6 octobre 2022
Actualité

Adel Chedli : " Roland Romeyer m’a fait des promesses il y a trois ans"

Adel Chedli n'a peut-être pas marqué les esprits des plus jeunes d'entre-vous. Pourtant, ceux qui ont connu les Verts des années 90 s'en rappellent. Technique et agile, le milieu de terrain stéphanois n'a pas eu le temps de s'exprimer comme il aurait pu à l'ASSE. Parti sous d'autres couleurs, il n'a qu'un souhait, revenir à l'AS St-Etienne pour entraîner !

À 15 ans et demi, je me suis retrouvé au milieu des pros. J’étais comme dans un rêve. Je suis un pur produit du club, je suis parti dans des circonstances qui m’ont laissé un goût amer. C’est l’époque où Herbin et Repellini sont revenus et ont viré tous les jeunes. J’aurais aimé faire ma carrière ici. Je sais que l’on m’a caché des propositions faites par des clubs. Joël Muller me voulait car je m'étais distingué lors d’un match à Metz en 1996. J’avais marqué sur une passe de Lubo Moravick. Lui, c’était mon idole, il m’avait pris sous son aile.

Ce qui a tout déclenché chez moi, c’est le décès de mon frère. J’avais 17 ans. Ça m’a donné une force pour y arriver. Mais je n’ai pas de regrets car j’ai connu mes plus belles années à Sochaux, un club familial où j’ai gagné des titres.

J’ai eu Gasset à Istres en 2005, lorsqu’on était en Ligue 1. Il entraîne d’une autre manière que Guy Lacombe mais c’était incroyable.Avec lui, tu n’as pas besoin d’un schéma au tableau. Rien qu’à sa façon de te parler, tu rentres motivé comme un fou sur le terrain. C’est un meneur d’hommes qui aime ses joueurs. Il te dit les choses franchement. Même si sur le coup, ça te fait mal, les critiques te permettent d’avancer. C’est le club qui m’a fait grandir et y revenir pour apprendre le métier d’entraîneur, ce serait formidable.

Roland Romeyer m’a fait des promesses il y a trois ans. Je me souviens, c’était dans son bureau, le jour où Ruffier a prolongé son contrat. J’étais là et on a parlé. Je n’ai pas pu faire ma carrière en entier comme joueur. J’aimerais boucler la boucle à Sainté. Mon neveu Ryan y joue avec les 11 ans et mon fils Kaïs a aussi des dispositions. Il est licencié à Arles. Je voudrais qu’il porte le maillot vert...

Adel Chedli - Source : Le progrès
A lire également :  Wahbi Khazri finira bien ses cartons dimanche soir !
P