas suffisant ! Quel manque de culture tactique ! Quelle naïveté par moment... Le mercato pourrait permettre à l'ASSE de combler certains vides...

Alors il est certain que les supporters ont un peu la gueule de bois après cette défaite, mais comment est-il possible de découvrir seulement ce matin que l'ASSE n'est pas au niveau du PSG ? On le savait avant, on en a la preuve après !

Christophe Galtier sait où il va et ce qu'il fait. Le championnat continu et il s'agit maintenant de récupérer les 3 points face à Reims, ça c'est dans les cordes de l'ASSE !

P