19 août 2022
Actualité

[Affaire Carvalho-Romeyer] Se dirige-t-on vers 22% des parts du club mises aux enchères ?

L'affaire Carvalho-Romeyer a connu un tournant important. Hier, le parquet a demandé la confiscation des parts sociales détenues par Adao Carvalho, soit 22% du club... Elles pourraient être vendus aux enchères.

Adao Carvalho a beau expliquer à qui veut l'entendre que les parts qu'il possédait (49% de la société Croissance Foot) lui reviennent de droit, il semblerait que le parquet de St-Etienne ne l'entende pas de cette oreille. En effet, après avoir écouté l'homme d'affaire portugais, le parquet de St-Etienne a demandé la confiscation de ses parts sociales. Le tribunal correctionnel rendra son jugement le 9 novembre prochain. S'il suit les réquisitions, les 49% de la société Croissance Foot (soit 22% de l'ASSE) appartiendront alors à l'Etat. Ce dernier organisera alors une vente aux enchères. Est-ce que cela peut constituer une porte ouverte à n'importe quel investisseur ? Une société montée par des supporters pourrait-elle alors entrer dans le capital du club à hauteur de 22%, créant alors une situation sans précédent ? Bernard Caïazzo ou Roland Romeyer mettraient-ils le paquet pour récupérer ces parts du club ? Autant de questions qui seront d'actualité si Adao Carvalho est en effet destitué de ses parts... En attendant, l'ancien associé de Roland Romeyer saura le 4 octobre prochain s'il doit exécuter une peine de deux ans de prison suite à la peine infligée par le tribunal de Lyon pour abus de biens sociaux et fraude.

A lire également :  Jean-Louis Gasset en route vers une destination inattendue !
P