29 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

Alexander Söderlund n'a malheureusement pas le niveau de la Ligue 1 !

Nous le savons, enfoncer des portes ouvertes est un peu facile. Nous en sommes également conscients, tirer sur l'ambulance n'est pas très bien. Deux proverbes qui sont tout à fait adaptés à notre titre : Alexander Söderlund n'a malheureusement pas le niveau de la Ligue 1 !

Une porte ouverte parce que...

Tout simplement parce que plus personne n'est dupe, plus personne n'est aveugle ! Alexander Söderlund est tout simplement un joueur qui a atteint ses limites à St-Etienne et qu'il faudra (très) vite prêter ou vendre dès ce mercato hivernal ! Nous savons que la cellule de recrutement travail d'arrache-pied pour trouver des solutions offensives malgré le discours de Christophe Galtier. Ce dernier affirme qu'avec le retour des blessés les choses pourraient aller mieux. Nous n'y croyons pas, et surtout cela n'empêche pas de poser les bonnes questions.

Alexander Söderlund n'a inscrit que 3 buts et adressé 2 passes décisives en un an de présence en Vert. Ce ne sont pas les supporters qui affirment qu'il n'est pas performant, ce sont les chiffres ! Si la Norvège était un championnat dans lequel il se sentait comme un poisson dans l'eau, la Ligue 1 semble une marche bien trop haute pour celui qui faisait lever les foules du côté de Rosenborg.

Un chiffre confirme également sa difficulté à se hisser au niveau international, c'est le nombre de buts inscrits avec l'équipe nationale. Avec une seule réalisation en "A" pour 26 rencontres jouées, n'avions-nous déjà pas matière à nous inquiéter il y a un an ?

Ne pas tirer sur l'ambulance parce que...

Son arrivée s'apparentait à l'époque à un coup mesuré. Ayant affronté les Verts et s'y étant montré à son avantage, Alexander Söderlund partait avec les faveurs de la cellule de recrutement. Il faut dire que quand vous affichez 22 buts et 5 passes décisives en 27 rencontres de championnat Norvégien, on a envie de vous prendre au sérieux de s'arrêter sur votre CV... Les supporters pensaient d'ailleurs à raison avoir trouvé là une perle rare qui manquait à l'ASSE en l'absence d'un Robert Beric en rééducation. Une entrée fracassante lors du Derby (malgré un match terne) avec le but de la victoire à la clé aura fini par adouber Söderlund aux yeux du public. S'en est suivi une période de vache maigre avec l'excuse de la fraîcheur... Tiens déjà... Ayant enchaîné un championnat complet en Norvège avec la reprise de la L1 en France sur des terrains boueux, nous avions d'ailleurs pris la défense du Norvégien qui ne demandait qu'un peu de repos pour montrer ses talents ! On attend toujours après une trêve estivale et une gestion raisonnable du joueur depuis le début de saison. Ne tirons donc pas sur l'ambulance, Alexander Söderlund aura fait tout ce qu'il a pu pour y arriver, mais ses qualités ne sont clairement pas suffisantes.

Un niveau technique affligeant !

Techniquement le joueur est en dessous de tout. Incapable d'amortir proprement un ballon ou d'assurer une conservation efficace de nature à permettre au bloc équipe de remonter, sa présence sur la pelouse met en difficulté toute l'équipe. A contrario, Robert Beric a au moins la capacité à garder les ballons qui lui sont adressés, et les rendre souvent proprement.

Humainement, il semble s'être intégré au groupe mais on le sait, si un joueur ne fait pas ses preuves sportivement, le groupe ne lui accorde qu'une confiance partielle. A l'ASSE, pas sûr qu'il jouisse de la confiance de ses coéquipiers, ni même de son entraîneur... ou très partiellement donc...

Une cote en baisse... sauf en Norvège ?

Reste la question de sa valeur. Acheté entre 2 et 3 millions d'euros, Alexander Söderlund n'a pas amélioré sa cote dans les grands championnats européens. En revanche, du côté de la Norvège une issue pourrait être possible. A 29 ans, le faire signer jusqu'en 2019 relevait du coup de poker ! Pari perdu pour le moment... Un prêt pourrait s'envisager dans une équipe de bas de classement en L1. En L2, aucun club n'aurait les moyens d'assurer son salaire, et le joueur n'irait de toute façon pas ! Seule la Norvège ou un championnat européen secondaire semblent donc des destinations probables. Pour quelle valeur marchande ? Au mieux 2 millions d'euros. On ne voit pas le buteur partir pour beaucoup plus. Seule une franchise américaine ou chinoise pourrait faire sauter la banque... mais ne rêvons pas !

La présence d'Alexander Söderlund à l'ASSE semble donc suspendue à la possibilité de lui trouver rapidement un remplaçant mais également celle de le revendre sans moins-value (hors salaires bien évidemment !). Le mercato hivernal pourrait finalement être plus agité que prévu à l'ASSE...

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR